Courant d’air annoncé : j’ai testé le Fractal Torrent
CritiqueGaming

Courant d’air annoncé : j’ai testé le Fractal Torrent

Kevin Hofer
Zurich, le 04.10.2021
Traduction: Elvina Tran
Avec le Torrent, le fabricant Fractal Design s’essaie à un nouveau design. Au lieu d’un bloc aux bords droits, le Torrent propose des bords arrondis. Pour un boîtier, le flux d’air compte beaucoup plus que la forme, et il est ici excellent.

Le Torrent impressionne par son look. L’avant ressemble à un moteur futuriste tout droit sorti d’un film de science-fiction. Il est entièrement ouvert, à l’exception de la grille, et constitue également la pièce maîtresse du boîtier. Ce dernier semble taillé pour optimiser la circulation de l’air, laissant entrer l’air frais et rejetant l’air chaud vers l’extérieur.

Le Torrent et sa façade ouverte. En comparaison, mon MacBook Pro 16 pouces semble chétif.
Le Torrent et sa façade ouverte. En comparaison, mon MacBook Pro 16 pouces semble chétif.

De l’air !

Comme tous les nouveaux boîtiers Fractal, le Torrent est disponible en plusieurs versions : noir, gris et blanc, avec des panneaux latéraux vitrés ou pleins et avec des ventilateurs RVB ou sans effet lumineux. Pour cet essai, Fractal a mis à ma disposition la version grise avec des panneaux vitrés des deux côtés et des ventilateurs RVB.

Les finitions sont de très bonne qualité. Il n’y a pas de variations de couleur, toutes les pièces sont parfaitement à fleur, tout est bien fixé.

Derrière la façade digne d’un vaisseau spatial, qui comporte également un filtre à poussière intégré, se trouvent deux ventilateurs RVB de 180 millimètres. En dehors de la façade, ce boîtier présente une différence notable par rapport à ses cousins : les arêtes ont été rabotées pour lui donner un look arrondi. Pas vraiment une révolution en matière de design, mais tout de même, le Torrent s’éloigne quelque peu du langage de conception habituel de la marque rectiligne et pragmatique.

Évolution en termes de design : la face supérieure n’a plus une seule arête par côté, mais deux.
Évolution en termes de design : la face supérieure n’a plus une seule arête par côté, mais deux.

Avec ses 544×242×530 millimètres (L×l×H), le Torrent me semble énorme à moi qui suis fan du Mini-ITX. C’est aussi parce que les pieds de 35 millimètres sont assez hauts. Les trois ventilateurs prémontés de 140 mm peuvent ainsi également aspirer l’air frais par le bas.

En parlant des ventilateurs, le Torrent peut en accueillir au maximum deux de 180 mm ou trois de 120/140 mm à l’avant et à l’arrière. Tous ces ventilateurs sont là pour amener de l’air frais à l’intérieur du boîtier. Pour l’évacuation, on peut placer au maximum un ventilateur de 140 mm à l’arrière. Le boîtier est donc conçu pour une pression positive.

Deux ventilateurs de 180 mm assurent une ventilation efficace.
Deux ventilateurs de 180 mm assurent une ventilation efficace.

Bloc d’alimentation en haut

En regardant l’arrière du boîtier, j’ai l’impression d’être revenu dans les années 1990. Sur le Torrent, le bloc d’alimentation est fixé en haut. Dans les boîtiers modernes, il se trouve généralement en bas.

Le bloc d’alimentation est installé dans la partie supérieure du boîtier.
Le bloc d’alimentation est installé dans la partie supérieure du boîtier.

Les panneaux latéraux se décrochent en quelques secondes. Le panneau supérieur est fixé à l’aide de deux vis moletées et la façade se décliquète aussi facilement. Une fois la partie avant enlevée, je peux retirer le filtre à poussière du bas. Les différentes parties du boîtier peuvent être démontées rapidement et facilement.

Les ventilateurs du bas sont fixés à un support qui peut être retiré à l’aide de deux vis moletées. De cette façon, je peux simplement retirer et fixer les ventilateurs à l’extérieur du boîtier ou même fixer un radiateur pour un refroidissement à eau. Si je veux remplacer les grands ventilateurs à l’avant par de plus petits, un support correspondant est fourni.

Le support inférieur du ventilateur peut être retiré pour faciliter le montage.
Le support inférieur du ventilateur peut être retiré pour faciliter le montage.

En plus du bloc d’alimentation, il y a suffisamment de place en haut pour trois fillports. Je pourrais les utiliser pour remplir un système de refroidissement à eau si je devais en installer un, ce que je n’ai pas fait. À l’avant se trouvent les boutons de mise sous tension et de réinitialisation ainsi qu’un port USB 3.1 Gen 2 type C, deux ports USB 3.0 type A et les connecteurs audio HD.

L’arrière est équipé de quatre supports pour quatre disques de 2,5 pouces et deux de 3,5 pouces. Cela signifie quesix disques peuvent être au total installés. Comparé aux autres boîtiers Fractal, c’est assez peu. Ils disposent généralement d’un autre grand emplacement à l’avant pour embarquer des disques supplémentaires. Comme le Torrent est conçu pour optimiser le flux d’air, il faut croire que le fabricant a préféré faire l’impasse sur cette option. D’un côté, cela me semble logique, mais d’un autre côté, il serait tentant d’équiper un boîtier aussi grand de beaucoup de mémoire et de l’utiliser comme serveur grâce à la bonne circulation de l’air.

Fractal intègre au Torrent un hub de ventilateurs auquel on peut connecter jusqu’à neuf ventilateurs à 4 broches. Différentes attaches velcro sont également fournies pour fixer les câbles. On notera bien sûr la présence indispensable des passages de câbles que j’utilise pour amener les câbles vers l’avant.

L’arrière du Torrent avant de commencer la mise en place.
L’arrière du Torrent avant de commencer la mise en place.

En parlant de hub de ventilateurs, certains hubs Nexus 9P dans les boîtiers Torrent ont été endommagés lors de la production. Ils peuvent donc provoquer des courts-circuits. Fractal et Digitec Galaxus ont donc suspendu les ventes il y a quelques semaines. Si vous commandez un Torrent chez nous maintenant, le nouveau hub vous sera fourni. Heureusement, aucun boîtier n’a été livré aux clients avant que le problème ne soit connu.

Le bloc d’alimentation étant monté en haut, l’avant semble très aéré. Grâce aux dimensions généreuses, un radiateur de 420 millimètres a pu être installé à l’avant et à l’arrière. Un refroidissement à eau avec une grande surface de radiateur serait donc possible. Personnellement, je considère cependant que le Torrent est pratiquement prédestiné au refroidissement à air, ne serait-ce que parce qu’il est parfaitement équipé pour cela avec les cinq ventilateurs haut de gamme fournis. Si vous souhaitez un refroidissement à eau, vous devrez également changer les ventilateurs, ce qui augmentera le prix de votre machine.

Montage à l’intérieur du boîtier

Il y a beaucoup de place à l’intérieur Torrent et mon système de test est donc rapidement installé. Comme l’unité d’alimentation est accessible par le haut, elle est plus facile à utiliser que dans les boîtiers où elle est placée en bas. Les câbles peuvent être guidés dans une fente à l’arrière, directement vers les passages correspondants à l’aide de bandes velcro. Le seul problème est que les câbles des blocs d’alimentation actuels sont dimensionnés de telle sorte qu’ils doivent aller du bas vers le haut et non l’inverse comme dans le Torrent. Cela signifie que les câbles du CPU, par exemple, qui doivent être connectés en haut à la carte mère, sont beaucoup trop longs. Ils devraient être deux fois moins longs sur le Torrent, car le bloc d’alimentation se trouve ici en haut. En règle générale, les câbles du CPU sont les plus longs. En revanche, la longueur des câbles PCIe pour la carte graphique est plutôt juste, car ils doivent aller du haut vers le bas. Je ne peux pas les faire entrer par le bas, comme cela me plaît visuellement, je dois les faire entrer par le haut jusqu’à la carte graphique. Au final, tout s’arrange et je peux raccorder tous les composants.

L’avant terminé du Torrent.
L’avant terminé du Torrent.

D’ailleurs, en parlant de câblage, comme j’ai reçu en test la version avec les ventilateurs RVB, chaque ventilateur a deux câbles : un PWM pour la commande et l’alimentation et un autre pour l’éclairage. Je dois donc d’abord amener les câbles PWM au contrôleur à l’arrière, puis brancher en série les câbles RVB et les connecter à la carte mère. Ça fait beaucoup de câbles et cela se voit bien à l’arrière du boîtier.

L’arrière du Torrent après le montage.
L’arrière du Torrent après le montage.

Bien sûr, j’aurais pu me donner un peu plus de mal pour ordonner les câbles. Comme ce n’est qu’un test, j’estime que l’effort n’en vaut pas la peine. Si vous avez la version avec les ventilateurs RVB, vous devrez prendre le temps de bien organiser la multitude de câbles.

Sinon, la mise en place est très facile et il n’y a vraiment rien à redire. Autre point positif : Fractal inclut un support pour le processeur graphique dans le Torrent afin qu’il ne penche pas vers le bas sur le côté droit. C’est important, car les cartes graphiques haut de gamme les plus récentes sont longues et épaisses et donc relativement lourdes. Elles ont donc tendance à pencher vers le bas du côté où elles ne sont pas vissées. Le support est bienvenu dans ce cas.

La qualité du flux d’air

Pour un boîtier, la circulation de l’air compte plus que le design et la facilité de montage. Comme toujours, je teste le boîtier dans son état d’origine, c’est-à-dire tel qu’il est livré. Je ne branche pas de ventilateurs supplémentaires et je laisse le contrôle des ventilateurs réglé sur la valeur par défaut dans le BIOS.

J’utilise habituellement un système Intel avec i9-10900K pour les tests de boîtiers. Comme il est actuellement utilisé pour autre chose, je vais combiner mon système test avec le Ryzen 9 3900X et les composants suivants :

ROG Crosshair VIII Formula (AM4, AMD X570, ATX)
559.–
ASUS ROG Crosshair VIII Formula (AM4, AMD X570, ATX)
Dominateur Platine RGB (2 x 8GB, DDR4-3200, DIMM 288 broches)
118.–
Corsair Dominateur Platine RGB (2 x 8GB, DDR4-3200, DIMM 288 broches)
MP600 (1000 Go, M.2)
158.– 158.–/1To
Corsair MP600 (1000 Go, M.2)

Pour tester le flux d’air, je lance en même temps pendant vingt minutes les deux tests de résistance, AIDA64 pour le processeur, la RAM et le SSD et FurMark pour le GPU, et je surveille la température avec HWiNFO64.

Avant de commencer le test, je mesure la température ambiante et la celle des composants ainsi que le volume. Au ralenti, je mesure un peu moins de 33 dB à 30 centimètres de distance avec mon sonomètre. Jusqu’à présent, je n’avais encore jamais eu de boîtier aussi silencieux. La température ambiante est de 22,4 °C.

Après avoir lancé le test, le niveau de bruit monte rapidement à environ 48 dB et reste à ce niveau pendant les vingt minutes. C’est relativement bruyant. Avec le Meshify 2 de Fractal, le boîtier le plus silencieux testé jusqu’à présent, j’avais mesuré seulement 42 dB en charge. La température de la pièce n’augmente que de 0,2 °C pendant le test.

Voici un aperçu de l’évolution de la température des composants pendant les 20 minutes de test :

1557de2784161fa9d4c0a249d095eb08359deda32b0e9515da2439c2a4235deb

La température à l’intérieur du Torrent est excellente. Avec un maximum de 82 °C, le CPU chauffe autant que quand j’ai testé le Define 7 de Fractal. Pour ce test, j’avais toutefois installé des ventilateurs supplémentaires dans le Define 7 et ouvert le volet frontal. J’ai aussi utilisé une autre méthode de test : le test de résistance HeavyLoad ne concernait que le processeur. La RAM et le SSD n’ont pas été mis à l’épreuve et la fréquence d’horloge a atteint seulement 3,8 GHz en moyenne. Dans le test avec le Torrent, elle a atteint 4,1 GHz et grâce à AIDA64, le SSD et la RAM ont également été sollicités.

En plus des ventilateurs RGB, le Torrent possède également une bande RVB en haut à côté du panneau d’alimentation.
En plus des ventilateurs RGB, le Torrent possède également une bande RVB en haut à côté du panneau d’alimentation.

Ce sont également les autres composants qui parlent en faveur de l’excellente ventilation du Torrent. Avec 64 °C maximum, la carte graphique reste 8 °C en dessous de celle du Define 7. Les températures de la carte mère et du jeu de puces sont tout aussi éloquentes. Elles restent pratiquement inchangées pendant toute la durée du test. Le flux d’air est excellent et la température à l’intérieur du boîtier reste relativement stable.

Le SSD et la RAM testés avec AIDA64 restent également frais. Ils chauffent de 7 et 8 °C respectivement pendant le test par rapport au ralenti. Si je compare la température de la RAM dans le Torrent avec celle du Meshify 2 Compact, le Torrent chauffe moins. Cependant, la différence entre le ralenti et la charge est plus faible avec le Meshify 2 Compact. C’est parce que la RAM n’a pas été sollicitée lors du test du Meshify. Le test de résistance HeavyLoad n’a pas ciblé directement la RAM au contraire d’AIDA64. Le résultat du Torrent est donc d’autant plus impressionnant.

Les guides-câbles ne sont pas seulement présents à l’intérieur du Torrent, mais aussi à l’arrière au niveau des connecteurs.
Les guides-câbles ne sont pas seulement présents à l’intérieur du Torrent, mais aussi à l’arrière au niveau des connecteurs.

Un excellent boîtier à un prix raisonnable

Selon la version, le Torrent coûte entre 200 et 250 CHF. Celui que j’ai testé était la version la plus chère. Cela semble beaucoup, mais si l’on considère que vous obtenez cinq ventilateurs de très bonne qualité, dans ce cas avec RVB, c’est un prix plus que correct. Les ventilateurs seuls coûtent déjà 160 CHF.

Le flux d’air dans le Torrent est de premier ordre et les finitions du boîtier de qualité. Il faut néanmoins tenir compte du positionnement du bloc d’alimentation : comme il est installé en haut, certaines longueurs de câble standard ne suffisent plus. Les câbles sont adaptés, mais c’est juste à certains endroits. Avec un boîtier aussi grand, la possibilité d’installer encore plus de disques serait souhaitable.

Voilà les petites critiques que l’on peut faire. Pour la plupart des utilisateurs, le design et la taille seront des arguments plus importants. C’est une question de goût. Je pense que la façade est sympa, mais je trouve le Torrent bien trop grand. Si vous pouvez vous accommoder de la taille et du design, ou même que vous les aimez, alors je vous recommande le Torrent.

Torrent Black RGB TG Light Tint (Midi Tower)
303.–
Fractal Torrent Black RGB TG Light Tint (Midi Tower)

Vous trouverez ici toutes les versions du Torrent.

Cet article plaît à 18 personne(s)


Kevin Hofer
Kevin Hofer

Editor, Zurich

La technologie et la société me fascinent. Combiner les deux et les regarder sous différents angles est ma passion.

Gaming

Suivez les thèmes et restez informé dans les domaines qui vous intéressent.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser