Brûlures et étouffement : le diffuseur antimoustiques au parfum de citron de Finito picote

Brûlures et étouffement : le diffuseur antimoustiques au parfum de citron de Finito picote

Martin Jud
Zurich, le 26.08.2021
Traduction: David Berthold

Ils viennent vous visiter dans la nuit : démons, fantômes, sorcières et moustiques. Les derniers peuvent être chassés avec le produit adapté. J’ai choisi le mauvais.

En pleine saison des moustiques, mes diffuseurs antimoustiques Finito risquent de s’épuiser. C’est problématique dans la mesure où j’habite juste à côté d’une réserve naturelle avec des marécages : les moustiques ne sont ici pas en option. J’utilise l’antimoustiques de Finito dans ma chambre et mon salon depuis plusieurs années : une franche réussite. La nuit, ces insectes volants ne me dérangent pas le moins du monde.

Malheureusement, la recharge antimoustiques se trouve actuellement en rupture de stock dans notre boutique :

Recharge de la station-service Mosquito Stop (36 ml)
Remise quantitative
5.20à partir de 3 pièces180.56/1l
Finito Recharge de la station-service Mosquito Stop (36 ml)
57

J’aurais bien sûr pu prendre la voiture pour aller acheter le produit dans un bon vieux magasin « hors ligne ». Malheuresmenet, j’ai écarté cette solution d’un revers de main. J’ai opté pour un produit alternatif. Vu que je fais confiance à Finito depuis des années et que je ne jure que par les diffuseurs antimoustiques ci-dessus, j’ai commandé l’antimoustiques suivant sans me poser de question :

Bouchon moustique Recharge (22.50 ml)
Remise quantitative
4.15à partir de 4 pièces262.22/1l
Finito Bouchon moustique Recharge (22.50 ml)
18
Jeu de bouchons anti-moustiques (22.50 ml)
Remise quantitative
8.40à partir de 3 pièces442.22/1l
Finito Jeu de bouchons anti-moustiques (22.50 ml)
33

Quelques heures après avoir reçu les nouveaux récipients, les anciens arrivent à leur terme. Lorsque je le visse dans le diffuseur, je remarque que le nouveau Finito se présente dans un emballage vert avec seulement 22,5 millilitres de liquide, soit 37,5 % de contenu en moins que le précédent. Par conséquent, cette quantité devrait suffire pour moins de nuits. Plus loin, je lis enfin le texte de l’emballage et découvre une inscription. J’ai déjà un mauvais pressentiment, parce qu’il y est écrit « sans insecticide ».

Peut-être que les moustiques des marais de l’Unterland zurichoise possèdent un odorat fin, perturbé par un mélange de citronnelle, d’eucalyptus et de citron.

Le piège se referme

Environ trente minutes avant de me coucher, je branche le diffuseur dans la chambre et laisse la porte grande ouverte. L’odeur de citron monte à l’étage supérieur. J’entrouvre la porte quand je vais me coucher. Ma femme et moi tombons dans les bras de Morphée accompagnés par un soupçon de parfum de citron. L’air frais pénètre par la fenêtre en imposte.

Je ferme les yeux et je survole une vaste plantation d’agrumes.

Plus tard dans la nuit, j’ouvre un stand de limonade sur le lac de Zurich avant d’être durement tiré de mon sommeil. J’entends ma femme tousser et me dire qu’elle étouffe. Et je remarque que je tousse moi-même. Mes bronches émettent des bruits de sifflement. Cet évènement n’est pas nouveau pour moi : je suis asthmatique allergique et connais depuis longtemps des nuits où je manque de suffoquer si je ne prends pas des médicaments. Ce que je ne sais pas, c’est que ma femme se tient recroquevillée à côté du lit en train de tousser.

J’attrape mon Turbuhaler Bricanyl et libère mes poumons. En le faisant, je réalise que ma gorge me brûle et me démange. Pas seulement à l’intérieur, mais aussi à l’extérieur. Elle est totalement rongée de toute part.

Pendant ce temps, ma femme a retiré la nouvelle prise antimoustiques, a bu un verre d’eau et a ouvert grand la fenêtre. Enfin, le calme revient et nous pouvons à nouveau respirer, bien que le « parfum » soit encore très prégnant dans l’air.

Tout me semble être rentré dans l’ordre et je me recouche dans le lit. Je ferme les yeux, mais n’arrive toujours pas à me calmer. Un gobelet de sorbet au citron se forme déjà dans mon esprit. Cependant, le bourdonnement d’au moins deux moustiques me tire à nouveau de mon demi-sommeil. Ils volent autour de mes oreilles, frais et joyeux, sans pour autant m’impressionner. On me vole mon sang et mon sommeil.

Finito, c’est terminé : non, je ne veux plus non plus de l’ancien produit

À cinq heures du matin, je commence la journée avec une tasse de café noir et une couche de gel Fenipic sur mon cou. Tout est de la faute de Finito. Finito, c’est terminé, je n’achèterais plus jamais un produit chez eux. Le nouveau produit ne sent pas bon et son effet est nul, du moins ici, dans un appartement à côté du marais, où les moustiques se jettent sur moi en masse.

Au lieu de Finito, j’utiliserai à l’avenir le produit suivant dans mon appartement, que je ne peux que recommander à tout le monde, et pas seulement parce qu’il ne vient pas de Finito, mais surtout parce qu’il fonctionne et que les moustiques meurent vraiment. Il tue tous les moustiques et ne pue pas.

Arrêt des moustiques (30 ml)
Remise quantitative
10.10à partir de 2 pièces366.67/1l
Neocid Arrêt des moustiques (30 ml)
15
Neocid élimine vraiment les moustiques, un vrai bonheur !

Cet article plaît à 16 personne(s)


User Avatar
User Avatar

Le baiser quotidien de la muse stimule ma créativité. Si elle m’oublie, j’essaie de retrouver ma créativité en rêvant pour faire en sorte que mes rêves dévorent ma vie afin que la vie ne dévore mes rêves.


Tout pour la maison
Suivez les thèmes et restez informé dans les domaines qui vous intéressent.

Loisirs créatifs
Suivez les thèmes et restez informé dans les domaines qui vous intéressent.

Jardin
Suivez les thèmes et restez informé dans les domaines qui vous intéressent.

Plantes
Suivez les thèmes et restez informé dans les domaines qui vous intéressent.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader