Huawei Emui 9.1: plus qu'un smartphone
Nouveautés & tendancesMobile

Huawei Emui 9.1: plus qu'un smartphone

Dominik Bärlocher
Zurich, le 03.04.2019
Huawei a publié les caractéristiques de sa toute dernière version d'Android, Emui 9.1. Votre téléphone fait office de clé de voiture et remplit également d'autres fonctions.

Huawei est connu pour faire de mauvais choix logiciels qui n'améliorent pas la facilité d'utilisation de leurs téléphones. L'interface utilisateur ajoutée par la société chinoise s'appelle Emotion UI, ou Emui pour faire court, et suscite non pas de la joie, mais de la frustration.

Le Huawei P30 Pro et P30 prennent en charge la dernière version d'Emui, appelée Emui 9.1. Le site Internet consacré aux tests de gadgets chinois, GizChina, a découvert, hier, les premières fonctionnalités que Huawei n'a pas officiellement communiquées à ce stade. Leur réaction? Ils en ont rajouté une couche en publiant les détails concernant la nouvelle série P30 peu de temps avant son lancement officiel.

Plus de mémoire, plus de fitness, plus d'Internet des Objets

Les changements les plus intéressants ne sont pas forcément les plus visibles: Huawei a annoncé le remplacement de l'EXT4 par l'EROFS. Ces deux systèmes de fichiers dictent la façon dont les applications accèdent à la mémoire de l'appareil. Issu de l'univers Linux, l'EXT4 a sa place dans le système d'exploitation ouvert depuis la sortie du noyau 2.6.28 le 25 août 2008. L'EROFS – pour Extendable Read-Only File System, Système de fichiers en lecture seule extensible – affiche, selon les tests en laboratoire, une vitesse de lecture des données 20% plus élevée qu'avec le système EXT4 et offre des performances de mémoire optimisées. Selon Huawei, ce dernier permet d'enregistrer jusqu'à 1000 images de 2 Mo ou 500 chansons de 4 Mo de plus qu'avec l'EXT4. En langage un peu plus technique, ça donne ça: dans des conditions de laboratoire, on obtient 2000 Mo de mémoire supplémentaire disponibles.

Dans ce domaine, la série P30 est une percée. Non contents de simplifier, d'accélérer ou d'améliorer l'utilisation du smartphone, les appareils fonctionnant sous Emui 9.1 offrent des fonctionnalités censées également vous aider dans votre quotidien: le P30 Pro embarque par exemple l'appli AR Measure, qui permet d'effectuer des mesures simples. Comment est-ce possible? Le P30 Pro est équipé d'une caméra temps de vol (TOF, Time of Flight) utilisée pour la mesure de distance.

Le partage entre les appareils Huawei a été simplifié. La technologie NFC embarquée sert à échanger certains types de fichiers entre les appareils P30 et ceux de la série Matebook. Entrons un peu plus dans le détail! Selon les dernières données de Huawei, le partage de contenu en NFC, appelé OneHop, n'était possible qu'avec les appareils suivants:

De plus, ce partage fonctionne uniquement avec les types de fichiers suivants et Office 2016, 365 et versions supérieures:

  • PPT
  • PDF
  • DOC
  • DOCX
  • XLS
  • XLSX
  • TXT

Huawei mise certes sur l'optimisation du travail et de la bureautique, mais à l'ère des services cloud comme Google Docs, cela semble un peu dépassé. Néanmoins, un premier pas vers l'abolition de la frontière entre PC et Smartphone a été franchi. Huawei n'est pas le seul dans ce domaine, Samsung travaille aussi sur une solution semblable. C'est bien de voir qu'il n'y a pas qu'un fabricant qui s'y attelle.

Quand vous ne travaillez pas, vous pouvez par exemple connecter votre smartphone à un tapis de course de marque Precore ou Core Health. D'autres fabricants devraient leur emboîter le pas.

La vidéo commerciale de dix secondes avec le nom de fichier videoPerfectPartner_long.mp4 – on se demande combien de temps dure la version courte –, ne permet pas d'en apprendre beaucoup. Cependant, le fait est que le système enregistre vos mouvements et vos pas et peut interagir avec au moins un service de musique. L'icône de musique en haut à droite de l'écran l'indique.

GizChina pense également que le smartphone est capable d'ouvrir les portières de voiture. Cette fonctionnalité serait uniquement compatible avec la série A7 du constructeur allemand Audi. Mais ni le site Internet de Huawei ni celui d'Audi ne l'ont confirmé. Enfin, GizChina n'indique pas non plus la source de la photo.

Le Huawei P30 permettrait d'ouvrir la portière de sa voiture Audi
Le Huawei P30 permettrait d'ouvrir la portière de sa voiture Audi
GizChina

Voilà comment on pourrait rendre le texte de la photo:

Nouvelle expérience de voyage

Le smartphone devient la clé de la voiture

Voyager sera facile. C'est parti!

La traduction étant la mienne, elle n'est donc pas nécessairement correcte à 100%, mais devrait rendre l'idée. Bien que la marque Audi ne soit pas mentionnée, les phares de la voiture ressemblent à ceux de l'Audi A7.

Interface utilisateur en option

Voici le spot publicitaire d'Emui 9.1.

Heureusement, vous n'avez pas besoin de travailler avec une interface utilisateur qui essaie d'être iOS, mais doit faire des compromis parce que c'est en fait Android. Les lanceurs, tels que Nova Launcher, peuvent s'avérer utiles ici.

Placeholder image
placeholder

placeholder

Lorsque les fabricants créent une version Android pour leurs propres appareils, cela se passe généralement mal. Par exemple, les performances matérielles sont rarement à la hauteur. En général, un fabricant se contente d'applaudir une nouvelle interface utilisateur sur Android. Sur les appareils chinois en particulier, on a l'impression qu'Android et iOS ont fricoté une nuit un peu arrosée dans une rue déserte pour donner naissance, neuf mois plus tard, à une nouvelle interface utilisateur.

Mais Emui 9.1 prouve une chose, c'est que les versions Android des fabricants ne doivent pas forcément se solder par une interface utilisateur chaotique. Cependant, Samsung a eu un coup de bol avec One UI; ce qui peut rendre la version d'un fabricant intéressante, ce sont les fonctionnalités cachées. Et dans ce cas, Huawei y est parvenu.

Voilà, ce sera tout pour aujourd'hui. Je vais quand même reconfigurer mon Huawei P30 Pro. Vous aussi, vous pouvez aussi le faire. Je continue de combattre les atrocités graphiques d'Emui.

Placeholder image
placeholder

placeholder

Placeholder image
placeholder

placeholder

Placeholder image
placeholder

placeholder

Placeholder image
placeholder

placeholder

Cet article plaît à 33 personne(s)


Dominik Bärlocher
Dominik Bärlocher
Senior Editor, Zurich
Journaliste. Auteur. Hackers. Je suis un conteur d'histoires à la recherche de limites, de secrets et de tabous. Je documente le monde noir sur blanc. Non pas parce que je peux, mais parce que je ne peux pas m'en empêcher.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser