Harley-Davidson Pan America : tous les détails sur cette moto high-tech taillée pour l’aventure
Nouveautés + tendancesMobilité

Harley-Davidson Pan America : tous les détails sur cette moto high-tech taillée pour l’aventure

Dominik Bärlocher
Zurich, le 23.02.2021
Révision : Stéphanie König
Harley-Davidson présente sa moto de touring. Abandonnant les codes esthétiques habituels des Harley, la Pan America s’approprie tous les terrains. Elle est aussi moins chère que la star de chez BMW.

Vous avez bien lu, j’ai utilisé le terme « high-tech » pour parler de la marque « Harley-Davidson » – on aura tout vu ! En effet, Harley-Davidson n’a pas la réputation d’intégrer les technologies les plus récentes à ses modèles. Et ce, malgré le fait qu’elle soit l’une des rares marques qui se rapprochent le plus de la création d’un écosystème intelligent entre le pilote et la machine.

La nouvelle Harley-Davidson Pan America mérite sans aucun doute son qualificatif de high-tech. Certains détails et certaines caractéristiques pousseront même les fans d’adventure touring les plus convaincus à faire des infidélités à leur BMW R 1200 GS Adventure. Et surtout, la version standard de la Pan America coûte CHF 16 700.–. Dans sa version de base, la BMW est à CHF 19 270.–.

Le nouveau moteur

Harley-Davidson a beaucoup innové pour concevoir sa Pan America, comme l’illustrent les vidéos et photos que les profanes apprécieront. Intéressons-nous maintenant aux détails technologiques de la machine.

Dans l’inconscient culturel collectif, les Harley ont une allure et une image mythiques : des choppers, aussi appelés cruisers maintenant, chevauchés par des rebelles aux longs cheveux en marge de la société.

Harley-Davidson Fat Boy (10269)
103.–
LEGO Harley-Davidson Fat Boy (10269)

La Pan America ressemble maintenant à ça :

aucune information disponible sur cette image

On comprend donc clairement pourquoi les premières minutes de la conférence de presse préenregistrée ont été consacrées à justifier l’abandon du look classique. Nous avons entendu des phrases comme « Mais nous avons toujours été des motards tout-terrain ». Bien sûr.

Une Harley-Davidson customisée par Bündner Bike
Une Harley-Davidson customisée par Bündner Bike
harley-davidson-graubuenden.ch/

Parlons maintenant de la vedette de notre article, la Pan America, qui pèse 245 kg prête à rouler. Elle n’a pas besoin de se cacher derrière de quelconques stratégies marketing et des messages du type « ça a toujours été comme ça ». Le moteur est entièrement nouveau. Baptisé Revolution Max 1250, il est, avec l’échappement, entièrement conforme à la norme Euro 5. Le moteur à refroidissement liquide est bien sûr un bicylindre en V, il devrait donc gronder comme une Harley typique. Il développe 150 ch et un couple de 90 newtons-mètres. Régime utile : jusqu’à 9500 tr/min.

Le moteur est un élément porteur du châssis. Cela devrait réduire le poids de l’imposante machine, dont la hauteur de selle standard est de 89,4 centimètres. Un pneu de 19 pouces est monté à l’avant et un de 17 pouces à l’arrière. Tous les deux sont des Michelin Scorcher développés dans une version spéciale pour la Pan America. Ajoutez à cela des freins Brembo : deux disques de 320 millimètres à l’avant et un de 280 à l’arrière.

La selle qui se règle automatiquement

Une moto adventure doit avoir une selle haute. Les pierres et autres obstacles pourraient sinon endommager le moteur ou blesser le motard. Vous pouvez protéger le moteur autant que vous le souhaitez, à un moment donné, même le métal le plus solide finit par céder ou s’accroche quelque part et c’est la chute.

Logiquement, la selle haute donne de la hauteur à une moto adventure. C’est loin d’être idéal pour les personnes ayant les jambes courtes, surtout quand vous devez vous arrêter ou que vous avez besoin d’un peu de tenue de route. Harley-Davidson a tiré profit de l’ordinateur intégré et développé un système appelé « Adaptive Ride Height » ou hauteur de conduite adaptative. En pratique, la moto remarque quand vous vous arrêtez et le bras oscillant à l’arrière abaisse la machine. La moto remonte dès que vous redémarrez. Vous pouvez ajuster cette fonctionnalité via l’écran tactile TFT intégré de 6,8 pouces. Le mode route est plus bas que le mode tout-terrain. Pour ce faire, la moto détecte votre poids et celui de la charge et ajuste dynamiquement la suspension arrière.

aucune information disponible sur cette image

En parlant d’écrans tactiles, Harley-Davidson continue à travailler à son propre écosystème, d’où une bizarrerie. Alors que l’année dernière, il avait été annoncé en grande pompe que les grosses motos de tourisme étaient compatibles avec Android Auto, le site suisse de Harley-Davidson indique que la Pan America n’accepte que l’application HD. Elle est disponible pour Android et Apple iOS.

Un détail particulier au passage : l’éclairage. À l’avant, la Harley-Davidson Pan America est équipée de deux Daymaker montés à l’endroit où l’on s’attendrait à trouver le phare d’une moto. Ce sont des phares extrêmement lumineux censés générer suffisamment de lumière même au cœur de la nuit la plus sombre dans la forêt la plus touffue. On trouve aussi une deuxième rampe de phares au-dessus de la première, plus deux phares de part et d’autre de la fourche avant.

aucune information disponible sur cette image

N’oublions pas une multitude de fonctionnalités supplémentaires comme les poignées chauffantes et des petites touches sympas comme le bouchon du réservoir décalé vers l’avant pour pouvoir faire le plein sans avoir à retirer la sacoche de réservoir. D’ailleurs puisque nous parlons de détails, bien que je sois un fervent partisan des motos noires, j’aime la livrée orange et blanc de la Pan America, qui n’est malheureusement disponible que dans la version Special, plus chère.

Voilà, nous avons fait le tour. Je vais peut-être laisser ma veste en cuir à la maison pour tester le best-seller de Galaxus au guidon de la Pan America. On verra. Je pourrais aussi m’offrir une veste Harley Adventure Touring développée par le constructeur américain en collaboration avec Rev’it. Vu la qualité de ma veste HDxDainese, je suis prêt à lui tresser des lauriers à l’avance.

À ce propos, au moment de la clôture de la rédaction de cet article, la veste best-seller en question est en promotion.

Cet article plaît à 9 personne(s)


Dominik Bärlocher
Dominik Bärlocher
Senior Editor, Zurich
Journaliste. Auteur. Hackers. Je suis un conteur d'histoires à la recherche de limites, de secrets et de tabous. Je documente le monde noir sur blanc. Non pas parce que je peux, mais parce que je ne peux pas m'en empêcher.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser