Vous n’êtes pas connecté à Internet.
Corporate logo
SportInspiration 114

Viviane Obenauf: combattre pour la forme

La boxeuse professionnelle Viviane Obenauf ne se contente pas de combattre sur les rings du monde entier, elle fait aussi attention à sa forme sans pour autant abandonner la boxe. Toujours active, elle descend du ring pour pratiquer le fit boxe à Berne.

Viviane Obenauf ne tient pas en place.

La boxeuse de 31 ans a cependant dû s’asseoir sur un tabouret pour notre interview Boxen Bern. Mais ses poings frétillent, son buste se balance de gauche à droite comme pour éviter un adversaire. Viviane Obenauf est une vraie boxeuse.

Vivane Obenauf vit et s’entraîne à Interlaken, elle y possède sa propre salle

«Je ne suis pas très en forme aujourd’hui», dit-elle. Elle se plaint d’avoir pris quelques kilos à Noël. Elle parle vite, avec un accent brésilien. Un grand sourire illumine son visage. Elle n’a pas beaucoup de temps, son entraînement reprend dans 15 minutes. Viviane s’échauffe avant même que le véritable échauffement n’ait débuté.

Elle ne tient pas en place.

Jouer des poings contre les kilos

Quand elle ne se bat pas contre une adversaire sur le ring, la boxeuse, formée à la pédagogie par le jeu et vêtue d’un legging gris et jaune avec son propre logo, se consacre à la boxe. Elle donne des cours de fit boxe et de combat dans sa propre salle à Interlaken et à Berne.

«Tout a commencé après ma grossesse», explique-t-elle, se tournant vers son fils, qui s’occupe en s’entraînant au playboxing, un sport inventé par Viviane – «la boxe classique est trop ennuyante pour un enfant». Elle revient alors à notre sujet, elle voulait retrouver la forme.

«Seule la boxe marchait», dit-elle embarrassée dans un haussement d’épaule. Ses poings tombent. La motivation ou la volonté n’étaient pas au rendez-vous pour le reste.

«Mais la boxe… C’est comme s’il y avait eu un déclic. Ou que quelque chose s’était débloqué.»

Le fitness est entré dans sa vie, les kilos sont partis. Sans blessures, sans aucune douleur. Avec des milliers de coups sur des sacs de frappe et les paos de l’entraîneur. Le fit boxe est un sport qui ressemble à la boxe. On apprend les coups, les crochets et les uppercuts mais uniquement sur des sacs de frappe ou avec un partenaire. Nez cassé et œil au beurre noir? Ce sont de fausses idées. À vous par contre les beaux bras, les fesses sexy, le ventre plat et une endurance à toute épreuve.

Viviane s’est facilement intégrée à l’échauffement parmi la vingtaine d’élèves du cours de la Box-Keller bernoise, restée inchangée depuis 1935. Tellement facilement qu’elle se permet des blagues sans même rater une répétition ou ralentir le rythme alors que les autres halètent. Elle parle même avec la productrice vidéo derrière la caméra, Stephanie Tresch. La prise est finie mais Viviane s’en moque. Elle est dans son élément. Ses mèches bouclées, attachées dans la nuque, battent le rythme.

Plus que de simples gants

Dès l’échauffement, une chose est claire: Viviane ne se laisse pas faire. Le coach frappe fort, Viviane répond aussi fort. Plus fort même. Pompes, exercices avec des haltères, course sur place… la boxeuse professionnelle fournit les efforts, lentement mais sûrement. Plutôt que de s’écrouler haletante, sa respiration est lente, contrôlée. Inspirer par le nez, expirer par la bouche. Elle garde le contrôle. Du premier au dernier coup, elle reste égale. Pour porter un direct à l’adversaire –une attaque légère avec le bras arrière – sa jambe arrière tourne toujours de la même manière et se remet toujours dans la même position.

Coup après coup, Viviane a retrouvé la forme après la naissance de son fils et a boxé jusqu’à devenir professionnelle

Fit (6 OZ)
CHF 35.90
Hammer Fit (6 OZ)
Gant d'entraînement parfait pour les boxeurs ambitieux et les boxeurs de fitness.

Disponibilité

Envoi postal

  • Plus que 1 pièce(s)
    dans notre entrepôt

Retrait

  • Bâle: après-demain de 13:10h
  • Berne: après-demain de 12:45h
  • Dietikon: après-demain de 14:30h
  • Genève: après-demain de 13:30h
  • Kriens: après-demain de 12:00h
  • Lausanne: après-demain de 15:40h
  • Saint-Gall: après-demain de 15:30h
  • Winterthour: après-demain de 13:30h
  • Wohlen: après-demain de 11:00h
  • Zurich: après-demain de 12:30h

PickMup

Si commandé immédiatement.
Informations sans garantie.

Afficher les détails

Échauffement terminé. Viviane enfile ses gants noirs de marque Hammer. Son adversaire porte des gants noirs et roses Leones. Elles s’exercent aux directs, lors d’un véritable combat, ils sont utilisés pour désarmer l’adversaire et le garder à distance. Quatre coups, quatre pas en avant. Repousser l’adversaire quatre fois, faire quatre pas en arrière. Viviane fait une erreur, rit et baisse les poings.

«La boxe, ce n’est pas que pour les garçons», dit Viviane, «les filles aussi peuvent être de bonnes boxeuses.»

On peut lui faire confiance sur ce point, elle combat au niveau international. Avec plus ou moins de succès. En décembre, elle a essuyé une grosse défaite. Elle a combattu Chantelle Cameron à Leicester, Angleterre pour s’emparer du World Female Lightweight Title délivré par la International Boxing Organization. Elle l’a décroché. Elle a abandonné entre le quatrième et le cinquième round. Le lendemain, elle a posté une vidéo sur Facebook montrant ses yeux gonflés et ses lèvres coupées, ses fans l’ont remerciée.

«Ce n’est pas mon meilleur combat», a déclaré la boxeuse. Au lieu de regarder Stéphanie derrière la caméra, elle baisse les yeux au sol. Mais pour un court instant seulement, elle lève à nouveau le regard et les mouvements s’enchaînent,le regard fixé sur son objectif. Les coups tombent, body shots, uppercuts qui heurteraient son adversaire si elle ne répondait pas ou n’esquivait pas les coups. Ils ne sont pas puissants car le but n’est pas de blesser son partenaire. En fit boxe il ne s’agit pas de se battre l’un contre l’autre, mais plutôt l’un avec l’autre. Il faut bien sûr peaufiner sa technique mais seulement pour réduire le risque de blessure.

Viviane paraît tout aussi détendue après l’entraînement qu’avant.

Les deux pieds sont rarement au sol simultanément, de même que les deux poings sont rarement près du corps en même temps. En effet, qu’elle pratique la boxe ou le fit boxe, Viviane ne tient pas en place.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

<strong>Fitness</strong> – nous en avons pour tous les goûts!
SportInformations sur le produit

Fitness – nous en avons pour tous les goûts!

Vous manquez de muscles? Voilà comment bien s‘entrainer!
Savoir

Vous manquez de muscles? Voilà comment bien s‘entrainer!

Créez votre propre espace d’entraînement
SportSavoir

Créez votre propre espace d’entraînement

User
Journaliste. Auteur. Hackers. Je suis un conteur d'histoires à la recherche de limites, de secrets et de tabous. Je documente le monde noir sur blanc. Non pas parce que je peux, mais parce que je ne peux pas m'en empêcher.

1 commentaire

Veuillez vous connecter.

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire.


User danmaster333

Cooler Artikel und coole Frau. Irgendwie ist es immer so, dass die ganz guten Trainer mit Akzent sprechen (auch meiner). Ist wohl ein Master Yoda Dings.

01.02.2018
Signaler un abus

Vous devez être connecté pour signaler un abus.

Vous devez être connecté pour répondre à un commentaire.