Lancement de Windows 1.11 par Microsoft
Nouveautés & tendancesGamingInformatique

Lancement de Windows 1.11 par Microsoft

Philipp Rüegg
Zurich, le 08.07.2019
Netflix est de connivence avec Microsoft. Windows 1.11, application jeu vidéo disponible dès maintenant, est un clin d'œil à la troisième saison de « Stranger Things » qui vient tout juste de sortir. Avis donc aux fans de cette saga et aux nostalgiques dans l'âme !

Microsoft sort Windows 1.0. Les petits malins auront rapidement compris que les annonces de la semaine dernière n'étaient pas une blague de premier avril, mais une habile campagne promotionnelle pour « Stranger Things », une série pleine de mystère, dont la troisième saison vient de sortir et se déroule en 1985, la même année que la commercialisation de Windows.

Depuis aujourd'hui, tout du moins sur la Windows Store US, l'application Windows 1.11 est disponible. En changeant temporairement la région linguistique pour les États-Unis, vous y aurez aussi accès. Le fichier de 775 mégaoctets n'est pas juste une pâle réédition du système d'exploitation dépassé. L'application recèle une kyrielle de mini-jeux, puzzles et easter eggs ayant trait aux péripéties qui entourent Hawkins. En cliquant sur l'interface vieille de presque 35 ans, vous découvrirez de nouvelles informations et des vidéos sur la troisième saison de « Stranger Things ». Cette ingénieuse campagne publicitaire plaira certainement aux fans de la série et aux nostalgiques.

Windows 1.11 recèle de nombreux mini-jeux.
Windows 1.11 recèle de nombreux mini-jeux.

En passant, j'en profite pour vous annoncer que nous allons nous mesurer en direct – comme nous avons l'habitude de le faire chaque mercredi à midi – au jeu « Stranger Things : The Game ». Peut-être aurons-nous même le temps d'essayer Windows 1.11 ? Quoi qu'il en soit, ne manquez pas ce rendez-vous !

Cet article plaît à 45 personne(s)


Philipp Rüegg
Philipp Rüegg
Senior Editor, Zurich
En tant que fou de jeu et de gadgets, je suis dans mon élément chez digitec et Galaxus. Quand je ne suis pas comme Tim Taylor à bidouiller mon PC ou en train de parler de jeux dans mon Podcast, j’aime bien me poser sur mon biclou et trouver quelques bons trails. Je comble mes besoins culturels avec une petite mousse et des conversations profondes lors des matchs souvent très frustrants du FC Winterthour.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser