En coulisse

5 plus 8 = bonne nuit ? Cette formule simple devrait permettre aux bébés de s'endormir rapidement

Katja Fischer
16.09.2022
Traduction: Stéphanie Casada

Une nouvelle étude promet quelque chose de révolutionnaire : un mode d'emploi simple pour les parents, qui permettrait aux bébés de s'endormir profondément – en 13 minutes. Je dis : bien trop beau pour être vrai.

Je suis énervée. Énervée que la solution arrive trop tard pour moi. Énervée que je n'y ai pas pensé moi-même.

En effet, il existe bel et bien une formule simple pour que bébé dorme profondément. Des scientifiques japonais·es ont publié il y a quelques jours leurs résultats d'études révolutionnaires dans la revue spécialisée Current Biology. Ils font actuellement le tour de la presse internationale.

Mesdames et Messieurs, mères et pères du monde entier, oubliez toutes les aides à l'endormissement que vous avez essayées jusqu'à présent. La solution est là et elle est si simple : « 5+8 », c'est le nom de la formule magique qui permettra à votre bébé en pleurs de s'endormir. En 13 petites minutes. Et voici comment fonctionne la formule, qui a fait ses preuves sur le plan scientifique, à la minute près : les parents doivent prendre leur nourrisson en pleurs dans leurs bras et le porter contre eux pendant cinq minutes seulement. Ensuite, une fois que bébé s'est endormi, il suffit de s'asseoir pendant huit minutes supplémentaires, puis de le mettre dans son lit. C'est tout. Voilà le secret.

Est-ce que votre tête est aussi sur le point d'exploser ? J'essaie de calculer combien de temps de ma vie j'ai déjà passé dans et à côté du lit de mes enfants, à essayer de les (re)endormir sans succès. Et surtout : combien d'heures et de nerfs j'aurais pu m'épargner si j'avais connu cette méthode plus tôt.

Notre rituel d'endormissement (de jour comme de nuit)

Ironie off. En réalité, mon esprit s'agite surtout pour une autre raison : un grand scepticisme. Après six ans d'expérience en tant que mère et deux enfants aux comportements de sommeil complètement différents, je ne peux tout simplement pas croire que la solution à tous les problèmes d'endormissement soit (aurait été) aussi simple.

Au fond, mon mari et moi n'avons pas fait grand-chose de mal. Nous portions nos enfants lorsqu'ils criaient dans leur lit et ne trouvaient pas le sommeil. C'est ce qu'on appelle l'instinct parental. Mais le problème était qu'ils se réveillaient et continuaient à crier lorsque nous voulions les recoucher ; l'instinct d'enfant. Alors nous les portions à nouveau, nous les couchions à nouveau, ils se réveillaient à nouveau... Notre petit jeu quotidien (et nocturne).

Une histoire sans fin : dès que vous remettez bébé endormi dans son lit, il se réveille et crie à nouveau.
Une histoire sans fin : dès que vous remettez bébé endormi dans son lit, il se réveille et crie à nouveau.
Photo : Unsplash

Nos erreurs fondamentales : la durée et le fait de ne pas s'être assis. Selon les dernières découvertes, nous aurions donc dû porter nos enfants pendant exactement cinq minutes pour les endormir, puis nous asseoir avec eux sur une chaise pendant huit minutes supplémentaires avant de les mettre au lit. Comme j'aimerais tester ce « mode d'emploi » maintenant... Malheureusement les enfants sont déjà trop grands et trop lourds pour cela.

Le chemin vers la formule magique

Il ne me reste donc que l'étude. Et je l'examine de plus près.

Quatre conditions ont été analysées : les bébés âgés de zéro à sept mois ont tous été portés par des personnes qui marchaient ou qui étaient assises, et placés dans un lit immobile ou en mouvement (par exemple dans une poussette en mouvement). Les chercheurs ont constaté que leur rythme cardiaque ralentissait rapidement lorsque la mère tenait l'enfant dans ses bras tout en marchant. Un résultat similaire a été obtenu dans le berceau en mouvement, mais pas lorsque la mère tenait son enfant en étant assise ou le plaçait dans un berceau immobile. L'effet était le plus net lorsque l'enfant était porté à un rythme régulier pendant au moins cinq minutes : tous les bébés ont cessé de pleurer et près de la moitié d'entre eux se sont rendormis pendant ce temps. Dans un deuxième temps, les participantes ont placé leur enfant endormi dans le lit. Le résultat : plus d'un tiers s'est réveillé en l'espace de 20 secondes. Cependant, s'ils pouvaient dormir plus longtemps dans les bras, la probabilité de se réveiller était moindre. Enfin, dans ce cas, le rythme cardiaque du bébé était plus bas dans le lit que dans les bras de sa mère.

Il en a résulté la formule mixte optimale : cinq minutes de port debout, huit minutes de port assis.

Le bonheur (de dormir) en 13 minutes : porter bébé cinq minutes debout, porter bébé huit minutes assis.
Le bonheur (de dormir) en 13 minutes : porter bébé cinq minutes debout, porter bébé huit minutes assis.
Image : Current Biology

Je suis impressionnée. Et étonnée. Toutes les techniques de coucher plus ou moins compliquées que j'ai essayées et pratiquées avec mes filles n'ont donc servi à rien. La clé d'une dépose réussie semble être le laps de temps pendant lequel l'enfant dort. Cela a d'ailleurs également surpris la scientifique et auteure principale de l'étude, Kumi Kuroda, comme elle le note dans son rapport. Et elle est tout de même mère de quatre enfants.

Il y a deux hics

Ce qui m'étonne encore plus : les tests n'ont été réalisés qu'avec 21 participant·es. Et à mon avis, cela ne veut rien dire. N'est-ce pas une pure coïncidence que la plupart de ces 21 bébés aient répondu à la formule ? Les enfants et leurs pratiques de sommeil ne sont-ils pas finalement trop individuels pour qu'il existe une recette universelle ? Les chercheur·ses reconnaissent tout de même dans leur rapport qu'il s'agit d'une petite série d'expériences qui doivent être confirmées par des études sur de plus grands échantillons. Et puis, il y a un autre point qui me laisse perplexe : la formule ne fonctionne qu'avec des enfants qui pleurent. En effet, si les bébés étaient déjà calmes (mais éveillés), les porter en marchant ne servait à rien. Dommage !

Pour moi, la révolution serait de toute façon arrivée trop tard, mais je l'aurais souhaitée de tout cœur à toutes les mères et à tous les pères de nouveau-nés fatigués. Mais peut-être qu'elle viendra effectivement. En attendant, la règle générale – étudiée dans la pratique – s'applique une fois de plus : ce qui fonctionne bien pour un enfant ne fonctionne pas forcément pour un autre. Enfin, les aides à l'endormissement rendent parfois de précieux services.

MyHummy Premium Plus (24 cm)
83.90

MyHummy Premium Plus

24 cm

Photo d'en-tête : Unsplash

Cet article plaît à 71 personne(s)


User Avatar
User Avatar

Maman d'Anna et d'Elsa, experte en apéritifs, passionnée de fitness en groupe, aspirante ballerine et amatrice de potins. Souvent multitâche de haut niveau et désireuse de tout avoir, parfois chef en chocolat et héroïne de canapé.


Bébé
Suivez les thèmes et restez informé dans les domaines qui vous intéressent.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

9 commentaires

Avatar