En coulisse

Intel finalise les spécifications des cartes graphiques Arc-A770 : alors ?

Kevin Hofer
09.09.2022
Traduction: Anne Chapuis

Le lancement par Intel de ses cartes graphiques Arc ne cesse de s'éterniser. Le fabricant a tout de même présenté toutes les caractéristiques techniques de la gamme. L'Arc sera-t-elle encore un produit compétitif ?

Trois autres modèles viennent s'ajouter à la gamme Arc d’Intel : l’A580, l’A750 et l’A770. Le plus petit modèle, l'A380, a déjà été lancé sur le marché asiatique. Voici un aperçu des caractéristiques techniques de tous les modèles :

SpécificationsA380A580A750A770
Cores Xe8242832
Unités FP321024307235844096
Unités ray tracing8242832
Unités XMX128384448512
Fréquence GPU2000 MHz1700 MHz2050 MHz2100 MHz
Mémoire GDDR66 Go8 Go8 Go8 Go
Interface mémoire96 Bit256 Bit256 Bit256 Bit
Bande passante de la mémoire186 Go/s512 Go/s512 Go/s512 Go/s
Configuration PCIe8x PCIe 4.016x PCIe 4.016x PCIe 4.016x PCIe 4.0
PDT75 W-225 W225 W

Les modèles sont basés sur deux puces différentes : la carte graphique A380 utilise l'ACM-G11 et les trois nouveaux modèles l'ACM-G10. Un nombre variable de cœurs Xe et d'autres unités y sont activés.

Pour les trois nouvelles cartes, les fréquences d'horloge se situent entre 1700 et 2100 MHz. Pour les A750 et A770, Intel indique que la puissance de dissipation thermique (PDT) est de 225 watts. Cette indication manque encore pour l’A550. La mémoire est connectée via une interface de 256 bits. Les cartes sont livrées avec 8 gigaoctets de mémoire GDDR6 et la A770 devrait également être disponible avec 16 gigaoctets. La connexion s'effectue via 16 voies PCIe 4.0.

Les A750 et A770 devraient être disponibles prochainement ; Intel n’a pas encore donné de date exacte.

Lancement au compte-gouttes

On sait depuis plus d'un an déjà qu'Intel va lancer ses propres cartes graphiques dédiées. Dans un premier temps, on s'attendait à un lancement commercial au premier trimestre 2022. Nous savons maintenant que cela est révolu et que la première carte graphique, l'A380, n'est sortie que sur le marché asiatique au troisième trimestre. Selon divers tests, les pilotes de la carte n'étaient toutefois pas utilisables et cette dernière est également affligée de nombreux bugs.

Au compte-gouttes, Intel a publié de plus en plus d'informations sur les cartes à venir, sans en faire tout un plat, comme c'est habituellement le cas pour les nouvelles générations de processeurs du fabricant. C'est un lancement de produit très discret. Il semblerait que même Intel ne croit pas (ou plus) vraiment au succès des cartes.

Trop peu, trop tard ?

Cela peut s'expliquer par la qualité du produit ; après l'A380, les attentes sont faibles. Mais les annonces de performances d'Intel attirent également l'attention. Au départ, la carte la plus rapide aurait dû pouvoir rivaliser avec une Nvidia RTX 3070. Cela ne s'appliquait apparemment qu'à la carte A780 présumée, sur laquelle Intel n'a toutefois jamais travaillé selon les indications officielles. Les mauvaises langues diront qu'Intel a éliminé l'A780 de son assortiment, car elle n'était pas compétitive.

Le produit concurrent de la carte haut de gamme A770 est la RTX 3060. Selon les benchmarks d'Intel, l'A770 est plus rapide que la RTX 3060 dans la plupart des jeux. Le GPU Intel se situe entre la RTX 3060 et la RTX 3060 Ti. Selon les benchmarks d'Intel, l'A750 bat la RTX 3060 de cinq pour cent dans les jeux.

Du point de vue des performances, cela suffit donc pour être compétitif dans le segment moyen, ou inférieur, en fonction de la définition. Pour être compétitif à d'autres égards, Intel doit agir au niveau du prix, car le marché des cartes graphiques va bientôt être bouleversé. Nvidia devrait présenter la série RTX-40 le 20 septembre. Et même si une potentielle RTX 4060 n'est pas prévue avant l'année prochaine – comme l'indiquent les déclarations du CEO de Nvidia Jensen Huang à lire ici –, la concurrence devrait être trop forte pour Intel. Nvidia doit écouler des cartes et c'est pourquoi les prix des modèles RTX-30 devraient continuer de baisser. Intel souffrira donc d’une pression encore plus importante sur le prix. Il n'est pas certain que le fabricant soit prêt à suivre le mouvement. Et la concurrence du côté d’AMD ne se tourne pas non plus les pouces. La CEO Lisa Su a, cette année encore, promis de nouvelles cartes.

Si Intel avait effectivement lancé les cartes Arc sur le marché début 2022 avec des pilotes raisonnables et sans ou avec beaucoup moins de bugs, la série de cartes graphiques aurait pu être un succès. J'ai donc peur que ce soit trop peu et trop tard. C'est dommage, car la concurrence est une bonne chose et permet d'innover. La première série Arc me semble être une génération perdue. Espérons qu'Intel s'accroche et que la prochaine fonctionne.

Cet article plaît à 36 personne(s)


User Avatar
User Avatar

La technologie et la société me fascinent. Combiner les deux et les regarder sous différents angles est ma passion.


Gaming
Suivez les thèmes et restez informé dans les domaines qui vous intéressent.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader