Asus ROG Claymore II : clavier gaming modulaire sans fil à l'essai

Asus ROG Claymore II : clavier gaming modulaire sans fil à l'essai

Martin Jud
Zurich, le 18.09.2021
Traduction: Anne Chapuis
Le clavier de jeu sans fil ROG Claymore II dispose de fonctionnalités avancées. Le clavier dispose d'un pavé numérique détachable pouvant être installé à droite ou à gauche.

Republic of Gamers fournit le clavier de jeu Claymore II avec des switches opto-méchaniques et un pavé numérique qui peut être placé à droite ou à gauche. Il peut aussi être utilisé sans. Le clavier dispose également d'un dongle USB fixé magnétiquement dans l'appareil, ce qui permet de le faire fonctionner sans fil. L'autonomie de la batterie est impressionnante, même lorsque l'éclairage RVB est activé.

J'ai passé trois mois à tester le clavier pour le bureau et le gaming. Asus m'a mis à disposition le produit pour le test.

Les spécifications du Claymore II :

  • clavier de jeu modulaire 80 ou 100 % avec effets lumineux Aura RGB pouvant être synchronisés ;
  • pavé numérique amovible et utilisable des deux côtés, avec quatre touches de raccourci et une molette de réglage du volume sonore ;
  • commutateurs ROG RX RED opto-mécaniques et linéaire ;
  • fonction sans fil avec un dongle USB 2,4 GHz (rangement magnétique pour le dongle dans le boîtier) ;
  • port de charge rapide USB C (câble de clavier de 193 cm de long), passthrough USB A via un port supplémentaire ;
  • temps de réponse de 1 ms (avec et sans fil)
  • jusqu'à 43 heures d'autonomie avec une batterie de 4000 mAh (en cas d'utilisation avec le pavé numérique et l'éclairage allumés), indicateur de niveau de batterie LED ;
  • angle de frappe réglable, le clavier et le pavé numérique sont dotés de pieds rabattables ;
  • repose-poignets magnétique ;
  • dimensions : 462 x 155 x 39 mm ;
  • poids pour taille 100 % : 1156 g (sans câble).

Design et fonctions

Avec le Claymore II, Asus ROG propose un clavier gaming pour combler les amateurs de pavé numérique tout comme ceux qui préfèrent les claviers plus compacts. Tout comme les amateurs de claviers filaires ou sans fil. Le câble de 193 cm de long est noir, dispose d'une gaine textile et d'un port USB C mâle pour le clavier et d'un port USB A pour l'ordinateur. Le clavier en lui-même dispose d'une base en aluminium autour des touches, complétée par des éléments en plastique et RGB.

Les quatre bandes vertes RGB à côté du logo ROG indiquent que la batterie est chargée à 100 %.
Les quatre bandes vertes RGB à côté du logo ROG indiquent que la batterie est chargée à 100 %.

Certains préfèrent utiliser un clavier sans pavé numérique lorsqu'ils jouent, car ils trouvent la distance entre les mains plus petite et plus confortable, ou parce qu'ils préfèrent avoir moins de choses sur la table. Cette « procédure » permet de gagner environ neuf centimètres. Neuf centimètres dont d'autres, moi y compris, n'aiment pas se passer. Après tout, avoir plus de boutons n'est pas seulement un avantage pour ACSII, la banque en ligne et Excel, cela peut aussi s'avérer utile dans le gaming.

Les connecteurs du pavé numérique se cachent sous des caches magnétiques.
Les connecteurs du pavé numérique se cachent sous des caches magnétiques.

Pour fixer le bloc, j'enlève d'abord le cache. Les quatre caches, deux pour le clavier, deux pour le pavé, sont magnétiques. Ils se retirent facilement, mais les aimants adhèrent suffisamment pour rester en place.

Une fois les caches retirés, le pavé numérique est inséré dans le clavier du côté souhaité par le haut. Pour le retirer, je pousse le pavé vers le haut. Il tient bien au clavier. Et quand le clavier et le pavé sont posés sur la table (les deux éléments sont équipés de pieds), ils forment une unité solide. Lorsque je soulève le clavier 100 % de la table, le pavé bouge très peu. Je dirais qu'il y a un jeu d'un demi-millimètre.

Attaché à la gauche, il offre plus de touches et réduit l'espace entre WASD et la souris.
Attaché à la gauche, il offre plus de touches et réduit l'espace entre WASD et la souris.

Si le pavé numérique flexible est fixé sur la gauche, tous ceux qui aiment les distances plus courtes peuvent enfin profiter de touches supplémentaires. Ou, les gauchers connaîtront enfin ce que ça fait de saisir des factures avec sa main dominante. De plus, le pavé offre quatre touches multimédias pouvant être programmées en raccourci ; les seules touches qui cliquent lorsqu'on les enfonce et que j'utilise pour contrôler la musique. Au-dessus des touches se trouve une grosse molette permettant de contrôler le volume sonore. Elle fonctionne sans problème, roule plus agréablement qu'une molette de souris et me permet de régler précisément le volume souhaité. Utiliser la molette juste comme ça est aussi agréable et crée une certaine dépendance, un peu comme le papier bulle.

Dans l'ouverture à gauche de l'image, le dongle USB 2,4 GHz est fixé magnétiquement.
Dans l'ouverture à gauche de l'image, le dongle USB 2,4 GHz est fixé magnétiquement.

Au dos, vis-à-vis de l'écran, se trouve l'interrupteur pour passer en mode sans fil ainsi que le port USB C pour le fonctionnement en mode filaire ou pour la charge rapide de la batterie. À côté, on trouve la prise USB A et l'emplacement pour la fixation magnétique du dongle USB 2,4 GHz.

Un repose-poignets est également inclus, mais sa largeur est de 100 %. Il est doux est fait un peu penser à du cuir. Si vous utilisez le clavier sans le pavé numérique, le repose-poignets semble un peu surdimensionné. Mais j'utilise le pavé et le repose-poignet et je suis content de l'avoir fait, car cette année, j'ai lutté contre une tendinite des deux côtés qui a été lente à guérir. J'utilise également les pieds, qui relèvent l'arrière du clavier de 2,5 cm à 3,7 cm. À l'avant, le clavier mesure 1,5 cm de haut. Une légère inclinaison est donc également présente même si les pieds sont repliés.

Que effet ça fait d'avoir des touches mécaniques à déclenchement optique ?

Le clavier est doté de switches opto-mécaniques ROG RX RED. Cela signifie que la touche fonctionne mécaniquement, mais qu'un capteur de lumière est utilisé pour déclencher la saisie.

Le commutateur ROG RX RED se déclenche optiquement.
Le commutateur ROG RX RED se déclenche optiquement.

Cela rend la frappe extrêmement agréable. Avant d'utiliser le Claymore II, j'avais un ROG Strix Scope TKL Deluxe. Il est doté de commutateurs mécaniques Cherry MX Red qui fonctionnent de manière tout aussi linéaire. Cela signifie que lorsque vous cliquez, vous ne sentez pas de point de déclenchement et n'entendez pas de clic supplémentaire. Les bruits de frappe ne se produisent que lorsque les touches touchent la base quand elles sont enfoncées.

En comparant les ROG RX RED opto-mécaniques avec les Cherry MX Red, je constate deux choses :

  1. Le clavier opto-mécanique Claymore II est nettement plus silencieux. Je dirais deux fois moins bruyant en utilisant la même pression.
  2. Les switches opto-mécaniques nécessitent un peu moins de pression pour être appuyés, soit une pression initiale de 40 grammes et de 55 grammes pour être enfoncés. Avec les Cherry MX Red, la pression initiale nécessaire est de 45 grammes.

Ce détail a fait qu'il m'a fallu quelques heures avant de m'habituer au nouveau clavier. J'ai d'abord dû apprendre à utiliser moins de force pour taper ; et je m'y suis fait. À partir de ce moment-là, mon système de frappe à dix doigts fonctionnait parfaitement. Il est même plus fluide avec le Claymore II qu'avec le Strix Scope TKL Deluxe. Les touches se déclenchent au début de la course de touche après 1,5 mm. La frappe est régulière et stable. Le paysage sonore créé par le Claymore II est très individuel : il dépend de votre force de frappe. Toutefois, le bruit est deux fois moins fort qu'avec les commutateurs Cherry MX Red.

J'apprécie le fait que le clavier dispose également d'un éclairage RVB par touche. Même si Asus ROG n'utilise que des touches ABS gravées au laser. Néanmoins, les effets lumineux ne sont pas un critère d'achat pour moi. Un simple rétroéclairage me suffirait également. Néanmoins, c'est joli. Le logiciel Armoury Crate peut être utilisé pour configurer les effets de lumière ou en créer de nouveaux. Si vous avez d'autres matériels Asus avec Aura RGB, vous pouvez également synchroniser les effets.

Et les performances de la batterie ?

Je suis très satisfait des performances de la batterie. Cela est également dû aux paramètres d'économie d'énergie. L'éclairage RVB s'éteint de lui-même si le clavier n'est pas utilisé après trois minutes. Grâce à la mise en veille du clavier, rien ne clignote inutilement lorsque je passe un long appel vidéo ou fais une pause sur mon balcon quand je suis en télétravail.

Si j'utilise le clavier sans fil avec les effets lumineux activés, j'ai besoin de 6 à 10 % de la capacité par jour. Si je joue un peu le soir, la valeur monte parfois à 15 %. Je dois donc recharger le clavier après une semaine et demie d'utilisation. À moins que je ne joue aussi sur PC le week-end. Dans ce cas, je dois déjà brancher le câble recouvert d'une gaine textile au clavier après sept jours.

Verdict : le pavé numérique est cool, mais ce que je préfère, c'est la sensation de frappe

Après trois mois passés à utiliser le Claymore II, je ne veux plus revenir en arrière. La sensation de frappe est très douce avec les commutateurs ROG RX RED et mes tendinites ne reviennent que lorsque je rédige trop. Cela ne veut pas dire que les commutateurs Cherry MX RGB du clavier précédent sont responsables de mes tendinites pour autant, ce n'est pas le cas. Ils sont bien. Mais ces cinq grammes de force initiale en moins à appliquer sur les ROG RX RED me font les aimer encore plus dans ma situation. Bien sûr, le repose-poignets est également utile. Pour moi, cela fait des années que je ne peux plus m'en passer.

1557de2784161fa9d4c0a249d095eb08359deda32b0e9515da2439c2a4235deb

Oui, le ROG Claymore II est actuellement mon clavier préféré. Outre les switches, j'apprécie le fait qu'il soit silencieux et qu'il dispose d'un pavé numérique. Je n'ai pas vraiment besoin que le pavé numérique puisse être changé de position. Par conséquent, d'autres claviers ont également de bonnes chances de prochainement faire partie de mes favoris. Quoi qu'il en soit, j'ai déjà choisi le prochain produit que je testerai. Un Roccat Pyro RGB.

Si vous aimez les switches silencieux et linéaires qui se déclenchent avec peu de force, je vous recommande vivement l'Asus ROG Claymore II. Toutefois, avant de finaliser votre achat, demandez-vous si vous avez vraiment besoin d'un pavé numérique amovible. Si ce n'est pas le cas, vous ferez des économies avec un clavier 80 ou 100 %. Il en va de même pour la fonction sans fil. Elle est certes géniale, mais tout le monde n'a pas besoin d'un clavier sans fil.

Cet article plaît à 26 personne(s)


Martin Jud
Martin Jud

Editor, Zurich

Le baiser quotidien de la muse stimule ma créativité. Si elle m’oublie, j’essaie de retrouver ma créativité en rêvant pour faire en sorte que mes rêves dévorent ma vie afin que la vie ne dévore mes rêves.

Gaming

Suivez les thèmes et restez informé dans les domaines qui vous intéressent.


Informatique

Suivez les thèmes et restez informé dans les domaines qui vous intéressent.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser