Critique

Envy Inspire 7921e : l’imprimante polyvalente de HP à l’essai

Pendant plusieurs mois, j’ai pu tester l’imprimante tout-en-un Envy Inspire 7921e, le modèle le plus « polyvalent » de HP. L’imprimante à jet d’encre, qui peut également numériser, ne remporte pas de prix pour son design et ses cartouches d’encre de configuration me laissent plutôt perplexe. Mais je suis quand même satisfaite.

Sous la bruine, je titube de la poste au tram, un paquet de dix kilos dans les bras. Puis, sans ascenseur, je monte les trois étages qui mènent à mon appartement. Ceci parce que je viens de récupérer la HP Envy Inspire 7921e. L’appareil au nom évocateur est une imprimante à jet d’encre tout-en-un signée HP, spécialisée dans l’impression de photos. J’ai fait tout ça parce qu’elle est destinée à un usage domestique.

Je suis en train de configurer mon appareil de test bleu et blanc qui, contrairement aux imprimantes laser qui utilisent du toner et de la chaleur, imprime de minuscules gouttes d’encre sur le papier. L’Envy Inspire 7921e a une finition soignée. Mais – sans doute comme la plupart des imprimantes – ce n’est pas une perle de design. C’est pourquoi mon appareil de test trouve sa place derrière le canapé, dans l’angle mort de l’appartement. Comme il fait à peu près la taille de deux boîtes à chaussures, il s’intègre bien dans cette niche.

HP Envy Inspire 7921e All-in-One (Encre, Couleur)
149.–

HP Envy Inspire 7921e All-in-One

Encre, Couleur

Encre, Couleur

7

Que promet l’imprimante HP Envy Inspire ?

HP présente l’imprimante Envy Inspire comme l’imprimante domestique la plus polyvalente de sa gamme. Elle doit être facile à utiliser et doit pouvoir imprimer des documents jusqu’au format A4 ainsi que des photos de 13 x 13 centimètres, 10 x 15 centimètres et 13 x 18 centimètres. De plus, elle scanne avec une résolution allant jusqu’à 1200 dpi.

Je peux déjà confirmer la première promesse de la marque. D’une simple pression du doigt, je donne vie à l’écran tactile couleur carré, inclinable vers le haut. Grâce à l’appli HP Smart, il me suffit de quelques clics pour configurer l’imprimante. Pour cela, je dois créer un compte client. Malheureusement, l’application me demande en plus à plusieurs reprises si je ne veux vraiment pas profiter de ses « avantages » ; c’est intrusif et agaçant. Malgré tout, l’imprimante semble fonctionner et je suis prête à accueillir les « moments d’impression » dans ma vie.

Ils ne se font pas attendre : un workshop avec plusieurs intervenants et des diapositives est au programme. Parfait pour me lancer dans l’impression de plusieurs présentations Power Point. Pour cela, j’utilise du papier un peu plus épais de 120 g/ m2 que je place dans le compartiment coulissant.

Pour que mon ancien MacBook et l’imprimante puissent communiquer, j’ai également téléchargé l’appli HP Smart pour le bureau sur mon ordinateur portable. Elle a exactement la même apparence que la version mobile, mais elle est un peu plus grande et facile à naviguer.

Mon MacBook et l’imprimante HP se trouvent en un rien de temps sur le réseau domestique. La commande d’impression est envoyée. Comme je mets plusieurs diapositives sur une feuille et que j’imprime recto verso et en couleur, la HP Envy me fournit quatre pages au final. Ce processus prend 2 minutes et 25 secondes. HP indique que l’imprimante peut imprimer 15 pages par minute en monochrome et 10 en couleur selon la procédure standard. L’appareil fait alors des bruits d’impression typiques, que je ne perçois consciemment que dans un rayon de quelques mètres.

Un début rayé

Le résultat n’est pas parfait. Sur la plupart des pages, la qualité est bonne, sauf sur la moitié de la deuxième page, où l’on voit quatre « bandes d’impression » sur toute la largeur de la page. C’est-à-dire des bandes de deux millimètres de large sur lesquelles il n’y a pas d’encre. C’est gênant, car plusieurs lettres du texte et du titre sont illisibles.

À quoi ces bandes sont-elles dues ?
À quoi ces bandes sont-elles dues ?

Après plusieurs tentatives d’impression, le problème ne fait qu’empirer. Je trouve toutefois une solution possible dans l’appli HP Smart : sous l’option « Outils pour la qualité d’impression », je peux soit aligner les têtes d’impression, soit les nettoyer. J’accède à cette dernière option. Pour illustrer le résultat du nettoyage, l’imprimante crache peu après une feuille avec un diagnostic de qualité d’impression.

Les mystérieuses « cartouches d’encre de configuration »

D’après le diagnostic, il y aurait un problème avec la cartouche noire. Il est temps de jeter un coup d’œil à l’intérieur de l’Envy Inspire. En inspectant attentivement, je remarque que les cartouches d’encre actuelles sont des « cartouches d’encre de configuration ». En tant que novice en matière d’impression, je n’y avais pas vraiment prêté attention auparavant. Mais sur le site Internet de HP, j’apprends que ces cartouches ne sont pas du tout destinées à l’impression régulière, mais uniquement à la configuration initiale et au calibrage correct.

OK.

Mais pourquoi se vident-elles si vite ? Les cartouches d’encre de configuration ont exactement le même aspect que les cartouches normales. Pourquoi ne sont-elles pas tout simplement remplies ? Cela permettrait d’éviter le plastique inutile.

J’ai posé cette question à HP. Ils me confirment que ces cartouches sont avant tout destinées à la configuration de l’imprimante et de la tête d’impression. En outre, ils expliquent que « le nombre de pages pouvant être imprimé dépend de la série et peut être le même ou un autre que celui de la cartouche standard » et que la plupart des cartouches d’encre de configuration « sont prévues pour le lancement du service de livraison d’encre Instant Ink ».

La publicité intrusive pour l’abonnement Instant Ink ne s’étend donc pas seulement de l’emballage aux applications, mais se cache également à l’intérieur de l’imprimante.

Same same but different : La cartouche d’encre de configuration et la cartouche d’encre normale.
Same same but different : La cartouche d’encre de configuration et la cartouche d’encre normale.

Un abonnement pour l’encre en vaut-il le coup ?

Si je n’avais pas sous les yeux le témoignage digne de confiance de mon collègue Martin Jungfer, je serais nettement plus irritée par de tels signes d’agressivité. Martin a testé le service d’abonnement – avec lequel HP vous envoie automatiquement de l’encre – sous toutes les coutures l’année dernière et il en est « totalement convaincu ». Il s’agit d’une situation gagnant-gagnant pour HP et la clientèle, qui permet effectivement d’économiser de l’argent et de ménager ses nerfs.

  • Critique

    Tinte im Abo: In der Falle von Instant Ink gefällt's mir

    par Martin Jungfer

Un premier coup d’œil au dos de la seule cartouche HP Combopack 303, que j’ai achetée en dehors de l’abonnement pour mon test, confirme l’argument de l’argent. Le contenu de mes cartouches achetées séparément doit suffire pour 200 pages monochromes ou 165 pages couleur. Pour cela, je paie par la voie traditionnelle – en fonction du revendeur – environ 35 CHF pour 183 pages en moyenne. Cela fait environ 19 centimes par page.

Dans le cadre de l’abonnement suisse aux encres et toners, HP vous propose actuellement les tarifs suivants après une augmentation de prix :

  • 10 pages par mois pour 1,50 CHF (15 centimes par page)
  • 50 pages par mois pour 4,95 CHF (9,9 centimes par page)
  • 100 pages par mois pour 6,95 CHF (6,9 centimes par page)
  • 300 pages par mois pour 13,95 CHF (4,6 centimes par page)
  • 700 pages par mois pour 28,95 CHF (4,1 centimes par page)
Retrouvez ici les prix des abonnements Instant Ink allemand et autrichien. La différence de prix est similaire à celle observée en Suisse.

Bon, je dois l’admettre, le tout a l’air bien pensé et est plutôt intéressant. L’abonnement semble effectivement valoir la peine par rapport aux cartouches achetées séparément chez HP. Mais le fait de ne pas remplir entièrement certaines cartouches de configuration pour que les clients contractent l’abonnement le plus rapidement possible n’est pas particulièrement respectueux de l’environnement.

Elle brille et rayonne à nouveau

Mais revenons à l’encre de mon papier. Après avoir remplacé la cartouche noire, l’Envy Inspire imprime de nouveau des documents sans problème. L’amélioration est visible sur le document de diagnostic.

Tout rentre dans l’ordre avec de nouvelles cartouches d’encre.
Tout rentre dans l’ordre avec de nouvelles cartouches d’encre.

L’Envy Inspire est donc tout de même capable d’imprimer des documents propres lorsque le niveau d’encre est suffisant. Mais qu’en est-il pour les photos ? C’est ce que je vais tester maintenant, je vais à côté de l’imprimante. Je sors le papier photo fourni avec mon appareil de test. J’ai deux options : une feuille rectangulaire et mate ou carrée et brillante.

Je commence par la deuxième option et place les feuilles de 13 x 13 centimètres dans le compartiment photo conçu à cet effet. Je ne sais par contre pas comment tourner les feuilles dans l’imprimante. Mais en refermant le compartiment, l’imprimante s’aperçoit immédiatement de mon erreur et me demande de tourner les feuilles. Vous ne pouvez donc pas vous tromper ici.

Je peux envoyer les photos de ce projet directement de mon iPhone à l’imprimante. Ça fonctionne parfaitement bien. Pour cette impression, j’entends la HP Envy « souffler » un peu plus fort que pour de simples documents texte. De plus, il faut plus de temps pour que l’image brillante en sorte, pour être précise : 1 minute et 30 secondes. Je répète le même processus avec le papier photo mat de 10 x 15 centimètres. Là encore, il faut 1 minute et 32 secondes pour que la photo soit devant moi.

Les photos, c’est son truc : deux spécimens sortis de la bouche en plastique de l’Envy Inspire.
Les photos, c’est son truc : deux spécimens sortis de la bouche en plastique de l’Envy Inspire.
Photo : Tobias Tullius

Les résultats me plaisent beaucoup – le papier brillant, en particulier, montre les motifs dans leurs moindres détails et fait ressortir les couleurs. Sur le papier mat, les motifs semblent un peu plus pâles – ce qui est sans doute le but de cette surface.

Si vous avez rempli votre album photo et que vous avez besoin de nouveau papier photo, sachez que ce dernier ne coûte pas aussi cher que les cartouches. HP vend le paquet de cent feuilles photo environ 13 CHF.

De belles numérisations avec ADF et jusqu’à 1200 dpi

Bien entendu, une imprimante tout-en-un doit également maîtriser les disciplines de la numérisation et de la copie. Pour la numérisation, j’ai fait une comparaison avec mon appli scanner que j’utilise normalement : « Scanner Mini » pour iPhone. L’objet du test est une seule page d’un magazine que je place sur la vitre du scanner ou que je photographie avec l’appareil photo de mon téléphone portable. Ma page de test est au format A4, ce qui correspond à peu près à la taille de numérisation maximale de 215,9 x 297 millimètres de l’appareil.

Les résultats parlent ici clairement en faveur de l’Envy Inspire, qui parvient à une résolution de numérisation allant jusqu’à 1200 dpi. Le scan a l’air parfait ; contrairement à la tristesse des couleurs fluorescentes de l’application de mon téléphone portable, dont je commence à douter de la qualité.

L’Envy Inspire (à gauche) est définitivement plus efficace que l’application de mon smartphone (à droite) pour la numérisation.
L’Envy Inspire (à gauche) est définitivement plus efficace que l’application de mon smartphone (à droite) pour la numérisation.
Illustration : Samuel Finch / Wired

En utilisant le scanner, j’ai découvert que l’application HP Smart sur le téléphone portable offre également une fonction de numérisation via l’appareil photo du smartphone. Je l’ai essayée à la fin et je suis vraiment convaincue. Certes, la qualité est inférieure à celle de la numérisation avec l’imprimante, mais elle est nettement meilleure que celle de mon « appli de confiance ».

Surprise de l’appli HP Smart : sa fonction de numérisation pour smartphone fonctionne mieux que l’application que j’utilisais jusqu’à présent.
Surprise de l’appli HP Smart : sa fonction de numérisation pour smartphone fonctionne mieux que l’application que j’utilisais jusqu’à présent.
Illustration : Samuel Finch / Wired

Si vous voulez numériser de nombreux documents, la fonction ADF vous aidera à les alimenter automatiquement grâce à l’embout bleu clair qui se trouve sur le haut de l’imprimante. Je peux charger jusqu’à 35 feuilles de papier dans le chargeur de documents. Si j’indique ensuite ce chargeur de documents comme source dans l’appli HP Smart, l’imprimante y introduit automatiquement les feuilles et les numérise.

Lors de mon test, la numérisation à partir du chargeur de documents ne fonctionne pas du premier coup ; mais après plusieurs essais, je vois quel est le problème : j’ai enfoncé les documents trop fort dans le chargeur. Pour que l’Envy Inspire les prenne, il suffit de les insérer très délicatement.

Pour tester la fonction de copie de l’Envy Inspire, je saisis un autre magazine et ordonne une copie recto verso en couleur. Ici aussi, l’appareil fournit un résultat auquel je ne trouve rien à redire.

Bilan

Au cours des derniers mois, j’ai appris à apprécier les services de l’imprimante HP Envy Inspire 7921e. C’est pratique d’avoir un tel appareil polyvalent qui traîne chez soi. J’ai particulièrement apprécié l’impression photo, qui est très bien mise en valeur par le papier brillant. J’ai également apprécié la facilité de configuration de l’appareil et de navigation de l’application.

Ce que j’ai moins apprécié, c’est le fait que la cartouche d’encre de configuration soit livrée avec un niveau d’encre bas, ce qui entraîne davantage de déchets plastiques ainsi que des coûts supplémentaires pour les nouvelles cartouches. Si vous souhaitez éviter cela et que l’impression photo ne vous intéresse pas, vous devriez vous tourner vers le segment des imprimantes laser. En revanche, si vous pouvez seulement vous passer du chargeur automatique de documents, HP propose également des modèles moins chers sans l’embout pour la fonction ADF.

Mais si vous tenez à ce que votre appareil fournisse à la fois des documents, des copies, des scans automatiques et surtout une bonne impression photo, je peux vous recommander l’imprimante HP Envy Inspire 7921e.

Cet article plaît à 19 personne(s)


User Avatar
User Avatar

« Je veux tout connaître ! Je veux des bas terrifiants, des hauts enivrants, des milieux bien moelleux ! » : ces mots d'un personnage culte de la télévision américaine reflètent pleinement mes pensées. Je partage cette philosophie de vie, y compris au travail. Ce que cela signifie concrètement pour moi ? Je trouve que chaque histoire, de la plus insignifiante à la plus incroyable, a son charme. 


Bureau
Suivez les thèmes et restez informé dans les domaines qui vous intéressent.

Périphérie
Suivez les thèmes et restez informé dans les domaines qui vous intéressent.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader