Ce n'est pas un humidificateur, mais le nouveau Always Home Cam de Ring. Source : Golem
Ce n'est pas un humidificateur, mais le nouveau Always Home Cam de Ring. Source : Golem
Point de vueSmart home

Le drone de surveillance pour la maison : seulement pour notre sécurité ?

Raphael Knecht
Zurich, le 12.10.2020
Traduction: Anne Chapuis
La dernière innovation domotique d'Amazon échauffe les esprits. La Ring Always Home Cam est un drone de surveillance pour la maison ; pour votre propre sécurité. C'est votre faute si vous y croyez.

Je suis un fan de domotique et amateur de gadgets. De plus, je ne fais pas vraiment attention à ma vie privée. Les rideaux sont surtout là en tant qu'objet de décoration et non comme protection contre les regards extérieurs. S'il ne s'agit pas de mes mots de passe, des données de mes cartes de crédit et de débit ou de mes codes d'accès, je n'ai pas grand-chose à cacher. Pas de cadavre dans le placard, mon extrait de registre des poursuites est vierge et mes bulletins sont exemplaires. Je pourrais presque devenir le prochain président américain.

Donc, ça ne me dérange pas si mon assistant Google dans la cuisine m'écoute râler sur le patron après une dure journée de travail. Je suis une personne ouverte et je n'ai pas de secrets. Mais ce qu'Amazon offre avec le Ring Always Home Cam me sidère.

Un OVNI qui filme

Ring, une société américaine spécialisée dans la domotique, appartenant à Amazon, pense qu'elle franchit une nouvelle étape dans la surveillance des maisons avec son dernier gadget. Un drone autonome pour 250 dollars qui interagit avec tous les produits Ring et s'intègre aux réseaux Ring existants, a été créé pour faire passer la sécurité intérieure à un niveau supérieur. Vous ne pouvez pas encore le commander ; pour le bien de l'humanité je dirais.

D'un point de vue technologique, le tout est assez impressionnant. Mais je suis presque sûr que personne ne souhaite avoir un tel appareil à la maison. C'est également l'opinion de la majorité des utilisateurs de la communauté domotique dans les médias sociaux.

Avec la station de recharge, le drone me fait penser à un diffuseur de parfum. Source : WinFuture
Avec la station de recharge, le drone me fait penser à un diffuseur de parfum. Source : WinFuture

Voici un scénario : un voleur s'introduit dans un appartement en plein jour en ouvrant facilement une fenêtre manifestement non verrouillée. Le capteur de la fenêtre Ring le remarque et transmet le message à la base, qui lance le drone Always Home Cam. Comme un mini hélicoptère sous l'emprise de speed, le truc sort de sa niche et vole vers le cambrioleur. En même temps, le propriétaire de l'appartement reçoit un message sur son téléphone portable et peut être présent en direct pendant le cambriolage. Le criminel prend immédiatement la fuite et Ring a libéré la police de son travail.

Ou du moins c'est ce que veut nous faire croire le fabricant. De retour à la réalité, je me demande ce que je viens de voir. Pourquoi le faux cambrioleur de la vidéo complètement kitch, a-t-il si peur du drone ? Qu'est-ce qu'il a de plus effrayant qu'une caméra de surveillance qui vous prend la main dans le sac ?

C'est bien, mais...

Jusqu'ici, tout va mal. Comme il s'agit d'une vidéo de promotion, pour une fois je ferme les yeux. Je pourrais aussi le faire grâce à Ring, car le drone Always Home Cam est censé devenir une deuxième paire d'yeux. Amazon et Ring n'ont pas encore publié de spécifications détaillées pour le drone. Cependant, le design suggère que l'appareil utilise le lidar pour cartographier l'appartement. Le Lidar est une méthode de relevé similaire au radar. Cependant, au lieu des ondes radio, on utilise des rayons laser. De plus, les images montrent une caméra pointant vers l'avant, qui transmet les images au smartphone. Des enregistrements photo et vidéo sont éventuellement aussi possibles. Comme je l'ai dit,l'Always Home Cam est cool.

Un peu fancy... un drone de surveillance avec commande pour smartphone intégrée. Source : Total Daily
Un peu fancy... un drone de surveillance avec commande pour smartphone intégrée. Source : Total Daily

Selon Ring, avant le premier vol, vous créez une carte de votre maison, y compris des zones que le drone n'est pas autorisé à survoler. Par exemple, les toilettes ou le coffre-fort. Selon le fabricant, l'utilisateur ne peut pas piloter librement le drone, mais peut seulement le guider vers des points spécifiques sur le plan de l'appartement. Cela devrait réduire les accidents et éviter les abus sous forme d'intrusion dans l'espace aérien étranger.

Une courte durée de vie de la batterie sera probablement le cadet de vos soucis, sauf si vous habitez dans un château ou que la station de recharge n'est pas toujours à portée de main. Bien sûr, tout cela semble très prometteur et passionnant. C'est également un produit réaliste en soi et il peut remplacer les caméras de surveillance statiques, qui sont déjà utilisées dans de nombreux foyers. Mais à quel prix ?

Retour vers le futur

Pour les 250 dollars, vous obtenez six à huit caméras réseau de très bonne qualité, fonctionnant bien et étant faciles à installer. À condition que vous disposiez d'autant de pièces ou d'angles à couvrir. Dans mon cas, ce serait tout au plus le salon avec la télévision, la console et le coin Sonos, le bureau avec mon PC et les placards avec les chaussures et les sacs de ma petite amie. J'aurais donc besoin de trois ou quatre appareils au maximum pour surveiller tous mes objets de valeur. Comme j'habite également au deuxième étage, je pourrais réduire à deux caméras, car le balcon et la porte d'entrée sont les deux entrées possibles. Même un drone de surveillance ne change rien à cela. Les caméras statiques sont également plus sûres. Que se passe-t-il si l'hélicoptère Ring n'a plus de batterie ou tombe en panne et s'écrase sur mon nouveau téléviseur ?

Toutes les étapes que ce gadget prétendument futuriste franchit sur le plan technologique sont, en termes de sécurité et de vie privée, un retour en arrière. Ring proclame fièrement que lors de la conception du drone, les ingénieurs avaient toujours la vie privée en tête. C'est pourquoi, par exemple, les moteurs ou les hélices bourdonnent même pendant le vol. Hein !? Logique, elles le font, car c'est ainsi que fonctionne un drone. S'il ne fait pas de bruit, il ne volera pas. Cela n'a absolument rien à voir avec la protection de la vie privée.

En outre, le drone ne peut se trouver qu'à un seul endroit à la fois et, selon la distance qui le sépare de la base, cela prend du temps. Les caméras statiques, en revanche, sont immédiatement prêtes à l'emploi et vous informent sans délai si elles enregistrent quelque chose d'inhabituel. Le drone Ring doit d'abord attendre le ping de l'émetteur, décoller, trouver le chemin vers la cible, la filmer et, après quelques minutes de vol, retourner à la base pour se recharger. Ring, pourriez-vous m'expliquer dans quel monde utopique un cambrioleur interrompt son activité pour attendre que le drone soit ravitaillé et prêt à l'action ?

Vie priv... quoi ?

Le drone présente un avantage par rapport aux caméras statiques, si l'on peut le décrire ainsi : vous remarquez que l'on filme et où. Lorsque le drone Always Home Cam virevolte autour de vous, il est évident que vous avez été pris en flagrant délit. En revanche, pour les solutions installées de façon permanente, cela est souvent difficile, voire impossible à détecter.

Si vous avez chez vous une pièce dans laquelle vous ne voulez pas de caméra fixe, mais que vous souhaitez quand même la surveiller en cas d'urgence, la caméra de surveillance volante serait un moyen de combler cette lacune. Par exemple, pour pouvoir surveiller votre chambre à distance et la libérer du chat en cas d'urgence ; tant que vous n'oubliez pas de laisser la porte ouverte. Pas pour le chat, mais pour le drone. Parce que le Ring Always Home Cam ne peut heureusement pas (encore) actionner les portes.

Je ne voudrais pas être invité au mariage où ce bouquet est lancé. Source : ComputerBase
Je ne voudrais pas être invité au mariage où ce bouquet est lancé. Source : ComputerBase

Cette chance unique offerte par le drone de surveillance présente aussi un risque et pourrait alimenter la violence domestique. Car avec les caméras statiques, le partenaire, les enfants ou le colocataire savent ce qui est surveillé et où se trouvent les angles morts et donc une certaine intimité. Ces lieux de retraite disparaissent avec le Ring Always Home Cam. Même si le drone peut être vu et entendu, il contraint massivement la personne surveillée. Il ne reste plus qu'à se cacher dans une pièce en fermant la porte. Ou à attraper le drone et à le jeter par la fenêtre. Avec le dernier gadget d'Amazon, le smartphone peut être utilisé pour surveiller votre partenaire à la maison, forcer votre enfant à faire ses devoirs et espionner le colocataire pendant son rendez-vous. Vous entendez et voyez le drone arriver, mais la plupart du temps il est déjà trop tard et les enregistrements sont déjà dans un cloud quelconque. Cette forme numérique de violence domestique tire la sonnette d'alarme tant pour les experts en protection des données que pour les centres de conseil.

Merci, mais non merci

À cela s'ajoute également – je vais le dire de manière polie – la réputation plutôt douteuse de Ring ou plutôt d'Amazon pour ce qui est de la vie privée et la sécurité. Il ne s'agit pas seulement de protéger les données privées contre les pirates informatiques et les collecteurs de données. Comme le montre un article de l'Electronic Frontier Foundation de juillet, aux États-Unis, Ring travaille en étroite collaboration avec la police. Avec une décision correspondante, les autorités de poursuite pénale peuvent directement confisquer le matériel de surveillance d'Amazon sans avoir besoin du consentement de l'utilisateur. L'article parle de la sonnette intelligente, mais je ne vois pas pourquoi il en serait autrement pour l'Always Home Cam.

Sous le couvert de la loi, Amazon pourra bientôt collecter vos données non seulement à partir d'appareils statiques, mais aussi à partir de gadgets mobiles n'importe où dans votre maison, grâce au drone de surveillance. Le géant du commerce en ligne a même la possibilité d'étendre le rayon, de regarder par la fenêtre et de surveiller vos voisins.

Amazon, nous avons un problème : l'Always Home Cam. Source : KotiMikro
Amazon, nous avons un problème : l'Always Home Cam. Source : KotiMikro

Avec toutes les données récoltées, Amazon essaiera de faire une copie numérique de vous. Et les informations recueillies par le drone Ring sont d'une intimité inquiétante. Je le répète, ce gadget vole dans votre appartement, voit ce que vous voyez et entend ce que vous entendez. Après quelques vols, il connaît la disposition de votre maison, sait quand vous allez aux toilettes, ce que vos enfants regardent à la télévision et combien votre chien mange. Des caméras installées en permanence et connectées à Internet constituent déjà une atteinte à la vie privée, mais au moins, vous choisissez ce qu'elles voient. Un compromis que beaucoup sont prêts à faire en échange de la tranquillité d'esprit et de la sécurité que procurent les caméras de surveillance statique. Grâce à sa mobilité, l'Always Home Cam n'offre qu'une protection légèrement supérieure à celle d'une solution fixe, mais le danger potentiel est d'autant plus grand.

Je sais ce que tu as fait l'été dernier

Un drone de surveillance pour l'intérieur, qui semble aussi futuriste que dystopique. L'amateur de domotique et de technologie en moi est aux anges. Échanger une peu de vie privée contre l'automatisation de mon quotidien ne me dérange pas. Peu importe qu'il s'agisse d'une station météo connectée, de volets connectés ou d'interrupteurs intelligents : si ces éléments font le travail à ma place, la mise en réseau entre eux et la connexion à Internet ne me dérange pas. Mais je veux pouvoir décider où les installer et veux savoir ce qu'ils peuvent voir et entendre.

Avec l'Always Home Cam, Amazon me fait un cadeau empoisonné. Ma première pensée après l'annonce de la sortie du drone : « il me le faut ». C'est probablement ainsi que la plupart des nerds et autres amateurs de technologie ont réagi à la nouvelle. Mais en y regardant de plus près et en pesant le pour et le contre, l'appareil me donne la chair de poule. Amazon a créé un monstre avide de données déguisé en gadget inoffensif, prêt à duper, à observer et à engloutir les amateurs de technologie naïfs.

Votre commerçant en ligne de choix vous a toujours à l'œil.
Votre commerçant en ligne de choix vous a toujours à l'œil.

Vous ne me croyez pas et pensez que j'exagère ? Dans ce cas, je vous souhaite bien du plaisir avec le drone de surveillance. Mais ne dites pas que je ne vous ai pas prévenu. La prochaine fois que vous serez assis confortablement sur votre balcon, que vous planifierez vos vacances aux Maldives dans un catalogue de voyage et que vous serez envahi par des pubs d'agences de voyages en ligne le lendemain matin, ne soyez pas surpris. Ce ne sera pas moi, les espions de Kuoni, les conspirateurs Hotelplan ou les illuminati Globetrotter,

mais votre voisin qui a acheté un Ring Always Home Cam pour sa sécurité. Et la vôtre... que ça vous plaise ou non.

Cet article plaît à 228 personne(s)


Raphael Knecht
Raphael Knecht
Senior Editor, Zurich
Quand je ne suis pas en train de me bourrer de sucreries, vous me trouverez dans un gymnase: je suis joueur et entraîneur passionné d’unihockey. Quand il fait mauvais, je bidouille mon PC assemblé par mes soins, des robots et autres jouets électriques. La musique m’accompagne de partout. Les sorties VTT en montagne et les sessions de ski de fond intenses font aussi partie de mes loisirs.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser