TP-Link Archer BE900 à l’essai : le routeur WiFi 7 au design en sablier
Test de produit

TP-Link Archer BE900 à l’essai : le routeur WiFi 7 au design en sablier

Martin Jud
19.9.2023
Traduction: Anne Chapuis

Il est grand, lourd, doté de nombreuses antennes et déjà équipé du WiFi 7. J’ai testé le TP-Link Archer BE900 en tant que routeur simple sur deux étages dans un logement de 140 m². Il n’est pas mal du tout, même en comparaison avec les systèmes Mesh.

Un routeur simple pourrait-il être meilleur qu’un système Mesh (routeur plus satellites) ? Jusqu’à récemment, j’aurais répondu par la négative, mais je dois partiellement revoir cette réponse. L’Archer BE900 de TP-Link m’offre une couverture complète sur deux étages et une connexion WiFi allant de rapide à très rapide ; sauf sur le balcon. En ce qui concerne le débit de données moyen, le routeur éclipse même tous les systèmes Mesh que j’ai testés. Il y parvient grâce à douze antennes et à une taille considérable. Avec plus de 30 centimètres de profondeur et un poids de plus de deux kilos, c’est une sacrée machine. Une qui dispose d’ailleurs déjà du WiFi 7 et qui se distingue aussi par son design en sablier et ses deux écrans.

TP-Link Archer BE900
943.–

TP-Link Archer BE900

TP-Link Archer BE900
Routeur
943.–

TP-Link Archer BE900

D’emblée, je tiens à préciser que je ne fais pas mon test avec le WiFi 7 (IEEE 802.11be), mais avec le WiFi 6E (IEEE 802.11ax) ; officiellement, le WiFi 7 n’existe pas encore. Il n’existe pas encore d’ordinateurs portables prenant en charge cette norme. En revanche, les premiers smartphones WiFi 7 sont sur le marché, mais ils n’ont qu’une seule antenne.

Pour pouvoir comparer les résultats avec les tests de vitesse WiFi précédents, je suis donc forcé d’utiliser un ordinateur portable avec deux antennes. Les résultats du routeur sous WiFi 6E ne devraient, à une exception près, pas être très différents de ceux du WiFi 7. Cependant, lorsque je teste la bande de fréquences de 6 gigahertz, je ne peux pas utiliser la nouvelle largeur de canal de 320 MHz ; en utilisant le WiFi 6E, seuls les canaux de 160 MHz sont possibles.

Pour en savoir plus sur le WiFi 7, consultez l’article suivant :

  • En coulisse

    Le WiFi 7 arrive

    par Martin Jud

Matériel et caractéristiques

Les spécifications de l’Archer BE900 que TP-Link met à ma disposition pour les tests :

CPU, RAMProcesseur Quad Core 1,8 GHz, RAM 1 Go
Ports1 × RJ45 10 Gigabit WAN/LAN, 1 × SFP+/RJ45 Combo 10 Gigabit WAN/LAN, 4 × RJ45 2,5 Gigabit LAN, 1 × RJ45 Gigabit LAN, 1 × USB 3.0, 1 × USB 2.0
Nombre d'antennes12
Nombre de flux spatiauxjusuq'à 4 par bande de fréquence (4x4 MU-MIMO)
Standards 2,4 GHzIEEE 802.11be/ax/n/g/b
Standards 5 GHzIEEE 802.11be/ax/ac/n/a
Standards 6 GHzIEEE 802.11be/ax
Vitesse brute 2,4 GHzjusqu'à 1376 Mbps
Vitesse brute 1, 5 GHzjusqu'à 5760 Mbps
Vitesse brute 2, 5 GHzjusqu'à 5760 Mbps
(peut être utilisée avec la première bande de fréquences de 5 GHz ou séparément si le routeur est utilisé seul, ou comme backhaul ou connexion entre le routeur et le satellite dans les systèmes Mesh.)
Vitesse brute 6 GHzjusqu'à 11520 Mbps
Modes de fonctionnementRouteur (Mesh), point d'accès
Chiffrement et sécuritéWPA, WPA2, WPA3, WPA/WPA2-Enterprise, SPI Firewall, Access Control, IP & MAC Binding, Application Layer Gateway, HomeShield Security, VPN Server/Client (OpenVPN, PPTP, L2TP) et plus
Autres fonctionnalités WiFiRouteur WiFi d'après le standard Wi-Fi 7, Quad-Band, Beamforming, OFDMA, High-Power FEM, MLO, 4x4 MU-MIMO, 4K-QAM, largeur de canal 20/40/80/160/320 MHz, compatible EasyMesh, réseau invités, réseau IoT et plus
Utilisation et affichageÉcran tactile (bouton Wi-Fi On/Off, bouton LED On/Off, bouton WPS, affichage de l'heure et de la date, utilisation CPU/RAM, affichage de la météo et plus), écran LED, bouton mise sous/hors tension, bouton reset
Dimensions9,6 × 26,3 × 30,2 cm (l x h x p), 2057 g

Niveau design, la première chose que l’on remarque est l’écran tactile et l’affichage LED à l’avant. À l’aide de LED blanches, ce dernier affiche des choses au-dessus de l’écran tactile, que vous pouvez régler à l’aide de l’application Tether de TP-Link (disponible pour Android et iOS). Vous pouvez par exemple y afficher des images que vous avez créées, des séquences d’images, des animations ou des inscriptions. Il m’arrive d’y laisser des messages pour ma femme. Ils défilent de droite à gauche à un rythme prédéterminé.

Sur l’écran tactile, je peux effectuer quelques réglages ou y afficher l’heure, la météo ainsi que la charge du système.
Sur l’écran tactile, je peux effectuer quelques réglages ou y afficher l’heure, la météo ainsi que la charge du système.
Source : Martin Jud

Le fait que le routeur dispose d’un écran tactile est inhabituel et n’est pas nécessaire pour le fonctionnement en soi. Néanmoins, je suis heureux de pouvoir m’en servir pour redémarrer directement le routeur ou changer son mode de fonctionnement. Les prévisions météorologiques et un aperçu de l’utilisation du système sont également les bienvenus. Si vous n’aimez pas les écrans, vous pouvez réduire l’intensité lumineuse de l’écran tactile et de l’écran LED, les désactiver pendant la nuit ou les éteindre complètement.

Ce qui n’apparaît pas dans les spécifications : le routeur géant dispose, comme beaucoup d’autres routeurs, d’un système de refroidissement actif. Si je mets ma main au-dessus de ce dernier, je sens de l’air chaud. À la fin de l’article, je vous dévoile à quel point il chauffe et combien d’électricité il consomme.

Le routeur offre des ports 10 gigabits, 2,5 gigabits et Gigabit LAN.
Le routeur offre des ports 10 gigabits, 2,5 gigabits et Gigabit LAN.
Source : Martin Jud

Il est agréable de constater que le routeur dispose de huit ports réseau : deux ports RJ45 sont dotés de 10 gigabits. L’un des deux est toutefois un port combo et partage l’espace avec un port SFP+ placé en dessous. Quatre ports RJ45 de 2,5 gigabits et un RJ45 de 1 gigabit complètent l’offre. Si vous souhaitez ajouter un serveur de stockage en réseau sous forme de SSD ou de clé, vous pouvez utiliser le port USB 3.0. Un port USB 2.0 est également inclus.

Mise en service : plan de l’appartement et emplacement du routeur

Je place toujours les routeurs au même endroit dans mon appartement lorsque je fais des essais de vitesse : au dernier étage du duplex de 140 m², au niveau du raccordement au câble le plus central (chambre 3 sur les plans). Dans les systèmes Mesh, je place le satellite dans l’entrée. En raison de la courte distance, c’est le meilleur endroit pour un nœud réseau radio. L’Archer BE900 doit maintenant à lui tout seul se frayer un chemin à travers le chauffage au sol et le béton armé.

Le premier étage
Le premier étage
Source : Martin Jud
Le deuxième étage. Symbole WiFi vert : emplacement du routeur.
Le deuxième étage. Symbole WiFi vert : emplacement du routeur.
Source : Martin Jud

L’installation est rapide :

  • connecter le modem par câble au port WAN du routeur ;
  • démarrer le routeur ;
  • installer l’application Tether sur le smartphone ;
  • lancer l’appli et suivre les instructions.

En quelques minutes, mon nouveau WiFi est installé. Ensuite, j’effectue les réglages de précision dans l’appli. Celle-ci est relativement claire et conçue de manière intuitive. Elle contient toutes les options, jusqu’à la limitation de la puissance d’émission des différentes bandes de fréquence ; vous pouvez sélectionner la haute, moyenne et basse.

Avant de me lancer dans les essais, je laisse toujours une semaine aux nouveaux routeurs. Ce n’est que lorsque le WiFi a été utilisé plusieurs fois dans toutes les pièces qu’il déploie ses performances maximales.

Vitesse, ping et intensité du signal par pièce

J’effectue les mesures WiFi avec un ordinateur portable Lenovo compatible WiFi 6E. Ce dernier dispose de deux antennes et peut donc théoriquement atteindre, à 5 et 2,4 GHz, la moitié des valeurs maximales brutes indiquées dans les spécifications du routeur. À 6 GHz, c’est seulement un quart à cause de l’absence de canaux de 320 MHz.

Lors des essais, j’utilise le logiciel NetSpot pour déterminer l’intensité du signal. Les cartes thermiques du niveau de signal présentées ci-dessous proviennent également de ce logiciel. Pour mesurer la latence, je ping mon ordinateur de bureau. Je détermine la vitesse de téléchargement en téléchargeant depuis mon PC. Comme toujours, je prends toutes les mesures aux mêmes 37 points de l’appartement. Ils sont visibles sur les visualisations.

Résultats

Voilà les résultats du TP-Link Archer BE900 :

EmplacementBande de fréquence 6 GHz
Vitesse / ping / force du signal
Bande de fréquence 5 GHz
Vitesse / ping / force du signal
Bande de fréquence 2,4 GHz
Vitesse / ping / force du signal
Entrée450 Mbps / 6 ms / -67 dBm875 Mbps / 6 ms / -58 dBm254 Mbps / 5 ms / -56 dBm
Salon91 Mbps / 7 ms / -82 dBm578 Mbps / 6 ms / -63 dBm99 Mbps / 6 ms / -67 dBm
Salle à manger0 Mbps / - ms / -90 dBm179 Mbps / 6 ms / -72 dBm104 Mbps / 6 ms / -65 dBm
Cuisine44 Mbps / 7 ms / -89 dBm174 Mbps / 6 ms / -72 dBm109 Mbps / 6 ms / -64 dBm
Balcon0 Mbps / - ms / < -90 dBm12 Mbps / 12 ms / -80 dBm32 Mbps / 10 ms / -76 dBm
Chambre 1299 Mbps / 6 ms / -76 dBm583 Mbps / 6 ms / -63 dBm225 Mbps / 6 ms / -58 dBm
Salle de bains291 Mbps / 6 ms / -79 dBm782 Mbps / 6 ms / -61 dBm170 Mbps / 6 ms / -61 dBm
Couloir1405 Mbps / 5 ms / -43 dBm1384 Mbps / 5 ms / -49 dBm266 Mbps / 5 ms / -50 dBm
Chambre 2865 Mbps / 6 ms / -56 dBm858 Mbps / 6 ms / -59 dBm234 Mbps / 6 ms / -58 dBm
Chambre 31720 Mbps / 4 ms / -32 dBm1569 Mbps / 5 ms / -34 dBm345 Mbps / 5 ms / -36 dBm
Chambre 41416 Mbps / 5 ms / -41 dBm1397 Mbps / 5 ms / -46 dBm312 Mbps / 5 ms / -43 dBm
Douche/WC1323 Mbps / 5 ms / -47 dBm1392 Mbps / 5 ms / -49 dBm278 Mbps / 5 ms / -48 dBm
Moyenne 1er étage168 Mbps / 6 ms / -83 dBm455 Mbps / 7 ms / -67 dBm142 Mbps / 6 ms / -64 dBm
Moyenne 2e étage1346 Mbps / 5 ms / -44 dBm1320 Mbps / 5 ms / -47 dBm287 Mbps / 5 ms / -47 dBm
Moyenne appartement659 Mbps / 6 ms / -67 dBm815 Mbps / 6 ms / -59 dBm202 Mbps / 6 ms / -57 dBm

Jusqu’à présent, j’ai obtenu la vitesse la plus élevée dans la chambre 3, où se trouve le routeur, avec un Asus ROG Rapture GT6. Ce dernier a atteint 1437 mégabits par seconde (Mbps) à 5 gigahertz (GHz). Avec le TP-Link Archer BE900, on atteint 1569 Mbps dans la même pièce avec une bande de fréquence de 5 GHz. Et même 1720 Mbps en 6 GHz. Il n’est donc pas étonnant que le grand sablier atteigne aussi la vitesse moyenne la plus élevée au deuxième étage ainsi que sur l’ensemble de l’appartement.

Jusqu’à présent, l’Asus ROG pouvait fournir une excellente valeur moyenne de 716 Mbps dans l’appartement. Désormais, TP-Link prend le relais avec 815 Mbps. La valeur a été créée en association avec les deux bandes de fréquences de 5 GHz et, considérées séparément, elles donnent une image légèrement faussée. En effet, la vitesse au deuxième étage est bien plus élevée que celle de la concurrence, mais à l’étage inférieur, elle est bien inférieure à celle de la plupart des systèmes Mesh. Dans la salle à manger et la cuisine, avec une intensité de signal de -72 décibels milliwatts (dBm), il reste tout juste assez de puissance. Toutefois, avec -80 dBm sur le balcon, cela ne suffit pas. Là, mon smartphone passe toujours sur la bande des 2,4 GHz. Avec l’ordinateur portable, j’obtiens tout de même un modeste 12 Mbps en 5 GHz.

En théorie, la bande de fréquence de 6 GHz va moins loin que celle de 5 GHz, pour un design d’antenne et une puissance radio identiques. Et la portée de la bande 5 GHz est encore plus réduite que celle de la bande de 2,4 GHz. Je ne sais pas si le présent routeur fonctionne avec la même puissance sur toutes les bandes. Dans la pratique, cependant, la règle des distances est correcte : au premier étage, la réception à 6 GHz avec l’ordinateur portable est médiocre partout où l’on mesure -80 dBm ou moins. À partir de -80, la plupart des appareils passent à une bande de fréquence avec un meilleur signal ou à la téléphonie mobile. Certains le font même à une intensité de signal de -75 dBm. Ce qui est bien à 6 GHz : dans le meilleur des cas, elle apporte, au niveau où se trouve le routeur, une performance supérieure à celle des autres bandes de fréquences.

Mais nous ne sommes pas encore dans le cas optimal, puisque, comme je l’ai mentionné au début, je dois renoncer aux canaux de 320 MHz lors des essais. De ce point de vue, on peut s’attendre à une amélioration des performances en termes de débit de données avec un futur ordinateur portable prenant en charge le standard WiFi 7.

Au cours de mes essais, la bande de fréquences de 2,4 GHz arrive en deuxième position avec un débit moyen de 202 Mbps. C’est la seule bande qui couvre tout l’appartement et tous les terminaux. Mais également avec une force de signal moins élevée à l’étage en dessous du routeur par rapport à un système Mesh.

Je suis satisfait du ping de six millisecondes (ms) en moyenne pour toutes les bandes de fréquences.

Visualisation de la couverture WiFi 6 GHz

En ce qui concerne l’intensité du signal, mesurée en décibels milliwatts (dBm), les très bonnes valeurs vont de à -35 à -50 dBm, les bonnes se situent autour des -60 dBm. À partir de -75 dBm, la situation devient critique pour certains appareils et en dessous de -80 dBm, aucune connexion n’est généralement possible.

Pour les cartes thermiques suivantes, la couverture du signal est visualisée en couleur : partout où l’on se dirige vers le bleu, le signal radio est mauvais. Lorsque la couleur est turquoise, le débit de données diminue déjà fortement, comme dans l’entrée en 6 GHz. Les visualisations montrent clairement que la bande de fréquences ne fonctionne pas sur tout l’étage. En revanche, au même niveau que le routeur, une moyenne de 1346 Mbps est possible.

Niveau de signal 6 GHz au premier étage.
Niveau de signal 6 GHz au premier étage.
Source : Martin Jud (réalisé avec NetSpot)
Niveau de signal 6 GHz au deuxième étage.
Niveau de signal 6 GHz au deuxième étage.
Source : Martin Jud (réalisé avec NetSpot)

Visualisation de la couverture WiFi 5 GHz

Sauf pour le balcon, la puissance du signal de la bande de fréquences de 5 GHz suffit à peine à alimenter toute la maison en WiFi rapide. Pour rappel, au premier étage, la vitesse moyenne est de 455 Mbps et de 1320 Mbps au deuxième.

Niveau de signal 5 GHz au premier étage.
Niveau de signal 5 GHz au premier étage.
Source : Martin Jud (réalisé avec NetSpot)
Niveau de signal 5 GHz au deuxième étage.
Niveau de signal 5 GHz au deuxième étage.
Source : Martin Jud (réalisé avec NetSpot)

Visualisation de la couverture WiFi 2,4 GHz

On constate une fois de plus qu’à 2,4 GHz, le balcon n’est que tout juste couvert, avec une moyenne de -76 dBm. Pourtant, je n’ai aucun problème à y surfer avec n’importe quel appareil. Pour notre ménage de deux personnes, les 32 Mbps sont tout juste suffisants. Sinon, les performances de cette bande de fréquences font rêver : partout 99 Mbps ou plus. Une moyenne de 202 Mbps sont une excellente performance.

Niveau de signal 2,4 GHz au premier étage.
Niveau de signal 2,4 GHz au premier étage.
Source : Martin Jud (réalisé avec NetSpot)
Niveau de signal 2,4 GHz au deuxième étage.
Niveau de signal 2,4 GHz au deuxième étage.
Source : Martin Jud (réalisé avec NetSpot)

Comparaison avec la concurrence : couverture du signal inférieure aux systèmes Mesh, mais plus rapide

Depuis que j’ai déménagé il y a deux ans et demi, après un premier essai de routeur individuel (Asus ZenWiFi XT8), je n’ai testé que des systèmes Mesh. C’est pourquoi, dans les comparaisons 5 GHz et 2,4 GHz suivantes, on ne trouve que cet autre routeur individuel. Pour les 6 GHz, je ne peux proposer qu’une seule comparaison jusqu’à présent.

Comparaison pour 6 GHz (classement par débit de données) :

Routeur / système MeshMoyenne appartement bande de fréquence 6 GHz
Vitesse / ping / force du signal
TP-Link routeur seul :
Archer BE900 @ 6 GHz
(Wi-Fi 6E, 1 point d’accès)
659 Mbps / 6 ms / -67 dBm
Netgear Mesh :
Orbi RBKE963 @ 6 GHz
(Wi-Fi 6E, 2 points d’accès)
594 Mbps / 5 ms / -44 dBm

Ne vous laissez pas déconcerter par le débit de données plus élevé de l’Archer BE900. Si vous regardez la puissance du signal, les deux appareils du Mesh Netgear sont supérieurs au routeur TP-Link individuel. Chez Netgear, la couverture en 6 GHz est suffisante sur les deux étages, balcon compris, grâce au fonctionnement Mesh. Chez TP-Link en revanche, comme on peut le voir plus haut sur les visualisations, l’étage inférieur n’est bien couvert qu’à presque un tiers. En revanche, les valeurs sont meilleures si l’on se place sur le même étage que le routeur.

Comparaison pour 5 GHz (classement par débit de données) :

Routeur / système MeshMoyenne appartement bande de fréquence 5 GHz
Vitesse / ping / force du signal
TP-Link routeur seul :
Archer BE900 @ 5 GHz
(Wi-Fi 6E, 1 point d’accès)
815 Mbps / 6 ms / -59 dBm
Asus ROG Mesh :
Rapture GT6 @ 5 GHz
(Wi-Fi 6, 2 points d’accès)
716 Mbps / 7 ms / -51 dBm
TP-Link Mesh :
Deco X90 @ 5 GHz
(Wi-Fi 6, 2 points d’accès)
631 Mbps / 5 ms / -55 dBm
Netgear Mesh :
Orbi AX6000 @ 5 GHz
(Wi-Fi 6, 2 points d’accès)
630 Mbps / 5 ms / -58 dBm
AVM Mesh :
FRITZ!Box 4060 +
FRITZ!Repeater 6000 @ 5 GHz
(Wi-Fi 6, 2 points d’accès)
562 Mbps / 7 ms / -56 dBm
Netgear Mesh :
Orbi RBKE963 @ 5 GHz
(Wi-Fi 6E, 2 points d’accès)
543 Mbps / 8 ms / -54 dBm
Linksys Mesh :
Velop AX4200 @ 5 GHz
(Wi-Fi 6, 2 points d’accès)
525 Mbps / 7 ms / -54 dBm
Swisscom Mesh :
Internet-Box 3 +
WLAN-Box 2 @ 5 GHz
(Wi-Fi 6, 2 points d’accès)
482 Mbps / 3 ms / -55 dBm
Asus Mesh :
ZenWiFi XT8 @ 5 GHz
(Wi-Fi 6, 2 points d’accès)
467 Mbps / 3 ms / -57 dBm
Asus routeur seul :
ZenWiFi XT8 @ 5 GHz
(Wi-Fi 6, 1 point d’accès)
369 Mbps / 3 ms / -72 dBm

Le TP-Link Archer BE900 est le plus grand routeur que j’ai jamais testé. Et oui, ici, la taille est payante. À l’exception du balcon, qui n’est pas assez couvert, la première place en termes de débit de données en 5 GHz revient clairement au PT-Link.

Comparaison pour 2,4 GHz (classement par débit de données) :

Routeur / système MeshMoyenne appartement bande de fréquence 2,4 GHz
Vitesse / ping / force du signal
TP-Link Mesh :
Deco X90 @ 2,4 GHz
(Wi-Fi 6, 2 points d’accès)
256 Mbps / 5 ms / -53 dBm
TP-Link routeur seul :
Archer BE900 @ 2,4 GHz
(Wi-Fi 6E, 1 point d’accès)
202 Mbps / 6 ms / -57 dBm
Linksys Mesh :
Velop AX4200 @ 2,4 GHz
(Wi-Fi 6, 2 points d’accès)
151 Mbps / 7 ms / -59 dBm
Asus Mesh :
ZenWiFi XT8 @ 2,4 GHz
(Wi-Fi 6, 2 points d’accès)
140 Mbps / 3 ms / -56 dBm
Asus ROG Mesh :
Rapture GT6 @ 2,4 GHz
(Wi-Fi 6, 2 points d’accès)
132 Mbps / 6 ms / -52 dBm
AVM Mesh :
FRITZ!Box 4060 +
FRITZ!Repeater 6000 @ 2,4 GHz
(Wi-Fi 6, 2 points d’accès)
132 Mbps / 11 ms / -53 dBm
Netgear Mesh :
Orbi AX6000 @ 2,4 GHz
(Wi-Fi 6, 2 points d’accès)
129 Mbps / 5 ms / -54 dBm
Swisscom Mesh :
Internet-Box 3 +
WLAN-Box 2 @ 2,4 GHz
(Wi-Fi 6, 2 points d’accès)
117 Mbps / 4 ms / -59 dBm
Netgear Mesh :
Orbi RBKE963 @ 2,4 GHz
(Wi-Fi 6E, 2 points d’accès)
103 Mbps / 6 ms / -43 dBm
Asus routeur seul :
ZenWiFi XT8 @ 2,4 GHz
(Wi-Fi 6, 1 point d’accès)
116 Mbps / 3 ms / -60 dBm

À 2,4 GHz, dans mon appartement, TP-Link est dès à présent doublement en tête du classement du débit de données. Toutefois, la première place revient au système Mesh Deco X90.

Consommation d’énergie et production de chaleur

Si j’en crois mon compteur électrique, tant que l’activité WiFi est réduite, l’Archer BE900 consomme environ 30 watts. Si je lance un téléchargement, la consommation d’énergie grimpe en flèche pour atteindre 37 watts. Si j’ajoute d’autres appareils pour utiliser davantage le routeur, la puissance atteint 45 watts. Cela correspond à peu près à ce que j’attendais en raison de sa taille : selon le matériel, une consommation électrique typique pour les routeurs se situe entre 12 et 30 watts pendant un téléchargement.

Image thermique pendant les tests de vitesse.
Image thermique pendant les tests de vitesse.
Source : Martin Jud

On n’entend jamais le ventilateur du routeur. En revanche, vous pouvez voir sur l’image à quel point le routeur chauffe pendant les tests de vitesse. Je mesure jusqu’à 54,1 degrés Celsius à l’endroit le plus chaud. En hiver, cela pourrait être une source de chaleur supplémentaire bienvenue.

Conclusion : un routeur puissant qui peut servir d’alternative Mesh sur deux étages

Tester les performances individuelles d’un routeur avant d’acheter plusieurs appareils pour un système Mesh n’est pas une mauvaise chose. C’est ce que prouve l’Archer BE900 de TP-Link pendant l’essai. Comme la plupart des routeurs actuels, il peut aussi être utilisé dans un système Mesh. Je pourrais donc, si nécessaire, lui adjoindre un ou plusieurs satellites (répéteur ou routeur Mesh) pour étendre ses performances.

  • Guide

    Six manières d’avoir le WiFi à tous les étages

    par Martin Jud

L’Archer BE900 convainc par ses performances en tant que routeur individuel. À l’exception du balcon, j’obtiens des débits considérables partout dans la maison, en commençant par un minimum de 174 Mbps dans la cuisine jusqu’à 1720 Mbps dans la chambre 3. La moyenne de 815 Mbps en 5 GHz pour l’appartement, tout comme les plus de 1300 Mbps au deuxième étage, sont de nouveaux records. Malgré tout, il est en partie inférieur à un système Mesh, car ces derniers apportent un débit de données plus important grâce à un niveau de signal plus élevé au premier étage et couvrent ainsi également bien le balcon.

Je perçois également la taille du routeur comme un inconvénient. Avec ses 9,6 × 26,3 × 30,2 centimètres, il est presque deux fois plus grand qu’un Asus ROG Rapture GT6. Et avec 2057 grammes, il est plus de deux fois plus lourd. Cela demande plus de place lors de l’installation et plus de budget lors de l’achat. À la publication de l’article, le prix de 760 francs suisses représente une somme importante. Surtout que la concurrence en deuxième position propose actuellement deux Rapture GT6 pour 420 francs suisses.

Cependant, chez Asus ROG, vous n’obtiendrez pas deux ports LAN/WAN 10 gigabits, quatre ports LAN 2,5 gigabits et un port LAN gigabit, mais seulement un port WAN 2,5 gigabits et trois ports LAN gigabit. De plus, ils ne sont dotés que du WiFi 6 au lieu du WiFi 7 et ne disposent pas de bande de fréquence supplémentaire de 6 GHz. De ce point de vue, le prix élevé du TP-Link est justifié.

Photo d’en-tête : Martin Jud

Cet article plaît à 48 personne(s)


User Avatar
User Avatar

Le baiser quotidien de la muse stimule ma créativité. Si elle m’oublie, j’essaie de retrouver ma créativité en rêvant pour faire en sorte que mes rêves dévorent ma vie afin que la vie ne dévore mes rêves.


Informatique
Suivez les thèmes et restez informé dans les domaines qui vous intéressent.

Réseau
Suivez les thèmes et restez informé dans les domaines qui vous intéressent.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

  • Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

Commentaire(s)

Avatar