Le livre « Inspiring Family Homes » inspire tout le monde, sauf les familles

Le livre « Inspiring Family Homes » inspire tout le monde, sauf les familles

Pia Seidel
Zurich, le 10.03.2022
Traduction: Anne Chapuis

Amsterdam, New York ou Tokyo ; un nouveau livre fait découvrir des maisons de familles modernes du monde entier. « Inspiring Family Homes » explore, en 250 pages, différents espaces de vie dans lesquels le design est intégré au quotidien de manière adaptée aux enfants. Du moins selon la description.

On sait qu'il existe de nombreux livres sur la décoration d'intérieur, mais peu traitent explicitement de l'aménagement d'espaces adaptés aux enfants. Le livre Inspiring Family Homes vise à combler cette lacune. « Avec un œil aiguisé, nous avons capturé des moments de la vie quotidienne et établi un dialogue visuel unique avec des familles qui mènent une vie élégante, tant en France qu'à l'étranger », écrit Isis-Colombe Combréas dans l'éditorial qui accompagne le livre. Elle est la directrice de la rédaction ainsi que la fondatrice du magazine français MilK qui a publié le livre en collaboration avec les éditions Gestalten.

Le magazine MilK est consacré aux familles modernes. De la chambre d'enfant aux vêtements et aux jouets, il présente chaque trimestre les tendances actuelles de la mode et du mobilier pour enfants. Aujourd'hui, le livre rassemble les plus belles histoires d'intérieur des 18 dernières années.

Sans compromis : il est possible de concilier design et famille. C'est ce que veut nous montrer ce livre.
Sans compromis : il est possible de concilier design et famille. C'est ce que veut nous montrer ce livre.

Je vis encore seule. Néanmoins, j'espère que ce livre me donnera des conseils d'aménagement que je pourrai transmettre à d'autres. Des amis qui ont des enfants me disent souvent que la seule raison pour laquelle je peux « si bien » agencer mon intérieur, c'est parce que je vis encore seule. Je veux savoir si c'est vrai ou s'ils ne connaissent tout simplement pas les astuces des professionnels.

À la recherche de l'erreur du conseil

En fait, selon la description, la bible des maisons stylées doit montrer comment relever le « défi de partager un espace avec des enfants et au final de créer un lieu pour se rassembler et grandir ». Mais j'ai du mal à comprendre le défi des familles présentées. De nombreux espaces ne diffèrent pas du tout de ceux d'un ménage de célibataires. Les conseils concrets pour les mères et les pères sur ce à quoi ressemble exactement un aménagement adaptable pour leur progéniture sont rares. Sur 250 pages, seules 25 chambres d'enfants sont présentées. Les textes courts et les citations ne donnent que peu d'informations sur ce qui se cache derrière l'un ou l'autre meuble. Ils expliquent plutôt ce que les personnes font dans la vie ou pourquoi elles vivent près d'une plage ou d'une forêt.

Ces personnes ont réussi à appliquer un design adapté aux familles.
Ces personnes ont réussi à appliquer un design adapté aux familles.
Mais comment ont-elles fait ? Je ne le découvre pas dans le livre.
Mais comment ont-elles fait ? Je ne le découvre pas dans le livre.

Si l'on cherche des conseils concrets, il faut vraiment faire attention aux détails, faire des suppositions et trouver des points communs. La plupart des familles présentées misent sur des canapés dans le salon, des tapis dans la chambre des enfants ou possèdent une table en bois dans la salle à manger. L'une des mères dont on a fait le portrait dit à ce sujet : « Le temps que nous avons passé dans la cuisine du salon est visible : (...) je ne veux pas acheter une nouvelle table de salle à manger dans cinq ans, je veux une table qui a vécu des centaines de repas de famille et de soirées bien arrosées avec des amis ». Elle semble avoir choisi le bois parce que, pour elle, les traces d'usure font partie du bois et sont quelque chose de beau. Ou alors, elle a choisi ce matériau parce que, contrairement à un plateau de table en marbre, il apporte plus de chaleur et amortit les chocs si quelqu'un s'y cogne par accident.

Les tables en bois sont très appréciées des familles. Peut-être parce que les rayures disparaissent presque dans les veines du bois.
Les tables en bois sont très appréciées des familles. Peut-être parce que les rayures disparaissent presque dans les veines du bois.

Un autre point commun que j'observe entre les maisons est la présence de meubles à première vue déplacés. Une chaise beaucoup trop basse pour le comptoir de la cuisine, par exemple. Ici, la chaise n'est pas censée servir de tabouret de bar aux adultes, mais de marchepied pour les enfants : elle est placée à l'envers contre le comptoir pour que les enfants puissent participer à ce qui se passe sur le plan de travail. Dans le livre, on remarque que des meubles standards traînent rarement ou que les couleurs sont utilisées n'importe comment. Le design de cette chaise est par exemple orné de nombreux petits trous et dispose des mêmes couleurs que l'horloge ou la lampe en arrière-plan, complétant ainsi le concept de couleurs. Cependant, elle ne semble pas contribuer à la sécurité de l'enfant qui devrait être environ âgé de deux ans.

Grâce à la chaise décorative, votre enfant est présent quand vous cuisinez... mais y est-il en sécurité ?
Grâce à la chaise décorative, votre enfant est présent quand vous cuisinez... mais y est-il en sécurité ?

On investit beaucoup dans des meubles design. Mais ils ne sont souvent pas faits pour la sécurité des enfants : une tour d'apprentissage grandit avec les enfants. Selon la rédactrice pour les thèmes familiaux Katja Fischer, de nombreuses familles la bricolent également à partir de deux meubles d'un fabricant de meubles suédois afin d'économiser de l'argent.

Même si je ne trouve pas beaucoup de chambres d'enfants, je découvre quelques objets de ces dernières présents dans les espaces communs : un tableau noir accroché dans la cuisine. Il s'étend ici comme un papier peint du sol au plafond ; probablement grâce à une peinture spéciale. Ou les jouets font partie de l'aménagement et remplacent les décorations traditionnelles dans le salon. Bien arrangés, ils n'ont, comme dans cet exemple, rien de kitsch ni de déplacé. Mais c'est uniquement parce qu'ils sont en bois et pas aussi commerciaux comme les LEGO ou une Barbie.

Un tableau noir décore la façade de la cuisine et invite à dessiner.
Un tableau noir décore la façade de la cuisine et invite à dessiner.
L'étagère pour les jouets se trouve dans le salon au lieu de la chambre d'enfant.
L'étagère pour les jouets se trouve dans le salon au lieu de la chambre d'enfant.

Bilan : l'inspiration est subtile, mais présente

Le livre n'est certes pas une collection de conseils pratiques concrets pour les familles ayant des problèmes de place ou de rangement, mais un moodboard réussi pour les personnes soucieuses de design qui vivent avec de jeunes adultes et qui souhaitent créer des espaces de vie communs confortables sans pour autant devoir renoncer à leur amour du design. Je ne vois pas comment le design est combiné de manière adaptée aux enfants, seulement comment les enfants sont combinés « de manière adaptée au design ». Leurs jouets semblent toujours parfaitement adaptés au reste et ne traînent jamais n'importe où. Bien qu'inspirant, cela semble déconnecté de la réalité. Car rien que ma nièce met en quelques secondes de la « vie » dans mon appart de célibataire. Et c’est très bien comme ça. Je préfère qu'elle vienne en visite plutôt que d'avoir une maison bien rangée.

Pas de design enfantin, mais un design adapté aux enfants : un mobile abstrait orne le dos du livre.
Pas de design enfantin, mais un design adapté aux enfants : un mobile abstrait orne le dos du livre.

Je poursuis ma recherche d'un livre qui m'aiderait en matière de design adapté aux familles. À condition que cela vous intéresse. C'est pourquoi j'aimerais avoir votre avis.

Sondage

Souhaitez-vous que je vous présente d'autres livres de ce genre ?

  • Oui
    67%
  • Non
    32%

Le concours est terminé.

Cet article plaît à 13 personne(s)


User Avatar
User Avatar

« ll n'y a que deux façons de vivre sa vie : l'une en faisant comme si rien n'était un miracle, l'autre en faisant comme si tout était un miracle. Je crois en la dernière.»
– Albert Einstein


Intérieur
Suivez les thèmes et restez informé dans les domaines qui vous intéressent.

Famille
Suivez les thèmes et restez informé dans les domaines qui vous intéressent.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader