Matelas pour bébés et enfants : surface dure pour un « bon » sommeil en toute sécurité
Nouveautés + tendancesVie de famille

Matelas pour bébés et enfants : surface dure pour un « bon » sommeil en toute sécurité

Martin Jungfer
Zurich, le 30.09.2021
Traduction: Sophie Boissonneau
Stiftung Warentest a testé des matelas pour enfants. Cinq des quatorze matelas testés ont obtenu la mention « bon », quatre ont en revanche reçu la mention « insuffisant » à cause des risques d'étouffement.

Les matelas de 120 x 60 et 140 x 70 centimètres ont été soumis aux tests de Stiftung Warentest. Les bébés découvrent généralement leur premier matelas après avoir passé leurs premiers mois dans un berceau ou un couffin. Les lits pour bébés et enfants sont conçus de manière à accueillir des matelas de cette taille.

La chose la plus importante concernant les matelas pour enfants est le degré de fermeté. En effet, comme l'a encore constaté Stiftung Warentest dans un test de 2018, avec un matelas trop mou, les bébés et les enfants risquent d'enfoncer leur visage et, dans le pire des cas, de s'étouffer. Les matelas pour bébés sont donc généralement disponibles avec un niveau de fermeté allant de « dur » à « très dur ». C'est le cas des cinq matelas auxquels Stiftung Warentest a accordé la mention « bon ».

« Bons » matelas pour bébés et enfants

Le gagnant du test est le matelas Marielle Hygienica du fabricant Paradies avec la note de 2,1. Le Luna Cloud de Pinolino (2.2), le Himlavalv d'Ikea (2.3), le Jonas de Dänisches Bettenlager (2.4) et le matelas pour enfants Mini de MFO ont également obtenu la mention « bon ».

Matelas « satisfaisants »

Au pied du podium, juste derrière les « bons » matelas arrivent : Mini de Ravensberger (2,6), Regenbogen de Träumeland (2,6), Coco d'Allnatura (2,8), Dr. Lübbe Air Light de Julius Zöllner (3,0) et Schlummerland Air d'Alvi (3,1).

Matelas « insuffisants » présentant un problème de sécurité

Quatre des matelas testés ont été jugés « insuffisants » dans l'ensemble en raison de lacunes du côté de la sécurité, même si les autres critères obtenaient des notes bonnes ou satisfaisantes. Sur les housses des matelas jugés insuffisants, les tirettes de fermeture éclair peuvent être tordues ou arrachées et risquent d'être avalées par les bébés et les enfants. Les fabricants ont depuis réagi aux résultats négatifs du test réalisé par Stiftung Warentest et proposent soit une nouvelle housse avec une technologie de fermeture différente (Baumberger), soit veulent s'assurer que la petite pièce dangereuse est retirée à la fin de la production avant la livraison au client (Träumeland).

Photo d'en-tête : Jonathan Borba / Unsplash

Cet article plaît à 3 personne(s)


Martin Jungfer
Martin Jungfer

Head of Content, Zurich

Je suis journaliste depuis 1997. Stationné en Franconie, au bord du lac de Constance, à Obwald, Nidwald et Zurich. Père de famille depuis 2014. Expert en organisation rédactionnelle et motivation. Les thèmes abordés ? La durabilité, les outils de télétravail, les belles choses pour la maison, les jouets créatifs et les articles de sport.

Vie de famille

Suivez les thèmes et restez informé dans les domaines qui vous intéressent.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser