Conseils pour acheter une perceuse
Guide d’achatLoisirs créatifs

Conseils pour acheter une perceuse

Carolin Teufelberger
Zurich, le 20.08.2021
Traduction: Rose-Hélène Moquet

Vous avez déjà un marteau, un tournevis, un mètre. Vous voulez à présent passer aux choses sérieuses : la perceuse. Mais laquelle choisir ? Sans fil, à percussion, ou plutôt à colonne ? Et comment fonctionnent les nombres de tours ?

Quand j'ai eu mon premier appartement, mon père m'a donné une perceuse sans fil. Selon lui, cet outil doit faire partie de l'équipement de base de tout foyer. Tout le monde ne sera pas forcément d'accord, et je dois avouer que j'étais moi-même un peu sceptique. Des fleurs auraient également fait l'affaire. Aujourd'hui, je lui donne raison. Au premier projet de bricolage, j'aurais dû aller quémander des outils chez lui ou chez des amis. J'utilise d'ailleurs régulièrement ma perceuse, que ce soit pour accrocher des tableaux, visser des étagères ou pour déménager.

Cependant, la perceuse sans fil n'est qu'une sous-catégorie de la perceuse. Sans force de frappe, elle ne peut rien contre le béton ou la maçonnerie. C'est là qu'intervient la percussion que j'ai mentionnée plus haut. Mais commençons par passer brièvement en revue les types les plus courants, car ils répondent tous à un besoin légèrement différent.

Pour les grandes lignes, passez directement au paragraphe « Résumé ». Vous y trouverez de brèves informations sur ce qui est recommandé selon les cas.

Visseuse

La visseuse n'est pas une perceuse, mais un simple tournevis électrique. Elle ne possède pas de mandrin de perçage, mais seulement un réceptacle hexagonal pour les différentes broches métalliques à profil de tête de vis, appelées embouts. Des appareils très simples sont disponibles à des prix relativement bas, mais il vous faudra peut-être les charger via micro-USB, comme le Bosch IXO. Une visseuse suffit pour assembler quelques étagères de temps en temps. Mais si vous comptez percer, mieux vaut privilégier l'option suivante.

Perceuse

Comme son nom l'indique, la perceuse peut être utilisée pour percer et visser. Elle existe avec ou sans fil. La version sans fil avec batterie rechargeable vous donne plus de flexibilité, mais elle est généralement plus lourde que son homologue à fil pour les mêmes performances. En outre, les modèles à batterie n'atteignent pas tout à fait les performances maximales des modèles filaires. La plupart des perceuses disposent de deux vitesses (plus rapide et plus lente) ou d'un contrôle de couple, ainsi que de la possibilité de changer la rotation (gauche et droite). Nous y reviendrons dans le chapitre « Et la puissance alors ? ».

Perceuse à percussion

Elle perce et frappe la matière. Cette fonction est déclenchée mécaniquement par un disque denté sur l'arbre d'entraînement. Vos pouvez ainsi percer dans des matériaux plus durs tels que le béton cellulaire ou les briques perforées, en mettant une bonne dose de pression. Cette fonction ne doit cependant être enclenchée qu'une fois que le plâtre a été percé. Pour le béton classique, mieux vaut utiliser un marteau perforateur pour éviter de vous épuiser. Sur la plupart des perceuses à percussion, la fonction peut également être désactivée pour le perçage du bois ou du métal.

Marteau perforateur

Contrairement à la perceuse à percussion, le mécanisme de percussion du marteau perforateur fonctionne de manière (électro)pneumatique, ce qui lui confère beaucoup plus de puissance. Pas besoin d'exercer de forte pression pour faire pénétrer la foreuse dans le mur. L'essentiel ici est de bien maintenir la machine en position.

Perceuse d'angle

La perceuse d'angle est une forme spéciale d'une perceuse normale ou d'une perceuse à percussion. Sa tête peut être réglée à un angle de 90 degrés, ce qui vous permet d'atteindre les endroits difficiles d'accès.

Perceuse manuelle

Pas de batterie ni de câble d'alimentation, seuls vos muscles fournissent l'entraînement ici. Il va sans dire qu'il vaut mieux l'utiliser sur du bois tendre que du béton. Les perceuses manuelles sont particulièrement adaptées aux travaux mécaniques de précision tels que le modélisme. Elles conviennent également aux enfants qui ne sont pas encore en âge de toucher aux grosses machines.

Perceuses à colonne

Toutes les machines évoquées jusqu'ici se tiennent à la main. Ce nouveau type s'utilise à table. La perceuse à colonne comporte une tête et une table de perçage sur laquelle repose votre pièce. Sa tête de perçage est abaissée verticalement et perce un trou parfaitement droit difficilement réalisable à la main. En outre, vous n'avez pas à porter le poids de la machine, ce qui vous permet de moins vous fatiguer. Votre pièce doit cependant aller jusqu'à la perceuse, ce qui peut poser problème si elle dépasse une certaine taille.

Résumé

La visseuse convient aux travaux d'assemblage légers, comme le vissage de meubles. La perceuse peut visser et percer, mais ne peut pas traverser des matériaux plus solides comme les briques perforées. Pour cela, il faut une perceuse à percussion. Sur des matériaux encore plus durs, comme du béton, vous pouvez utiliser un marteau perforateur. Pour des travaux de perçage dans des endroits difficiles d'accès, optez pour la perceuse d'angle. Si vous travaillez en finesse et en filigrane, vos muscles et une perceuse manuelle suffiront. Enfin, si vous voulez percer des trous parfaits et que vous disposez de suffisamment d'espace, alors la perceuse à colonne est pour vous.

Comment fonctionnent les nombres de tours ?

Choisir la bonne perceuse n'est qu'une première étape. Le nombre de tours et le couple jouent également un rôle important. Le nombre de tours correspond à la vitesse à laquelle la perceuse fait tourner le foret. Lorsque le foret tourne lentement, le nombre de tours est faible. Lorsqu'il tourne rapidement, le nombre est élevé. Logique. Le nombre de tours est indiqué par minute. Mais cela n'explique toujours pas comment choisir la bonne vitesse. Il existe une règle de base relativement simple à cet égard :

Plus le foret est petit, plus la vitesse doit être élevée. Et plus le matériau est dur, plus elle doit être faible.

En bref : si vous percez un petit trou avec un petit foret, le nombre de tours doit être élevé pour obtenir une vitesse de coupe décente. Une perceuse de grand diamètre, en revanche, a besoin de plus de puissance et donc d'un nombre de tours plus faible pour atteindre la même vitesse de coupe. Il faut également savoir quel matériau vous voulez travailler, un bois tendre comme le tilleul ou dur comme le hêtre. Dans le premier cas, vous pouvez augmenter la vitesse sans problème, car la perceuse n'a pas besoin de beaucoup de puissance pour percer le matériau. Mais comment la définit-on ? Sur la plupart des machines de bricolage, la vitesse se règle en appuyant sur la « gâchette ». Ainsi, pour percer lentement il faut appuyer doucement sur le bouton. Calculer la vitesse parfaite est donc impossible.

Et la puissance alors ?

La vitesse seule ne suffit pas, la machine a aussi besoin de puissance. Autrement dit, de nombre de tours et de couple. Ensemble, ils fournissent à la perceuse sa puissance. Si le foret tourne rapidement et avec beaucoup de puissance, il aura un rendement plus élevé qu'un foret tournant lentement et avec peu de puissance. Mais sur les perceuses, l'augmentation de la vitesse s'accompagne d'une diminution du couple. Les deux engrenages que votre perceuse doit posséder sont responsables de cette régulation. En première vitesse, le nombre de tours est réduit, mais le couple est plus élevé. En deuxième vitesse, c'est l'inverse. Le foret tourne rapidement et produit donc moins de puissance. C'est comme sur une voiture : les vitesses supérieures, vous permettent d'aller plus vite, mais pas de gravir un terrain en pente (dans le cas de la perceuse, il s'agirait du gros foret ou du matériau dur).

À l'inverse, il arrive que l'on ne veuille parfois pas trop de puissance. Si, par exemple, vous vissez dans du bois de tilleul tendre, il ne faut pas enfoncer le foret trop profondément. Sur ce type de travaux, il est logique de limiter le couple. Pour ce faire, la perceuse est dotée d'une bague étiquetée derrière le mandrin qui peut être tournée. Plus les chiffres sont bas, plus le couple est faible.

À prendre en compte

Vous savez à présent comment choisir la bonne perceuse. Pensez à l'usage que vous voulez faire de votre outil et ajustez la vitesse et le couple en fonction de la taille du foret et du matériau à percer ou à visser. C'est tout. Vous obtiendrez ainsi de bons résultats (avec toujours un risque d'erreur humaine) avec une perceuse qui durera longtemps.

Cet article plaît à 35 personne(s)


User Avatar
User Avatar

Élargir mon horizon: voilà comment je résumerais ma vie en quelques mots. J'aime découvrir de nouvelles choses et en apprendre toujours plus. Je suis constamment à l'affût de nouvelles expériences dans tous les domaines: voyages, lectures, cuisine, cinéma ou encore bricolage. 


Loisirs créatifs
Suivez les thèmes et restez informé dans les domaines qui vous intéressent.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader