Vous n’êtes pas connecté à Internet.
Corporate logo
SportOutdoorSavoir 210

Escalade: les chaussons peuvent-ils faire progresser?

L'escalade est ma passion. Je pratique ce sport depuis plusieurs années et j'ai essayé une grande variété de chaussures d'escalade pendant cette période. Dans cet article, je vous montre ce qui fait une bonne chaussure et les choses à éviter.

Trouver chausson à son pied

Dans l’univers des chaussons d’escalades il y a de quoi faire: Boreal, La Sportiva, Scarpa, EB et j’en passe. De plus, il y a aussi de petites marques qui proposent des prix plus bas mais ne font pas l’impasse sur la technicité et le confort pour autant.

Je dois bien admettre avoir un faible pour les produits du leader du marché: La Sportiva. Au pied des Dolomites, la marque La Sportiva, existe depuis 85 ans. Avant de se spécialiser dans les chaussons d'escalade, ils fabriquaient des chaussures de randonnée et des chaussures de ski (ils continuent d'ailleurs à en produire).

L'escalade est un sport aux multiples facettes: on peut le pratiquer non seulement en falaise, mais aussi en salle, en bloc, etc. Il existe donc une multitude de chaussons adaptés aux différentes pratiques. Les modèles orientés bloc, par exemple, sont plus souples. Cette spécificité procure de meilleures sensations, mais diminue le support sur les petites prises. Pour chaque façon de grimper, il existe un chausson; mais il est parfois difficile de s'y retrouver. Alors, lesquels choisir? Je me suis prêté au jeu: pendant plusieurs années, j'ai fait mes petits tests.

Souffrir pour être meilleur ?

Le premier point, c'est d'avoir des chaussons qui répondent à ses attentes (ça peut paraître bête, présenté comme ça). Ne plus être dans le «pas assez» (pas assez ajusté, pas assez technique), mais pas non plus dans le «trop» (trop petit, trop souple, trop douloureux).

Dans ma progression de débutant à débutant «plus», j'ai commis toutes les erreurs possibles. Pour ma première paire, j'ai opté pour des modèles trop grands et confortables. Très vite, ceux-ci n’étaient plus adaptés, car ils n'épousaient pas bien les orteils et s'avéraient inefficaces. Une fois accepté le fait que des chaussons plus ajustés sont nécessaires, j’ai acheté une deuxième paire, et ai commis une seconde erreur : trop techniques, trop petits, beaucoup trop douloureux. Beaucoup de personnes finissent par revendre leurs chaussons après avoir souffert durant de nombreuses semaines. Contrairement à la légende urbaine qui voudrait que le degré de souffrance soit proportionnel au niveau de performance, avoir trop mal aux pieds est le meilleur moyen de se démotiver ou d'écourter ses séances et est donc néfaste pour la progression.

Choisir un chausson technique pour progresser?

A-t-on vraiment besoin de chaussons techniques quand on a un niveau débutant/intermédiaire (4a-6b, si l'on se réfère aux cotations françaises)? Quel type de chausson technique pourrait s'avérer utile? Pour le savoir, il fallait essayer. Dans cette gamme, j'ai eu la chance de tester les Pearl LU d'Ocun, les Skwama de La Sportiva, mais aussi des modèles plus simples comme les Defy d'Evolv. Les chaussons sont quelque chose de personnel: morphologie, capacité à supporter la douleur, petite corne disgracieuse qui se forme sur le gros orteil, etc. J'ai donc choisi de vous raconter trois histoires.

Un pied, trois histoires

Skwama:
Ce sont mes chouchous. Sans conteste. Bien que les Skwama s'usent prématurément, ils donnent l’impression d’une seconde peau et sont donc très confortables (c'est suffisamment rare dans le milieu pour être signalé). La gomme est hyper-adhérante et le griffé de la pointe offre beaucoup de précision. Le talon est lui aussi particulièrement efficace avec un système breveté qui garantit une rigidité constante lors des crochetages.

Defy:
Extrêmement confortable, limite pantoufle, le Defy est aussi très souple et donc réservé à un usage limité à des supports qui ne demandent pas de pousser fort sur des petites prises. Malgré cette caractéristique, on en croise dans toutes les salles; et à raison puisqu'il s'agit d'un modèle très polyvalent, idéal pour débuter.

Defy (40)
CHF 139.–
Evolv Defy (40)

Disponibilité

Envoi postal

  • Plus que 1 pièce(s)
    dans notre entrepôt

Retrait

  • Bâle: demain à 13:10
  • Berne: demain à 12:45
  • Dietikon: demain à 14:30
  • Genève: demain à 13:30
  • Kriens: demain à 12:00
  • Lausanne: demain à 15:40
  • Saint-Gall: demain à 15:30
  • Winterthour: demain à 13:30
  • Wohlen: demain à 11:00
  • Zurich: demain à 12:30

PickMup

Si commandé immédiatement.
Informations sans garantie.

Afficher les détails

Pearl LU:
C'est une (petite) légende depuis des années, notamment parce qu'il était le chausson des vainqueurs de deux Championnats du monde. Seule paire à lacets présentée ici, le Pearl LU possède une forte cambrure et une asymétrie importante. La pointe est faite de telle sorte que les orteils sont moyennement recroquevillés et offre assez de place pour éviter l'impression d'être écrasé. Le Pearl offre un bon rapport entre rigidité et sensibilité pour les plus petites réglettes. S'ajoute à cela la bonne adhérance de la gomme et on se retrouve avec une excellente paire. Seul petit bémol: le cuir synthétique fragilise le chausson par endroits.

Pearl LU Climbing Shoes Unisex (42)
CHF 119.–
Ocun Pearl LU Climbing Shoes Unisex (42)

Disponibilité

Envoi postal

  • env. 3 – 5 jours
    4 article(s) prêt(s) à être envoyé(s) depuis un entrepôt externe

Retrait

  • Ce produit ne peut pas être cherché dans l'un de nos points de retrait.

Informations sans garantie.

Afficher les détails

Conclusion

La seule solution pour trouver vos chaussons est d’en essayer autant que possible. Presque toutes les salles d’escalade louent des chaussons. Essayez différentes paires et trouvez votre favori. Les habitués de votre salle d’escalade sont aussi une autre bonne source d’information. Ils pourront certainement vous donner quelques conseils ou vous aider à trouver votre chausson d’escalade.

Vous avez déjà de l’expérience pour ce qui est des chaussons d’escalade? Alors, dites-moi dans les commentaires comment vous vous y êtes pris pour trouver votre paire idéale.

Bonne grimpe à toutes et à tous!

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Nous vous équipons pour <strong>pratiquer l’escalade</strong>
Nouveautés

Nous vous équipons pour pratiquer l’escalade

<strong>La passion de l‘escalade</strong> – un univers pas comme les autres
Savoir

La passion de l‘escalade – un univers pas comme les autres

User
Je suis un grand passionné d'escalade (les mauvaises langues diront «acharné» ou «fanatique» ). Les rares journées pendant lesquelles je ne suis pas accroché à un mur, je crapahute dans la forêt, m'enflamme devant des jeux vidéo ou bouquine, un thé à la main. Il paraît que je suis un mec relax.

Commentaires 2

Veuillez vous connecter.

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire.


User Anonymous

Wie du schreibst, finde ich als Kletteranfänger es wichtig, dass die Schuhe bequem sind. Ich wurde bei meinem ersten Kauf dermassen schlecht beraten, dass ich Schuhe 3 Nummern kleiner gekauft habe und nicht mal eine einfache Route - vor Schmerzen - hochgekommen bin. Ich habe nun ein paar Sportiva in meiner echten Schuhgrösse, sitzen perfekt und haben genau das richtige Mass an bequem / unbequem :)

19.02.2018
Signaler un abus

Vous devez être connecté pour signaler un abus.

Vous devez être connecté pour répondre à un commentaire.