Apple Mac Pro : jusqu'au bout des onglets
Nouveautés + tendancesInformatique

Apple Mac Pro : jusqu'au bout des onglets

Dominik Bärlocher
Zurich, le 10.02.2020
Que se passe-t-il lorsque l'on ouvre 6000 onglets dans Google Chrome sur un Mac Pro d'Apple doté de 1,5 To de RAM ? Un YouTuber a justement tenté l'expérience.

Jonathan Morrison y est parvenu : il a réussi à faire plier son Mac Pro – soit dit en passant surnommé la râpe à fromage par les admirateurs et les détracteurs – malgré 1,5 téraoctet de mémoire vive.

Et vous savez avec quoi ? Avec Google Chrome pardi !

Stabilité avec 5000 onglets

En utilisant Automator – le logiciel propriétaire d'automatisation de tâches conçu par Apple –, Jonathan a édité un script servant à ouvrir 20 fois 50 sites Internet dans Chrome. Avec 1000 onglets ouverts dans Chrome et quelques applications actives en arrière-plan, le Mac Pro fonctionne toujours sans problème. Entre 2000 et 3000 onglets, l'ordinateur ralentit un peu et à 5000, le processeur signale des problèmes.

Jonathan laisse tourner son Mac Pro avec les 5000 onglets ouverts pendant toute la nuit.

La RAM est étonnamment facile à changer
La RAM est étonnamment facile à changer
Jonathan Morrison

Le lendemain matin, le Mac Pro tourne à 800 Go de RAM, ce qui va toujours. À ce stade, Jonathan fait l'éloge de macOS, le système d'exploitation. Malgré une surcharge constante, le système est correctement refroidi et fonctionne toujours de manière stable.

Il décide donc d'ouvrir 1000 autres onglets Chrome.

Crash à 6000 onglets

Aujourd'hui, la charge de la RAM est à son paroxysme. Chrome utilise plus de 1,4 To de RAM. Le navigateur n'est plus stable. Avant que le Mac Pro ne s'arrête de fonctionner, Jonathan quitte Chrome.

Il finit par se poser la même question que chaque utilisateur se pose : pour quelle raison un utilisateur sensé aurait-il besoin de 1,5 To de RAM ?

Cet article plaît à 47 personne(s)


Dominik Bärlocher
Dominik Bärlocher

Senior Editor, Zurich

Journaliste. Auteur. Hackers. Je suis un conteur d'histoires à la recherche de limites, de secrets et de tabous. Je documente le monde noir sur blanc. Non pas parce que je peux, mais parce que je ne peux pas m'en empêcher.

Informatique

Suivez les thèmes et restez informé dans les domaines qui vous intéressent.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser