Critique

La Batmobile de LEGO Technic : vraiment la voiture de Batman, même si elle n’est pas comme dans le film

La Batmobile de LEGO Technic est simple et parfaite à construire avec des enfants. Tous les détails sont exactement comme dans le film, mais le design est complètement différent.

Elle est noir mat. Elle est puissante. Elle possède un éclairage double. Il s’agit de la nouvelle Batmobile de LEGO Technic, la voiture tirée du nouveau film « The Batman » avec Robert Pattinson dans le rôle principal. Voilà un projet de construction parfait à faire avec vos enfants. Peu importe si vos enfants sont trop jeunes pour voir le film dès 12 ans, personne ne peut résister à une voiture pareille.

Après la construction vient la désillusion. La voiture est peu complexe, mais pour cela parfaite pour les enfants même avant l’âge de 10 ans recommandé par LEGO. Ou encore mieux, cette voiture serait parfaite, s’il n’y avait pas un petit détail. La Batmobile ne ressemble pas du tout à la voiture du film.

La Batmobile ne ressemble pas du tout à celle du film.
La Batmobile ne ressemble pas du tout à celle du film.

C’est pourquoi j’aimerais vous donner mon avis après cinq heures de construction.

La construction : amusante, mais pas extraordinaire

Le temps de construction est agréablement court. De « je la construis maintenant » à « je fais rouler la Batmobile sur la table à manger en imitant le bruit du moteur », j’ai eu tout juste besoin de cinq heures. Avec l’aide des enfants, vous devez probablement prévoir plus de temps, mais ça ne devrait pas vous prendre une éternité. Seul l’engrenage différentiel de l’essieu arrière durant le premier tiers de la phase de construction est un peu pénible. C’est un peu compliqué et, même après avoir fait quelques mètres avec la Batmobile, je ne comprends pourquoi ce bricolage était indispensable. Bien sûr, avoir un différentiel constitue presque un critère pour une construction dans le monde de LEGO Technic, mais précisément pour un vieux muscle car, ce n’était vraiment nécessaire. Les essieux rigides sont restés longtemps monnaie courante. Mais, peu importe, Batman a probablement vissé lui-même le différentiel dans sa Batcave. Et LEGO peut ainsi affirmer qu’il y a une fonction supplémentaire dans le kit de construction.

LEGO La Batmobile de Batman (42127, LEGO Technic)
90.90

LEGO La Batmobile de Batman

42127, LEGO Technic

42127, LEGO Technic

40

Inversement, cela signifie que la Batmobile n’est pas particulièrement complexe. Elle suit le schéma typique des véhicules LEGO :

  1. Châssis
  2. Côtés
  3. Capot et toit
  4. Roues

J’arrive à construire le moteur à 8 cylindres à l’arrière de la voiture les yeux fermés après avoir construit les moteurs du Ford F-150 Raptor, de la Ford Mustang, de la Dodge Charger et de la Jeep Wrangler. Ils sont tous pareils. La seule différence : le moteur de la Batmobile est transparent. Tout le reste n’a rien de spécial.

Où sont les finesses des détails techniques que j’aime tant ? Où sont toutes ces choses qui me laissent sans voix ? En bref, il me manque le travail de Mike Psiakis, le designer en chef de LEGO, qui n’a probablement pas contribué à la Batmobile si l’on part du principe que son profil sur Brickset, qu’il met à jour personnellement, a été actualisé. Si Mike avait travaillé sur ce projet, le modèle serait beaucoup plus créatif et ludique. Par exemple, pour l’Ecto-1 de SOS Fantômes, il avait utilisé les tonneaux peints en gris du monde des pirates comme éléments pour le pare-chocs de la voiture blanche. Et la calandre était fabriquée à partir de patins à roulettes.

  • Critique

    Lego Ford F-150 Raptor : construisez le pickup avec vos enfants

    par Dominik Bärlocher

Cela dit, c’est précisément cette simplicité qui fait que la voiture noire de Batman est un projet de construction idéal à faire avec des enfants. Peu importe si vous le faites avec votre fille ou votre fils, le plaisir est garanti. Si vous construisez la Batmobile sans enfant, alors attendez-vous à cinq heures de détente, car l’avancement régulier a quelque chose de méditatif.

Le modèle en vaut la peine

Au bout de cinq heures, vous aurez une voiture à l’aspect singulier. Bien qu’elle soit un peu grossière, elle possède quelques détails sympathiques. Il y a les enjoliveurs des roues qui, dans le film, se regonflent tout seuls ou encore la manette de dérailleur qui allume la lumière sous le capot. Si vous appuyez sur le volant denté qui se trouve sur le toit, le moteur V8 transparent s’illumine. Les flammes en plastique qui sortent de la turbine à l’arrière tournent sur elles-mêmes.

Pas mal.

Du point de vue fonctionnel, la Batmobile est plutôt modeste. Les flammes qui tournent à l’arrière constituent le point fort. On a aussi la direction, un capot qui s’ouvre, des portes qui s’ouvrent et un cylindre qui bouge de haut en bas. C’est sympa, mais sûrement pas quelque chose de révolutionnaire. À titre de comparaison, le Ford F-150 possède une suspension incroyable, l’Ecto-1 des chasseurs de fantômes, un siège mitrailleur qui se déplie. J’aurais bien voulu quelque chose dans cette direction, car la voiture de Batman des bandes dessinées et des films est connue pour avoir tous les gadgets du monde. Certes, dans le film, la Batmobile n’est aussi qu’une voiture qui roule et qui possède un moteur à réaction, mais j’ai construit le modèle avant de voir le film et je ne me suis donc pas trop posé de questions sur ses fonctions modestes.

  • Critique

    Lego Ecto-1: Kein Spielzeug, aber verdammt cool

    par Dominik Bärlocher

La Batmobile a un look puissant. Il s’agit d’un muscle car balèze et fort. Les pneus arrière épais, le pare-chocs large et le moteur ouvert à l’arrière... tout simplement waouh ! En outre, la Batmobile est stable. Je me rends compte qu’il ne s’agit pas de l’utilisation normale prévue pour ce modèle LEGO, mais transporter la Batmobile dans le coffre d’une Dodge Challenger sans autres mesures de sécurité est possible. Autrement dit, si vous construisez la Batmobile avec vos enfants, ils auront ensuite un super jouet qui ne se démontera pas facilement.

À l’arrière, le moteur s’illumine en rouge si vous appuyez sur le volant denté qui se trouve sur le toit.
À l’arrière, le moteur s’illumine en rouge si vous appuyez sur le volant denté qui se trouve sur le toit.

L’illumination du moteur arrière est particulièrement bien pensée. Les cylindres sont en plastique transparent avec une brique lumineuse en dessous qui s’illumine en rouge. Cette brique lumineuse s’allume grâce à la pression sur la direction qui se trouve sur le toit de la Batmobile. Autrement dit, si vous roulez avec la Batmobile, le moteur arrière s’illumine presque à tous les coups.

Des flammes bleues sur le dessus…
Des flammes bleues sur le dessus…
... et à l’arrière.
... et à l’arrière.

Les seuls détails qui ne me plaisent pas vraiment sont les flammes qu’on a mises partout. Il y en a aussi bien à l’avant du capot qu’à l’arrière du moteur V8 et, bien entendu, sur le réacteur. Ces flammes bleues donnent un air kitsch au véhicule que l’on pourrait croire sorti d’un dessin animé. En général pour Batman, cela n’est pas trop grave, mais pour « The Batman » ce n’est pas approprié. Le film met en scène un Batman très pragmatique et évite des exagérations et tout ce qui est digne d’un dessin animé. C’est marrant que je sois le seul à être de cet avis. En effet, presque tous ceux à qui j’ai montré le modèle ont aimé les flammes.

Le bémol : la comparaison avec film

Le modèle a beau être magnifique et balèze, il ne ressemble pas vraiment à la voiture du film. Cela n’est pas forcément dû au fait que les ingénieurs de LEGO aient bâclé leur travail, mais plutôt que la Batmobile actuelle se distingue par ses formes courbées.

La Batmobile dans la vraie vie
La Batmobile dans la vraie vie
Ash Thorp

La Batmobile en LEGO, cependant, est carrée. Cela a donné du fil à retordre aux modélistes. Ils ont fait du bon boulot et se sont approchés le plus possible de la Batmobile. Toutefois, ils ont dû faire des compromis. Les ailes sont composées, à l’avant comme à l’arrière, de l’élément « Panel Curved 18944/28923 » ce qui rend le look du modèle identique à l’arrière et à l’avant. Ce n’est pas comme la vraie Batmobile dans le film. En effet, sur celle du film, les ailes arrière sont plus hautes, presque comme un muscle car classique. D’ailleurs, si nous comparons les Batmobiles aux muscle cars, celle du film ressemble davantage à une Dodge Challenger ou Charger, alors que celle en LEGO plutôt à une Chevrolet Camaro.

Le pare-chocs du modèle de LEGO est le même que dans le film, mais le reste des formes ne ressemblent pas à la voiture du film.
Le pare-chocs du modèle de LEGO est le même que dans le film, mais le reste des formes ne ressemblent pas à la voiture du film.
La Dodge Challenger vue depuis devant.
La Dodge Challenger vue depuis devant.
La Chevrolet Camaro vue depuis devant.
La Chevrolet Camaro vue depuis devant.

Le capot est aussi très déformé et ne ressemble pas à celui du film. Mais je reste clément, car sous le capot se trouve une brique lumineuse qui illumine le compartiment du moteur en orange. Ce serait dommage si on ne voyait pas cette lumière depuis l’extérieur.

La brique lumineuse orange illumine l’espace sous le capot.
La brique lumineuse orange illumine l’espace sous le capot.

Malgré toutes les différences avec l’original, le véhicule de LEGO est clairement une Batmobile. Il ne s’agit pas de la Batmobile du film, mais on s’en est inspiré. On a repris les éléments importants, mais pas la forme générale. C’est étrange. Mais rendons à César ce qui est à César : les créateurs de LEGO ont compris ce qui caractérise la voiture de « The Batman », ils ont remélangé et réinterprété les éléments importants. Ils ont créé un véhicule qui pourrait apparaître dans le film, même si le vengeur sombre dans le film est au volant d’une tout autre voiture.

Méditation ou aventure

On voit bien ce que LEGO a voulu faire avec la Batmobile : un modèle que tout le monde peut construire avec le moins d’effort possible. Et c’est réussi. Asseyez-vous avec vos enfants, étalez les éléments noirs sur la table et vous y arriverez.

En revanche, si vous êtes un adulte fan de LEGO et/ou de Batman et que vous voulez construire le véhicule de Robert Pattinson dans le film et vous y perdre, alors vous serez que moyennement satisfait. Le kit n’est pas parvenu à réveiller l’enfant qui sommeille en moi. Cela est dû non seulement au manque de complexité et de finesse du modèle, mais aussi au manuel de construction qui est aussi sobre que possible. Cela aurait été une occasion rêvée de donner plus d’informations sur la Batmobile. Est-ce que cela aurait tué LEGO et/ou DC de mettre quelques images et informations dans le manuel de construction ?

Malgré tout, j’ai eu le temps de méditer durant cinq heures grâce à la Batmobile. Je me suis assis à ma table, j’ai assemblé les briques et j’ai laissé mes pensées vagabonder avant de me retrouver avec un modèle superbe devant moi.

Une seule question demeure : qu’est-ce que la Batmobile au fond ?

  • En coulisse

    « The Batman » : sur les traces de la Batmobile

    par Dominik Bärlocher

Cet article plaît à 10 personne(s)


User Avatar
User Avatar

Journaliste. Auteur. Hackers. Je suis un conteur d'histoires à la recherche de limites, de secrets et de tabous. Je documente le monde noir sur blanc. Non pas parce que je peux, mais parce que je ne peux pas m'en empêcher.


Jouets
Suivez les thèmes et restez informé dans les domaines qui vous intéressent.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader