Vous n’êtes pas connecté à Internet.
Corporate logo
SportVéloCritique 49

Garmin Edge 1030 à l’essai – le compteur pour les cyclistes ambitieux

En plus de planifier précisément vos sorties, vous attachez aussi une grande importance à des statistiques significatives? Alors le compteur Edge 1030 est fait pour vous. J’ai testé le nouveau modèle Garmin.

Sérieusement: jusqu’à présent, je n’ai pas eu grand-chose à faire des compteurs. En tant que freerider, les statistiques concernant la vitesse max, le dénivelé et les calories brûlées ne m’intéressent pas vraiment. Pour moi, seul le plaisir comptait quand je faisais du VTT. Un saut par-ci, un drop par-là. Mais, depuis l’année dernière, après avoir échangé mon vélo de descente contre un d’enduro, ces nombres ennuyants sont devenus de plus en plus intéressants. Jusqu’alors, j’ai toujours tout enregistré avec Strava sur mon smartphone. Mais mon téléphone n’est pas précis et la batterie se décharge très vite. J’avais besoin d’un bon appareil. Pourquoi ne pas opter pour un modèle pro comme l’Edge 1030 de Garmin? J’ai testé le compteur sur quelques sorties.

Le compteur

L’Edge 1030 Garmin est le successeur du modèle Edge 1000 très apprécié. Cependant, l’appareil a considérablement été revu. Le cadre blanc et le grand écran tactile de 3.5 pouces sautent aux yeux. L’appareil peut aussi être contrôlé à l’aide de trois boutons latéraux. L’autonomie peut maintenant atteindre jusqu’à 20 heures et peut être doublée à 40 heures en utilisant un pack batterie disponible en option. Le compteur dispose d’une réception GPS et GLONASS, un altimètre barométrique, ainsi que des interfaces ANT+, Bluetooth, WiFi et USB. Ainsi, la compatibilité avec les sangles pectorales, les capteurs de performances, les home-trainers et autres est assurée. La mémoire interne de 16 Go peut être étendue jusqu’à 2 To avec une carte micro SD ou Micro SDC. L’appareil est étanche d’après IPX7 et pèse 123 grammes.

Préparations

Si, comme moi, vous n’avez pas d’expérience avec les compteurs, il n’est pas toujours facile de s’y retrouver. Avant de monter sur le vélo, je me familiarise avec l’appareil pendant une heure environ. Pour cela, je fais l’impasse sur le mode d’emploi et applique la devise «Try and Error» ainsi que Google. À première vue, le menu à l’air très rangé. J’aime cette vue organisée. Mais ce qui, au début, avait l’air bien, me cause maintenant des ennuis. Le menu n’est pas aussi intuitif qu’il n’y paraît et j’ai donc besoin d’un temps d’adaptation. Le Garmin Edge 1030 est livré avec deux kits de montage: un support pour les guidons standards et un support pour les guidons avec support avant. J’ai choisi le support standard. Malgré un diamètre de 35 millimètres, le compteur tient parfaitement au guidon.

Écran et utilisation sur le terrain

Une fois monté, l’Edge 1030 est comme une tablette. Avec son écran de 3.5 pouces, il est assez gros. Les informations se lisent facilement et le capteur de luminosité fonctionne bien. Je n’ai jamais de problème lors de mes sorties et le passage au mode nuit fonctionne aussi à temps et sans accrocs. Le grand écran s’utilise facilement avec des gants. Cependant, il n’est pas rare que je clique au mauvais endroit quand je roule. Par exemple, quand, dans l’utilisation principale, on balaye vers la droite, on passe de l’aperçu compteur au mode carte. Le menu que l’on tire du haut apparaît. Cependant, dans son ensemble, l’appareil est facile à utiliser et je ne dois que rarement retirer mon gant.

Autonomie de la batterie

D’après Garmin, l’Edge 1030 a une autonomie de jusqu’à 20 heures. Durant mes sorties après le travail je ne peux pas vraiment le vérifier. Mais, comme j’ai oublié de charger le compteur, je suis effectivement victime d’une panne de batterie. Je me suis lancé avec environ 25 pour cent de batterie et j'ai roulé plus ou moins deux heures. Peu de temps avant mon arrivée, l’appareil se met en mode économie d’énergie et ne peut plus être utilisé. J’ai déjà peur que les valeurs Strava soient perdues. Alors que je connecte l’appareil pour le recharger, il finit de calculer l’itinéraire et les transferts. Dieu soit loué!

Navigation et matériel cartographique

Pour tester la navigation sur le trail, je veux télécharger quelques fichiers GPX et les transférer sur l’appareil. Comme le compteur se synchronise par Bluetooth avec l’appli Garmin Connect sur mon smartphone, je suppose que c’est un jeu d’enfant. Je pense pouvoir simplement télécharger des tracks sur le téléphone et les synchroniser via l’appli. Malheureusement cela est seulement possible par détours. Je choisis donc le chemin classique: télécharger les fichiers GPX sur l’ordinateur et les transférer à la montre via USB.

Ensuite je vais à l’assaut de mon trail habituel: le Bachtel dans l’Oberland zurichois.

Le chemin le plus simple fait le tour de la butte, car c’est là que la montée est la plus agréable. Cependant l’Edge 1030 ne veut pas vraiment l’admettre. À la place, il veut me faire passer par l’itinéraire le plus direct, le plus pentu et donc le plus difficile. Le nouveau calcul de l’itinéraire ne fonctionne que vers la fin de la montée. Heureusement que l’on peut sélectionner les méthodes d’évitement et de routage dans les paramètres de navigation. Je devrais faire plusieurs tests pour savoir si cela fonctionne toujours. Cependant, la localisation fonctionne parfaitement. Le GPS montre toujours où je me trouve au mètre près. Cependant, cela ne devrait pas être trop difficile dans l’Oberland zurichois. Les signaux acoustiques qui signalent un virage serré m’ont beaucoup plus. Ainsi je ne manque jamais d’intersection sur le trail. Cependant, je serais très intéressé de savoir exactement comment cela fonctionne dans les Alpes.

La carte de base enregistrée sur l’appareil est la carte vélo Garmin d’Europe. Mais, si vous le souhaitez, vous pouvez vous procurer d’autres cartes topographiques et les charger sur l’appareil. La version avec carte TOPO est parfaite pour les vététistes. La carte Garmin est d’emblée déjà très détaillée. Les POI comme les restaurants, les curiosités, etc. sont très complets et rien ne manque.

Garmin Connect: connecté à Strava

La fonction Strava intégrée est très cool. Dès que je termine une sortie, les données sont automatiquement transmises à mon compte Strava. La possibilité de voir des Live Segments est particulièrement intéressante pour les membres Strava premium. Ainsi, on peut défier les KOM et directement se mesurer à eux.

Bilan

Au final, à qui s’adresse l’Edge 1030? Aux cyclistes moyens ou plutôt aux accros d’entraînement et de technologie? D’un point de vue neutre, en tant que cycliste moyen, je n’en ai pas besoin. Pour quelques sorties autour de la maison et un peu de Strava, un traqueur d’activité et/ou un smartphone sont amplement suffisants. Les possibilités de l’Edge 1030 ne seraient pas épuisées. Cette bête est faite pour les cyclistes ambitieux qui souhaitent surveiller précisément leurs entraînements. C’est seulement en combinaison avec des capteurs de performance, une sangle pectorale et des plans d’entraînement que le compteur dévoile son vrai potentiel. Il comblera aussi toutes les personnes qui souhaitent se mesurer en ligne à des partenaires d’entraînement. Le compteur est parfait pour les aventures de plusieurs jours et les grandes sorties comme une traversée des Alpes par exemple.

  • Bord 1030 (Europe)
  • Bord 1030 (Europe)
  • Bord 1030 (Europe)
Showroom
CHF 529.–
Garmin Bord 1030 (Europe)
Tout nouveau compteur GPS Garmin pour les cyclistes ambitieux. Avec une autonomie de batterie ultralongue, des fonctions de navigation complètes, un écran tactile de 3,5 pouces, la détection des accidents et des messages de cycliste à cycliste.
12

Disponibilité

Envoi postal

  • Plus que 3 pièce(s)
    dans notre entrepôt

Retrait

  • Bâle: Plus que 1 pièce(s)
  • Berne: Plus que 1 pièce(s)
  • Dietikon: Plus que 1 pièce(s)
  • Genève: demain à 14:00
  • Kriens: Plus que 1 pièce(s)
  • Lausanne: Plus que 1 pièce(s)
  • Saint-Gall: Plus que 1 pièce(s)
  • Winterthour: Plus que 1 pièce(s)
  • Wohlen: demain à 11:00
  • Zurich: Plus que 1 pièce(s)

PickMup

Si commandé immédiatement.
Informations sans garantie.

Afficher les détails

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Sélection de <strong>vélos et d'accessoires</strong> à prix réduit
VéloPromotion

Sélection de vélos et d'accessoires à prix réduit

<strong>Eurobike 2018</strong>: cinq coups de cœur
VéloNouveautés & tendances

Eurobike 2018: cinq coups de cœur

<strong>SmartHalo</strong>, un nouveau petit cyclope sur mon vélo
VéloCritique

SmartHalo, un nouveau petit cyclope sur mon vélo

User

Daniel Feucht

  • Category Marketing Specialist
Surfer des point breaks au Maroc ou dévaler la «Never End» au bikeparc de Laax? Aller surfer sur la Reuss ou s’entrainer à faire des backflips au-dessus des dirt jumps? Grâce à mes deux grandes passions, je trouve toujours une alternative, même quand la météo n’est pas toujours clémente. Pour les compétitions de freeride et de slopestyle, je préfère laisser la main aux jeunes, encore pourvus d’os en caoutchouc et organise des contests avec mon club dans le bikeparc Rüti. En tant que manager de marketing dans le secteur vélo, je peux vivre ma passion au quotidien.

Commentaires 4

3000 / 3000 caractères

User Shortnik

Hallo Herr Feucht, vielen Dank für Ihren Test! Haben Sie den "FallichaufdieFressegibtAlarm-Modus" auch angesehen oder sogar getestet? Ich bin mir nämlich am überlegen ob ich sowas brauche, da ich meist alleine mit dem Bike unterwegs bin. Gruess Chris

09.05.2018
User Daniel Feucht

Hallo Shortnik! Nein, die Unfallbenachrichtigung habe ich noch nicht getestet.....ich stürze zum Glück äusserst selten ;-). Ich habe mir die Funktion jedoch angesehen und auch eine Notfallperson konfiguriert. Ich denke, gerade wenn man alleine unterwegs ist kann das Sinn machen. Wie oft dann aber eine Fehlmeldung verschickt wird kann ich nicht festhalten.

09.05.2018
Répondre
User Mister

Einfach dem gpx Track folgen ohne sich routen zu lassen.

09.05.2018
User Anonymous

GPS Daten kann man auf verschiedene Wege aufs Gerät bringen. 1. Über IQ Apps wie z.B. Komoot. Auf Komoot lassen sich Routen am PC/Mac sehr gut planen. Es sind auch Singletrails verzeichnet. 2. Über das Smartphone und die Garmin Connect Mobile App. Über den Smartphone Browser einfach die GPS Route herunterladen und in Garmin Connect importieren. Danach sind die Routen unter Strecke in der App zu finden und lassen sich einfach auf das Garmin Gerät übertragen.

Ich selber habe keinen Edge1030, jedoch einen Fenix 5x und einen Edge1000, da funktioniert der Import wie beschrieben.

11.05.2018