Skullcandy Push Active : les écouteurs true wireless qui veulent vous écouter
CritiqueAudio

Skullcandy Push Active : les écouteurs true wireless qui veulent vous écouter

Manuel Wenk
Zurich, le 13.04.2022
Traduction: Anne Chapuis

« Hey Skullcandy, play » ; avec cet ordre et neuf autres, vous pouvez contrôler les écouteurs. C'est déconcertant si vous allez au travail en train, mais très pratique dans d'autres situations. Découvrez quand l'assistant vocal est utile et ce que les écouteurs peuvent faire d'autre.

Je connais Skullcandy de l'époque où je fréquentais les parcs de freestyle dans les stations de ski et des vidéos. À l'époque, il y a une dizaine d'années environ, toutes les personnes cool de la scène freestyle portaient ces casques bons marchés. Le Push Active est toujours équipé d'un arceau et vise toujours les amatrices et amateurs de sport. Mais entre-temps, les écouteurs sont devenus plus intelligents et plus petits. Et ils se passent aussi de câbles encombrants.

Voici comment fonctionne la commande vocale Skullcandy

Skull-iQ répond à dix commandes vocales.

  • Play
  • Pause
  • Volume Up
  • Volume Down
  • Assistant
  • Next
  • Previous
  • Stay-Aware On
  • Stay-Aware Off
  • Spotify

Dans un environnement calme, les écouteurs comprennent mes ordres sans problèmes. Sur le vélo, avec un peu de vent, la fonctionnalité ne fonctionne plus comme à la maison. En montée, elle fonctionne mieux que quand je vais tout droit ou quand je descends une côte. Il me faut souvent trois ou quatre tentatives pour que les écouteurs comprennent mon « Hey Skullcandy,... ».

La commande vocale est utile pour les sorties à vélo, le jogging ou toutes les autres activités sportives que l'on fait seul. De plus, je peux facilement imaginer que pour les activités où l'on travaille avec les deux mains, les écouteurs rendent service : jardiner, bricoler son vélo ou faire des travaux ménagers sont des scénarios possibles.

Dans la vie de tous les jours, dès que je suis entouré de gens, mon assistant est au chômage. J'aimerais éviter que les gens qui m'entourent me regardent de travers parce qu'ils pensent que je parle tout seul. De plus, la commande vocale ne fonctionne que si l'application Skullcandy a été lancée au préalable. Un « Hey Skullcandy, next » spontané dans un train prétendument vide ne servira à rien.

Si vous souhaitez écouter de la musique sans commande vocale, il est possible de contrôler la musique de manière classique grâce aux boutons sur les écouteurs gauche et droit. Cependant, la force nécessaire pour déclencher les touches me semble trop élevée. J'aurais préféré une surface tactile ou des boutons plus sensibles à la pression. Mes oreilles seraient ravies.

Assistant vocal pour les écouteurs

Les écouteurs dotés d'un assistant vocal ne sont pas nouveaux. Il existe un grand choix d'appareils équipés de l'assistant Google. Ces écouteurs peuvent également être contrôlés par la voix. Et pas seulement avec dix ordres, mais avec une énorme sélection. Du retour au début à l'avance rapide de 30 secondes ou à la répétition de la chanson, il n'y a presque rien que l'assistant Google ne puisse faire. La commande vocale appelée Skull-iQ n'est pas un argument de vente. Ce sont plutôt de bons écouteurs pour le sport ; avec ou sans assistant vocal.

Push Active : parfaits pour le sport grâce à leur stabilisateur et à la longue durée de vie de la batterie.
Push Active : parfaits pour le sport grâce à leur stabilisateur et à la longue durée de vie de la batterie.

Confortables et avec une bonne autonomie

Les Skullcandy tiennent bien dans l'oreille : Même après avoir été portés longtemps, les écouteurs connectés via Bluetooth 5.2 ne font pas mal. Il n'y a aucun problème avec la connexion. Même dans la jungle urbaine, où j'ai toujours des problèmes avec mes Huawei Freebuds 3i, les écouteurs fonctionnent parfaitement. Sur le sentier cahoteux, je n'ai pas eu peur de perdre les écouteurs. L'autonomie de la batterie est remarquable. Selon le fabricant, il est possible d'écouter de la musique pendant dix heures sans interruption. La boîte de chargement offre encore 34 heures supplémentaires. Si je fais le compte, j'arrive à 44 heures. Remarquable ! Inconvénient de cette durée de vie extrêmement longue de la batterie : le boîtier de chargement, qui se recharge via USB C, est très grand. Il fait environ la taille d'un gros paquet de cigarettes.

Bon son, mais sans noise cancelling

L'Active Noise Cancelling (ANC) n'est pas recommandée pour les activités sportives. En effet, les bruits de vent sont amplifiés et le son ne vaut donc plus la peine d'être entendu et vous n'entendriez tout simplement pas assez ce qui se passe autour de vous. C'est pourquoi je peux très bien me passer d'une réduction active du bruit avec les Push Active. La chanson « Patience » de Nas & Damian Marley a servi comme chanson de comparaison. Mon oreille musicale, qui n'est pas très développée, aime que les basses soient claires et nettes. Les basses sont bonnes, mais ne prennent pas le dessus. Par rapport à mes Huawei Freebuds 3i avec ANC, je préfère légèrement le son des Skullcandy. Les aigus et les basses sont mieux accordés et les basses sont un peu plus prononcées.

Recommandation même sans commande vocale

Le frère urbain (à gauche) du Grind Push Active (à droite) - les deux en comparaison avec une pièce de cinq francs suisses.
Le frère urbain (à gauche) du Grind Push Active (à droite) - les deux en comparaison avec une pièce de cinq francs suisses.

Les Push Actives testés sont bons. Je les recommande à ceux qui recherchent des écouteurs de sport fiables avec une longue autonomie. La fonction de contrôle vocal, présentée comme un « argument de poids », n'en est pas un pour moi. Elle est pratique et fonctionne plus ou moins bien, mais il ne s'agit certainement pas d'une nouveauté dans l'univers des écouteurs. L'absence d'ANC n'est pas un problème pour moi. Dans l'ensemble, de bonnes choses pour un petit budget et de longues journées grâce à une bonne autonomie de batterie.

Les Push Active ont un petit frère : les Grind Fuel. Dotés d'une autonomie similaire, mais d'une housse plus petite, ils peuvent aussi être rechargés sans fil. Chez les Grind Fuels, la réduction du bruit me manque. Au quotidien, lors de voyages en train par exemple, ce serait très utile. Il existe des appareils comme les Nothing Ear (1), qui se situent dans la même catégorie de prix et qui en sont dotés. De plus, les Fuel ont une fonction appelée « Personal Sound ». Lors d'un test auditif d'environ cinq minutes via l'application, l'oreille est mesurée et le son est ainsi adapté. Je n'ai toutefois pas constaté de différence notable par rapport au profil prédéfini.

Cet article plaît à 13 personne(s)


User Avatar
User Avatar

En tant que blogueur vidéo et producteur multimédia préparer le contenu sur différents médias et de toujours être à la pointe de la technologie va de soi. Chez digitec, cela se fait souvent sous forme de vidéo. Quand de nouveaux appareils photo, drones ou smartphones paressent sur le marché, je n’ai qu’une seule envie: les tester. Heureusement que je travaille à la source! Côté loisirs j’aime me retrouver à la montagne, que ce soit pour faire du ski, du vélo ou de la randonnée. 


Audio
Suivez les thèmes et restez informé dans les domaines qui vous intéressent.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader