Huawei Dual Screen : un écran au dos
Nouveautés + tendancesSmartphone

Huawei Dual Screen : un écran au dos

Dominik Bärlocher
Zurich, le 08.03.2021
À en croire un brevet, il existerait un smartphone Huawei avec écran au verso, mais qui n'est pas censé être le Huawei i P50, car assez classique dans son genre.

Des photos qui ont fuité montrent un smartphone Huawei doté d'un écran supplémentaire au dos. Il s'agit d'un brevet ayant été repéré par le site chinois d'information technologique MyDrivers et montrant des indices d'un téléphone terminé. Ce qui est bizarre en revanche, c'est que le P50, censé être commercialisé au printemps 2021, ne le sera probablement pas.

aucune information disponible sur cette image

Le but du deuxième écran à l'arrière est clair : de meilleurs selfies, car il permet de se voir pendant la prise de vue et de profiter de tout le potentiel du module photo.

Ce que nous savons sur le double écran Huawei

Une chose est sûre : les rendus dans cet article ne sont pas officiels. Ils proviennent du coup de crayon d'un designer qui se fait appeler HoiINDI. Il a basé ses rendus sur un brevet confirmé par l'Office national de la propriété intellectuelle de Chine, selon MyDrivers.

L'écran est de conception similaire à celui du Huawei Mate 40 Pro : courbe de 88 degrés et bords extrêmement fins en haut et en bas. De la technologie de l'écran arrière, on ignore tout. Amoled éventuellement ? Car si c'est le cas, ce serait à peu près la même technologie que Huawei utilise pour le Mate X2 pliable.

*Huawei Mate X2** : Huawei surprend avec un nouveau téléphone pliant
Nouveautés + tendancesSmartphone

Huawei Mate X2 : Huawei surprend avec un nouveau téléphone pliant

À part ça, il y a un écran à l'arrière. C'est à peu près tout ce que l'on sait sur ce téléphone, qui ne sera peut-être jamais produit en série. Ce n'est pas parce qu'un brevet existe que le produit sera forcément commercialisé. Souvent, les fabricants de smartphones jouent la carte de la sécurité en protégeant croquis et idées susceptibles d'être envisagés pour un nouveau téléphone.

À l'avant, le téléphone à double écran est doté de deux perforations. Les cyniques se demanderont pourquoi, alors qu'il y a déjà un écran pour les selfies à l'arrière. La réponse ? Le déverrouillage par reconnaissance faciale nécessite également un module photo et des capteurs. En outre, les selfies sont toujours possibles avec l'appareil photo frontal.

Le Huawei P50 Pro : un mystérieux modèle phare

Cette année, les fuites concernant le Huawei P50 Pro ne vont pas bon train. Autrement dit, on sait peu de choses sur ce téléphone qui sera présenté au monde dans quelques semaines. Une image assez banale est tombée entre les mains du divulgateur Steve Hemmerstoffer alias OnLeaks.

Le Huawei P50 Pro... ou tout autre téléphone de ce monde.
Le Huawei P50 Pro... ou tout autre téléphone de ce monde.
Steve Hemmerstoffer alias OnLeaks

Actuellement, la communauté suppose qu'il y aura trois modèles :

  • Huawei P50
  • Huawei P50 Pro
  • Huawei P50 Pro+

La version light du P50 n'est mentionnée nulle part, mais cela ne veut pas dire qu'elle n'existera pas. Parce que les rumeurs sont les rumeurs. Il est tout aussi possible qu'un P50 Pro+ n'arrive jamais sur le marché.

La version de base du P50 serait équipée d'un Kirin 9000E, une version moins puissante du Kirin 9000. Et pour le Pro et le Pro+., il devrait y avoir un 9000. Le P50 aurait un écran de 6,1 pouces de diagonale, les deux grands téléphones, de 6,6 pouces et 6,8 pouces. Globalement, les trois téléphones devraient embarquer Android 11 et Emui 11.1. Les versions chinoises utilisent d'emblée le système d'exploitation HarmonyOS de Huawei, qui pourrait n'être qu'un clone d'Android. Selon les dernières affirmations de Huawei, les utilisateurs d'Android auront la possibilité de passer d'Android à HarmonyOS au printemps.

Les fuites parlent d'une sortie le 17 avril 2021. Huawei n'a encore rien confirmé.

Cet article plaît à 13 personne(s)


Dominik Bärlocher
Dominik Bärlocher
Senior Editor, Zurich
Journaliste. Auteur. Hackers. Je suis un conteur d'histoires à la recherche de limites, de secrets et de tabous. Je documente le monde noir sur blanc. Non pas parce que je peux, mais parce que je ne peux pas m'en empêcher.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser