Keycap Kevin : le son des claviers mécaniques - épisode 2
En coulisse

Keycap Kevin : le son des claviers mécaniques - épisode 2

Kevin Hofer
25.11.2023
Traduction: traduction automatique

Vous aimez les claviers mécaniques et leur son ? Alors j'ai le plaisir de flatter vos oreilles avec quatre claviers dans la deuxième partie de cette mini-série.

Dans le premier épisode "Le son des claviers mécaniques", je vous ai déjà présenté quatre de mes claviers. Même si j'aime leur sonorité, ce n'est pas forcément le cas pour vous. L'utilisateur "Anonymous" écrit dans la colonne des commentaires que mes claviers sont trop forts et pas assez "thocky" (graves) pour lui. Je peux également répondre à cela, c'est pourquoi le deuxième épisode est placé sous l'étoile "Thocky".

Freja65

Freja65 est un clavier à montage sur poignet avec joint torique, au facteur de forme de 65 pour cent. Il est fabriqué en verre. Pour le type de fixation O-Ring-Gasket-Mount, un anneau en caoutchouc, le O-Ring, est tendu autour de la platine et de la plaque supérieure. Cette unité est placée dans le boîtier en verre par le haut. De ce fait, la sensation de frappe est plus douce qu'avec un clavier tray-mount classique, mais toujours plus dure qu'avec un clavier gasket-mount. Voici les caractéristiques de mon Freja65:

  • Switches : Everglide Aqua King V3 (linéaire)
  • Keycaps : Cerakey White (céramique)
  • Matériau de la plaque supérieure : aluminium
  • Matériau d'isolation : aucun

Et voici à quoi ressemble le son du clavier :

Il me fallait le Freja65. Un clavier en verre - je n'en avais pas encore. En fait, il est doté d'un éclairage RGB de qualité. Mais je n'aime pas les lumières clignotantes, c'est pourquoi je les désactive la plupart du temps. De temps en temps, j'en ai quand même envie et il brille alors si fort qu'il rivalise avec l'éclairage de la piste d'atterrissage de l'aéroport.

Meletrix Zoom65

Le Zoom65 est un clavier classique à montage sur griffe avec un facteur de forme de 65 pour cent. Dans ce cas, la plaque supérieure et la platine sont coincées entre les parties supérieure et inférieure du boîtier et maintenues en place par des "Gaskets" en mousse Poron. Dans ce cas, elles adhèrent à la plaque supérieure. Voici les spécifications de mon Zoom65 :

  • Switches : JWK Switch (linéaire)
  • Keycaps : PBT Cherry Taro (plastique PBT)
  • Matériau de la plaque supérieure : polycarbonate
  • Matériau d'isolation : PE et Plate-Foam

Et voici le son du clavier :

J'ai initialement acheté le Zoom65 parce que je voulais construire un clavier dans le style Neon Genesis Evangelion. Dit, fait. Entre-temps, le Mammoth75, que je vous ai montré la dernière fois, a pris cette place. J'ai rapidement transformé le Zoom65 et l'ai mis dans son état actuel. Même si c'est l'un de mes claviers les moins chers, j'aime beaucoup écrire dessus.

Quarkeys Z60

Le Z60 est également un clavier classique Gasket-Mount en aluminium. Il ne comporte qu'une seule partie. Depuis le haut, des "press-bars" maintiennent la plaque supérieure et la platine en place. Autre particularité : la plaque supérieure est une "demi-plaque". Cela signifie qu'elle ne recouvre que la partie extérieure du circuit imprimé. Elle est évidée au niveau des alphas, c'est-à-dire des lettres. Le Z60 est livré avec un facteur de forme de 60 pour cent, ce qui le rend légèrement plus petit que les deux claviers ci-dessus. Voici les specs:

  • Switchs : Gateron Ink Black V2 (linéaire)
  • Capsules de clavier : GMK Red Samurai (plastique ABS)
  • Matériau de la plaque supérieure : Half-Plate FR4
  • Matériel d'isolation : aucun

Et voici le son du clavier :

Si vous suivez régulièrement Keycap Kevin, vous devez connaître le Z60 : C'est sur la base de celui-ci que je me suis taillé un clavier en bois. Mais j'aime aussi beaucoup le Z60 pour le reste. Je trouve notamment intéressante l'idée de maintenir la plaque supérieure et la platine avec des Press Bars en laiton.

Qwertykeys QK80

Le Qwertykeys QK80 est un clavier TKL en aluminium usiné CNC. Il utilise un montage spécial PCB-Gasket. Les joints en silicone sont fixés sur la carte de circuit imprimé au lieu de la plaque supérieure. Celle-ci est coincée entre les parties supérieure et inférieure du boîtier. Il en résulte une sensation de frappe encore plus douce qu'avec le Gasket Mount traditionnel. De plus, j'utilise le clavier sans plaque de recouvrement. Voici les spécifications de mon QK80 :

  • Switches : MM Switches (linéaires)
  • Keycaps : GMK Laser (plastique ABS)
  • Matériau du plateau supérieur : aucun
  • Matériau d'isolation : PE et Case-Foam

Et voici le son du clavier :

Le QK80 est l'un de mes derniers claviers. Malgré une très bonne finition et de très bonnes caractéristiques, il est du côté des prix abordables. J'avais déjà acheté son prédécesseur dans un facteur de forme plus petit, le QK65. J'ai ensuite voulu absolument le QK80 parce que je n'avais pas encore de clavier marron et que le fabricant Qwertykeys a apporté diverses améliorations par rapport au QK65.

Quel est votre clavier préféré ? En avez-vous un dont vous êtes particulièrement fier ? N'hésitez pas à le partager dans la section des commentaires. Je vous montrerai prochainement quatre autres de mes claviers.

Cet article plaît à 71 personne(s)


User Avatar
User Avatar

La technologie et la société me fascinent. Combiner les deux et les regarder sous différents angles est ma passion.


Informatique
Suivez les thèmes et restez informé dans les domaines qui vous intéressent.

Périphérie
Suivez les thèmes et restez informé dans les domaines qui vous intéressent.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

  • Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

Commentaire(s)

Avatar