Point de vueDécoration

Des produits déco de mauvais goût: 4e partie

Pia Seidel
Zurich, le 20.07.2022
Traduction: Anne Chapuis

Les goûts et les couleurs ne se discutent pas. Mais pour les accessoires d'intérieur suivants, je pense que nous serons d'accord. Découvrez ci-dessous les produits que je n'achèterai jamais : 4e partie.

Phares sans lumière

En bord de la mer, les motifs maritimes sont très beaux. Mais chez nous, en Suisse, les phares et autres objets basculent presque toujours dans la catégorie du kitsch. Surtout quand ils ont l'air d'avoir été collés en moins d'une minute, ou quand on pourrait croire qu’ils ont été confondus avec des bateaux. Certains modèles de Dekomat sont encore dotés d'ancres, de filets de pêche ou de bouées de sauvetage. Pourtant, ils auraient besoin de quelque chose de très différent pour un sauvetage réussi en matière de design : un feu. Pour servir en tant que lumière d’ambiance, j'aurais peut-être mis une petite tour dans le jardin. Dans les buissons, pour que la partie inférieure soit la plus cachée possible. Mais sans lumière, je trouve qu’ils ressemblent plus à des tours de garde. Surtout le modèle orné de grilles ; il dégage plutôt une atmosphère carcérale que côtière.

Les phares et moi, ce n’est pas une grande histoire d’amour. Ils ne sont ni des lumières d'ambiance ni des points de mire.
Les phares et moi, ce n’est pas une grande histoire d’amour. Ils ne sont ni des lumières d'ambiance ni des points de mire.
Photo : Shutterstuck

« Reproductions fidèles à la nature », aussi appelées « fakes » ou faux

Pour les sacs de créateurs, j'ai déjà envisagé d'acheter la version en plastique, moins chère, plutôt que la version en cuir, plus onéreuse. Cela ne me viendrait pas à l'esprit pour les plantes. Les plantes artificielles réduisent les vraies à de vulgaires objets de décoration, laids de surcroît, et leur sont inférieures en à peu près tout. Les plantes artificielles n'apportent pas d’« atmosphère naturelle », comme le prétendent de nombreux fabricants. Rien qu’au niveau de la langue, ces termes sont incompatibles. Les plantes artificielles ne sont pas fabriquées dans le respect de l'environnement et n'ont l'air « vraies à s'y méprendre » que lorsque je me tiens devant elles sans lentilles de contact.

Les imitations ne changent jamais, sauf si elles restent trop longtemps au soleil. Dans ce cas, elles se décolorent et finissent à la poubelle. Parfois, quand je me promène, je vois même des plantes artificielles à l'extérieur. Qui fait ça ? Si je m'occupe d'un jardin, je peux m'occuper de vraies plantes. Surtout parce que je veux sortir pour être dans la nature.

Peu importe à quel point elle ressemble à la vraie, la lavande artificielle ne sent pas.
Peu importe à quel point elle ressemble à la vraie, la lavande artificielle ne sent pas.
Photo : Kave Home

Arrangements avec des souvenirs de plage

Ce n'est pas la première fois que je vois d'un mauvais œil les bols déco en verre. Ces fameux objets où, au choix, des cactus ou des coquillages sont placés dans du sable. Je peux comprendre la fascination du sable en bord de mer. Là-bas, il est joli à regarder. Mais dans la chambre d'hôtel, je ne veux plus en entendre parler, et encore moins le sentir entre mes orteils ou à toute autre partie de mon corps. Alors, pourquoi le ramener à la maison, ou même en acheter du faux ? Pour y entasser de jolies plantes ?

Pire encore que le sable : le sable décoratif qui change de couleur à chaque couche. Le fait que le moindre coup donné au pot par inadvertance dérange les « belles couches » et mélange le tout n’y est pas pour rien. Je préfère donc trouver autre chose comme souvenir de mes vacances à la plage. Des objets du quotidien vraiment utiles, créés par des designers locaux, par exemple. Je reste toutefois ouverte à vos propositions dans les commentaires.

Les coquillages sur le sable déco sont pour moi un « no-go ». Ne serait-ce que parce que les belles coquilles y sont entassées.
Les coquillages sur le sable déco sont pour moi un « no-go ». Ne serait-ce que parce que les belles coquilles y sont entassées.
Photo : Shutterstock

Vous voulez voir ce que ma collègue Natalie Hemengül et moi trouvons de mauvais goût ? Retrouvez ici tous les articles de la série :

  • Point de vueIntérieur

    Des produits déco de mauvais goût ; 2e partie

  • Point de vueIntérieur

    Des produits déco de mauvais goût – 3e partie

Photo d'en-tête : Shutterstock

Cet article plaît à 17 personne(s)


User Avatar
User Avatar

« ll n'y a que deux façons de vivre sa vie : l'une en faisant comme si rien n'était un miracle, l'autre en faisant comme si tout était un miracle. Je crois en la dernière.»
– Albert Einstein


Décoration
Suivez les thèmes et restez informé dans les domaines qui vous intéressent.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader