Savoir-faireJardin

La Stiftung Warentest s'est penchée sur les tondeuses robot : pas de bonnes notes en raison du manque de sécurité

Martin Jungfer
Zurich, le 31.03.2022
Traduction: Stéphanie Casada

De nombreuses tondeuses robot actuellement testées par la Stiftung Warentest (organisation de consommateurs allemands) tondent bien et sont simples d'utilisation. Mais les testeur·euses critiquent le fait qu'elles exposent les enfants et les petits animaux à des dangers.

Si les tests des tondeuses robot effectués par la Stiftung Warentest ne portaient que sur la performance des appareils, trois modèles pourraient convaincre avec un « bien » :

  • Worx Landroid M700 Plus WR167E
  • Husqvarna Automover 305
  • Stihl iRow RMI 422

Ces tondeuses robot parviennent à tondre les surfaces maximales indiquées en un temps acceptable, s'adaptent à des surfaces plus complexes, gèrent correctement les pentes et coupent l'herbe proprement. Jusqu’ici, tout va « bien ».

Voici la sélection des tondeuses robot de la boutique qui ont obtenu la note « assez bien » et qui font partie des meilleures du test :

Outre la fonction principale, la Stiftung Warentest examine également d'autres critères. Pour les tondeuses robot, il y a d'abord la maniabilité, où aucun appareil ne s'est distingué de manière particulièrement négative ou très positive. Des tests de sécurité ont également été effectués.

Leurs résultats ont compté pour dix pour cent de la note globale. Les testeuses ont examiné l'efficacité du bouton d'arrêt d'urgence et la réaction des capteurs de la tondeuse à l'aide de faux pieds d'adulte et d'enfant qui se prennent dans la lame. Des tests ont aussi été réalisés avec un faux bras d'enfant, simulé par une tige en bois de quatre centimètres de diamètre et de 55 centimètres de long, comme l'indiquent les informations détaillées de la procédure de test.

À quel point les tondeuses robot sont-elles dangereuses ?

Dans la pratique, il est très rare que des adultes passent le pied sous une tondeuse qui est en train de tondre. On pourrait s'imaginer quelqu'un qui s'endort dans l'herbe, la tondeuse qui se met en marche et qui roule sur le pied de la personne endormie. La situation est plus critique avec les enfants. Lorsqu'ils sont en âge de marcher à quatre pattes, les petits bras et les petites jambes sont à la même hauteur que celle des lames de la tondeuse. Et lorsqu'ils sont un peu plus âgés, ils sont très curieux et veulent savoir ce qui se passe sous l'engin. Bonne nouvelle après les tests : les capteurs de tous les modèles testés ont stoppé à temps le fonctionnement des lames et toute blessure au pied a ainsi pu être évitée. Mais il n'en est pas de même pour le bras d'enfant. Ce dernier « a été blessé par presque tous les modèles », écrit la Stiftung Warentest. La tondeuse Einhell Freelexo, s'est arrêtée à temps, mais son résultat de tonte n'est quant à lui que « suffisant ».

Protéger les hérissons : ne pas tondre la nuit

Ces dernières années, les fabricants de tondeuses robot ont amélioré la sécurité de leurs appareils. Ainsi, ils devraient non seulement protéger des blessures graves aux pieds, aux mains et aux bras, mais devraient également éviter de blesser les hérissons. Sur de nombreux modèles, les lames rotatives s'arrêtent lorsque la résistance est plus forte que celle attendue des brins d'herbe. Les tondeuses robot équipées de lames dites centrifuges ont tendance à être moins dangereuses pour les hérissons. Il s'agit en général de petites lames rotatives qui sont vissées sur une plaque. Les grandes lames fixes sont plus dangereuses.

Une lame de Robomow en forme d'étoile.
Une lame de Robomow en forme d'étoile.
Un modèle Gardena avec plateau de coupe et petites lames montées dessus.
Un modèle Gardena avec plateau de coupe et petites lames montées dessus.

Dans une étude scientifique, le Dr Sophie Lund Rasmussen de l'Université d'Oxford a cherché à savoir dans quelle mesure les tondeuses robot sont réellement dangereuses pour les hérissons. Sa conclusion : ce sont en particulier les jeunes animaux qui subissent souvent des blessures graves, voire mortelles, suite à un accident avec des tondeuses robot. Plus les hérissons sont âgés, et plus ils sont grands et lourds, moins les tondeuses robot représentent un danger pour eux, car ils n'entrent souvent même pas dans la zone des lames. De plus, les appareils détectent la résistance et changent de direction ou arrêtent les lames.

Néanmoins, la recommandation et le souhait de la biologiste sont de ne pas tondre au crépuscule ou pendant la nuit. C'est justement à ce moment-là que les hérissons et autres animaux sont actifs et en danger. Le mieux est donc de laisser les robots se déplacer dans le jardin pendant la journée. Vous pouvez ainsi aussi mieux surveiller ce qu'ils font. Après tout, vous ne savez pas s'ils font des bêtises la nuit.

Cette recommandation de fonctionner de jour s'applique également aux appareils soi-disant high-tech qui prétendent détecter visuellement les obstacles et les hérissons. L'étude du Dr Rasmussen n'apporte aucune preuve que ces systèmes fonctionnent déjà efficacement.

Photo d'en-tête : Stihl

Cet article plaît à 12 personne(s)


User Avatar
User Avatar

Je suis journaliste depuis 1997. Stationné en Franconie, au bord du lac de Constance, à Obwald, Nidwald et Zurich. Père de famille depuis 2014. Expert en organisation rédactionnelle et motivation. Les thèmes abordés ? La durabilité, les outils de télétravail, les belles choses pour la maison, les jouets créatifs et les articles de sport. 


Jardin
Suivez les thèmes et restez informé dans les domaines qui vous intéressent.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader