Eagle Creek : emballé, c'est pesé
Présentation de produit

Eagle Creek : emballé, c'est pesé

Vanessa Kim
Zurich, le 15.05.2019
Les jours fériés qui arrivent sont propices à l'organisation d'une petite escapade. Vous avez la fièvre du voyage ? Voici quelques conseils pour faire votre valise !

Savez-vous ce qu'est un packsack ? Personnellement, je pensais qu'il s'agissait d'un espèce de sac marin. Mes collègues et les collaborateurs du productmanagement m'ont expliqué et proposé que je rédige un petit article sur le sujet. Instinctivement, je voulais refuser, puisque je ne m'étais jamais intéressée à ce genre de futilités auparavant. Après tout, pourquoi aurais-je besoin d'un sac en nylon pour empaqueter mes affaires dans une valise ? Ça marche très bien sans me suis-je dit.

Comme j'aime donner une chance aux choses, je me lance dans un essai grandeur nature. D'ailleurs, ça tombe bien, je pars bientôt en voyage, ce qui est idéal pour se forger une opinion, vous ne croyez pas ?

Trois jours plus tard, je me retrouve avec plusieurs sacs Eagle Creek sur le bureau. On ne peut pas vraiment dire qu'ils soient beaux. En contrepartie, ils protègent mes vêtements contre les éventuelles fuites de produits cosmétiques et optimisent l'espace dans la valise. ## Une affaire dans le sac ?

aucune information disponible sur cette image
aucune information disponible sur cette image
Mes jeans, avant et après. La pile s'est réduite comme peau de chagrin.

Le Pack-It Specter Compression Cube est doté de deux fermetures éclair : l'une, intérieure, pour fermer le compartiment, l'autre, extérieure, pour compresser. Le contenu du sac peut ainsi être comprimé de près de la moitié. Dans mon cas, ce sont quatre paires de jeans.

Le nylon est recouvert d'une couche de silicone rendant le sac hydrofuge et résistant aux déchirures. De plus, les deux fermetures éclair tiennent leurs promesses : malgré un sac rempli à ras bord, elles résistent. J'arrive à faire glisser les deux fermetures éclair en un clin d'œil, ce qui n'est pas sans me déplaire.

aucune information disponible sur cette image
Maintenant tout ce que j'ai à faire, c'est de me rappeler quel sac contient quoi...

J'admets que c'est quand même mieux quand c'est bien rangé. Il y a cependant une chose que j'ai remarquée en arrivant à New York : primo, mes vêtements ne sont pas exempts de faux-plis, secundo, avant de déballer, je dois réfléchir où se trouvent telle ou telle affaire. Et le tissu légèrement translucide n'est pas d'un grand secours. Conclusion : si vous voyagez avec un bagage à main ou vous adonnez au shopping pendant les vacances, je vous recommande le packsack en toute bonne conscience. Le seul bémol ? On peut en mettre plus dans la valise, mais elle n'en sera pas moins lourde pour autant.

Voir tous les organisateurs de voyage Eagle Creek Si vous ne voulez plus manquer une tendance, suivez-moi en cliquant sur le bouton correspondant sur mon profil d'auteur.

Cet article plaît à 20 personne(s)


Vanessa Kim
Vanessa Kim
Editor, Zurich
Quand je ne suis pas en train d'explorer les océans, je plonge avec bonheur dans l'univers de la mode. Toujours à l’affût des dernières tendances dans les rues de Paris, Milan et New York, je vous montrerai comment arborer ces habits de podium dans la vie de tous les jours.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser