Silicone + acrylique

L'acrylique et le silicone font partie des mastics les plus courants que tu peux utiliser pour fermer et remplir des joints, des fentes, des fissures, des petits trous ainsi que pour ponter des points de raccordement. La grande question est : acrylique ou silicone - quand utiliser quel produit d'étanchéité ? Pour t'aider à prendre ta décision, tu trouveras ici les principales propriétés et domaines d'application.

Ceux qui se sont déjà tachés en colmatant des joints connaissent la différence. L'acrylique peut être façonné en un petit rouleau, comme un chewing-gum ou de la pâte à modeler. Le silicone ne prend pas de forme, mais colle entre les doigts. Même si, pour le profane, le silicone et l'acrylique semblent d'abord visuellement identiques lorsqu'ils sont secs, on remarque en y regardant de plus près que le silicone brille et que l'acrylique semble plutôt mat. Outre ces différences subtiles d'aspect et de toucher, il existe des domaines d'application nettement différents.

En raison de son imperméabilité, le silicone reste le premier choix dans le domaine de la cuisine et des sanitaires, par exemple pour l'évier, la table de cuisson et le plan de travail, les parois de douche, les joints de baignoire et les toilettes. De plus, le silicone est souvent mélangé à des antifongiques, ce qui le prédestine en outre à une utilisation dans les zones humides.

Les mastics acryliques sont particulièrement adaptés aux applications dans le domaine sec, par exemple pour le remplissage de fissures dans le crépi et les murs, le lissage et la réparation de défauts. Elle adhère très bien à de nombreux supports tels que le béton, la pierre, le verre, le bois, le plastique ainsi que les plaques de plâtre fibrées et cartonnées. Contrairement au silicone, l'acrylique peut également être peint ou recouvert de papier peint sans problème. L'acrylique sèche très rapidement et se rétracte après le durcissement. C'est pourquoi il est souvent conseillé d'appliquer une couche supplémentaire lors de la deuxième passe.