« The Mandalorian », saison 2 : chapitre 10 : La Passagère
Critique

« The Mandalorian », saison 2 : chapitre 10 : La Passagère

Luca Fontana
Zurich, le 06.11.2020
Traduction: Anne Chapuis
Le dragon Krayt est mort. L'armure de Boba Fett est la propriété du Mandalorien. Mais la recherche des congénères de l'enfant se poursuit au chapitre 10, jusqu'à présent l'épisode le plus effrayant de la deuxième saison de « The Mandalorian ».

Avant toute chose : je vais parler de l'épisode passé. Il y aura donc des spoilers ! Avant de continuer, regardez d'abord The Mandalorian – Chapitre 10 : La Passagère.


Récapitulons ! Dans le chapitre 9, The Search, Din Djarin (Pedro Pascal), alias Mando, part à la recherche d'autres Mandaloriens. Avec leur aide, Djarin veut savoir où il pourrait y avoir des semblables de bébé Yoda.

Sa quête l'a déjà conduit sur Tatooine. Il n'a pas trouvé de Mandaloriens, mais l'armure de Boba Fett et un dragon Krayt qu'il a dû tuer en échange de cette dernière. Finalement, Djarin est revenu à la case départ : à la recherche d'autres Mandaloriens.

*« The Mandalorian » Saison 2, épisode 1 :** des cowboys et des bébés dans l'espace
Critique

« The Mandalorian » Saison 2, épisode 1 : des cowboys et des bébés dans l'espace

Ce statu quo ne change pas dans le chapitre 10 La Passagère, réalisé par Peyton Reed : Mando reçoit le tuyau de se rendre à Meermond Trask où un clan Mandalorien se cacherait en ce moment. Peut-être même son propre clan, qui a été pratiquement exterminé sur Nevarro. Avec leur aide, il pourrait localiser les Jedi. Mais Djarin n'y parvient pas : en chemin, lui, l'Enfant et la passagère « Madame Crapaud » (nous reviendrons à ce personnage un peu plus tard) se retrouvent bloqués sur une planète glacée.

Ainsi, nous obtenons l'épisode de The Mandalorian le plus effrayant de tous les temps. Voici les cinq meilleurs moments et easter eggs.

1. Jet-Pack to the sky

L'action de Mando au début de l'épisode était de la folie. Sur le chemin du retour de « l'incident avec le dragon » (10 points pour ceux qui ont compris l'allusion), lui et l'Enfant sont attaqués par quatre bandits du désert. Mando se débarrasse facilement de trois d'entre eux, mais le quatrième prend l'Enfant en otage.

« Attend. Ne fais pas de mal à l'enfant. Si tu le touches, je te traquerais jusqu'à ta mort. »

Quelle est cette espèce étrange ?
Quelle est cette espèce étrange ?
Disney+

Djarin propose un marché au bandit. « Choisis quelque chose parmi mes biens et relâche l'Enfant. » Le petit extraterrestre accepte. Il choisit le jetpack de Mando et se fait la malle, satisfait. Il est toujours en vie et a, en plus récupéré un butin.

Il s'est réjoui trop tôt.

Djarin prend l'enfant dans ses bras. « Ça va ? » Puis il allume la propulsion du jetpack avec sa télécommande au poignet. Tout à coup, le petit bandit s'élance dans les airs et, un peu comme Icare, est lancé droit vers les soleils jumeaux de Tatooine. La caméra se détourne, mais les cris se font encore entendre. De loin au début, puis de plus en plus près ensuite. Le bandit alien s'écrase de plein fouet. Boom. Mort. Mando dirige tout doucement le jetpack dans sa direction.

Adieu.
Adieu.
Disney+

Djarin regarde l'Enfant. Un haussement d'épaules. Il ne peut s'en prendre qu'à lui-même. Puis arrive l'écran titre habituel The Mandalorian avec la musique de Ludwig Göransson.

J'en ai la chair de poule.

2. Des effets spéciaux de partout

Pour moi, Star Wars a toujours eu les meilleurs effets spéciaux (OK, sauf pour les prequels). Je parle surtout de costumes, des designs extraterrestres, des droïdes et des décors qui sont réels. Pas des images de synthèse à la Jar Jar Binks. Au chapitre 10, les effets spéciaux de ce type sont nombreux.

L'espèce de fourmi, par exemple, qui joue au jeu de cartes le plus populaire de la galaxie avec Peli Motto dans la cantina de Mos Eisley : le Sabacc. Populaire, car Han Solo a une fois gagné le Faucon Millenium dans une partie de Sabacc contre Lando Calrissian.

Adieu.
Adieu.
Disney+

En parlant de fourmis. Le réalisateur de l'épisode, Peyton Reed, a également réalisé les deux Ant-Man. Un hasard ?

Ensuite, il y a Treadwell, le droïde WED-15 de Star Wars - Épisode V : L'Empire contre-attaque. À l'époque, il a aidé Han Solo à réparer le Faucon Millenium sur la base rebelle de Hoth. Comment il a atterri sur Tatooine avec près de 10 ans de retard ? Aucune idée. Cela vaudrait bien un spin-off, non ?

Il doit avoir des histoires géniales à raconter.
Il doit avoir des histoires géniales à raconter.
Disney+

Enfin, le personnage ayant donné son nom à l'épisode. Une sorte de créature-crapaud d'une espèce inconnue. Au début, j'ai pensé aux Lanais présents dans Star Wars – Épisode VIII : Les Derniers Jedi, mais ce sont des extraterrestres oiseaux. Et ce n'est pas le cas de la passagère qui transporte sa ponte dans une sorte de réservoir sur son dos. Avant le prochain équinoxe, ses œufs doivent être fécondés par son mari sur la lune Trask dans le système du géant gazeux Kol Iben. Sexy. Sinon, leur lignée s'éteindra. Pas très sexy.

La reine grenouille dans *Star Wars*... ou quelque chose comme ça.
La reine grenouille dans *Star Wars*... ou quelque chose comme ça.

Et c'est précisément le mari de Madame Grenouille qui prétend avoir vu des Mandaloriens sur Trask.

3. Les meilleures images de synthèse

Malgré les effets spéciaux, les images de synthèse sont aussi très impressionnantes. Surtout la course-poursuite mise en scène de façon grandiose : en chemin vers Trask, avec son Razor Crest, Djarin tombe sur un contrôle spatial de la Nouvelle République venant tout juste d'être fondée.

La course poursuite a lieu, car le Contrôle remarque que le Razor Quest devrait être le vaisseau qui, dans la première saison, chapitre 6 Le Prisonnier a braqué un vaisseau pénitentiaire de la Nouvelle République. Suite à cela, le Quest est endommagé et doit faire un atterrissage d'urgence sur une planète glacière inconnue ; non, pas Hoth.

Superbe prise. Vraiment géniale.
Superbe prise. Vraiment géniale.
Disney+

Mais ce n'est pas fini. Il y a les araignées.

4. Vraiment effrayant

C'est là que la série vire au film d'horreur. Surtout pour quelqu'un comme moi qui n'aime pas trop les araignées. Djarin et ses compagnons se retrouvent dans une grotte de glace sombre, après avoir échappé aux pilotes de X-Wings et s'être écrasés sur la planète. Djarin veut réparer le vaisseau, mais Madame Grenouille part dans une des grottes.

Il est l'heure de retrousser ses manches.
Il est l'heure de retrousser ses manches.
Disney+

Ensuite, les araignées albinos susmentionnées arrivent. Dans le wiki Star Wars, elles sont simplement appelées knobby white spiders en anglais. À l'origine, ils apparaissent dans les premiers dessins conceptuels de L'Empire contre-attaque, où [Luke Skywalker]https://starwars.fandom.com/fr/wiki/Luke_Skywalker) doit les combattre sur Dagobah.

Le concept est rejeté pour le film, mais des années plus tard, il est repris dans la série littéraire Le Nouvel Ordre Jedi* avec les Yuuzhan Vongs. À la place de Luc, Anakin Solo, le plus jeune enfant de Han et Leia dans l'univers étendu qui, entre-temps, ne fait plus officiellement partie du Canon de l'univers Star Wars.

Dans un premier temps, le réalisateur Reed ne montre que les œufs d'araignée. Le décor rappelle un peu Alien de Ridley Scott. Puis les araignées éclosent. D'abord des centaines de petites araignées, puis des milliers qui deviennent de plus en plus grosses. Jusqu'à ce que Mando et son équipe soient poursuivis par des créatures aussi grosses que le Razor Quest.

On se croirait vraiment dans *Alien*, non ?
On se croirait vraiment dans *Alien*, non ?
Disney+

Facteur d'horreur puissance dix. Surtout pour une série Disney. Je n'aurais pas pensé que les créateurs iraient jusque là, mais j'adore.

5. Dave Filoni à la rescousse

La journée est sauvée par le showrunner et coproducteur de The Mandalorian, Dave Filoni. Oui, le même Dave Filoni qui est aussi le créateur de The Clone Wars, Rebels et le protégé de George Lucas.

Il joue le rôle de l'un des deux pilotes d'X-Wings qui sont à la recherche du Razor Quest. Juste avant que la horde d'araignées ne tue nos héros, les deux pilotes d'X-Wing les font fuir.

Dave the man Filoni
Dave the man Filoni
Disney+

Grand moment, mais ce qui suit est encore plus important. Apparemment, les deux pilotes ont fait des recherches entre-temps. Bien qu'ils accusent Djarin d'avoir attaqué le vaisseau pénitentiaire, ils reconnaissent qu'il a, en même temps, enfermé trois criminels recherchés et aurait fait n'importe quoi pour sauver le commandant Davan – joué par Matt Lanter, l'artiste de doublage anglais d'Anakin Skywalkers dans The Clone Wars – qui a été tué par lesdits criminels.

L'épisode se termine sur la Nouvelle République épargnant Djarin. Ainsi, Mando peut juste assez réparer le vaisseau pour disparaître de la planète et « clopiner » jusqu'à Trask.

La suite au prochain numéro.

La suite ?

Encore un épisode sympa. Et ce, bien qu'il n'ait guère fait avancer l'histoire principale ; la recherche d'autres Mandaloriens et Jedi. Un épisode de remplissage classique. La première saison de The Mandalorian en avait quelques-uns. Principalement les chapitres 4 à 6. En même temps, ce sont aussi les épisodes que j'ai, de loin, le moins aimés. Il devrait en être de même pour le chapitre 10,

mais le réalisateur Peyton Reed fait un excellent travail de mise en scène. Il combine des personnages étrangement sympathiques avec une mise en scène dynamique et de l'action. Comme lors de la scène du début avec les bandits, ou la course poursuite entre le Razor Quest et les deux X-Wings de la Nouvelle République à travers des canyons de glace. Et enfin les scènes presque claustrophobes avec les araignées albinos. Génial, tout simplement génial.

Oh mon Dieu, j'ai la phobie des araignées
Oh mon Dieu, j'ai la phobie des araignées
Disney+

La semaine prochaine, si l'en croit la bande-annonce, nous continuerons probablement sur la lune Trask. Un endroit que je n'ai trouvé dans aucun wiki Star Wars, d'ailleurs. Tout comme l'extraterrestre fourmi ou grenouille ou la planète de glace ; ce n'est pas plus mal. The Mandalorian commence lentement mais sûrement à développer sa propre mythologie et se réfère même aux événements ou aux personnages de la première saison.

Sur Trask, nous pourrons probablement enfin voir le personnage joué par Sasha Banks, qui semble si mystérieux dans les bandes-annonces.

Mais c'est... ah non, en fait non... mais si, c'est...
Mais c'est... ah non, en fait non... mais si, c'est...
Disney+

Étant donné que Djarin est sur Trask à la recherche de Mandaloriens, je ne serais pas surpris si Banks s'avérait être la version en chaire et en os de Sabine Wren.

Ce serait un tournant inattendu.

Vous avez aimé cet épisode ? Ai-je oublié des easter eggs ? Écrivez-le dans les commentaires. Vendredi prochain, nous poursuivrons avec le Chapter 11.

Cet article plaît à 21 personne(s)


Luca Fontana
Luca Fontana

Editor, Zurich

Vivre des aventures et faire du sport dans la nature et me pousser jusqu’à ce que les battements du cœur deviennent mon rythme – voilà ma zone de confort. Je profite aussi des moments de calme avec un bon livre sur des intrigues dangereuses et des assassins de roi. Parfois, je m’exalte de musiques de film durant plusieurs minutes. Cela est certainement dû à ma passion pour le cinéma. Ce que j’ai toujours voulu dire: «Je s’appelle Groot.»

Ces articles pourraient aussi vous intéresser