Vous n’êtes pas connecté à Internet.
Produits recommandés

Des éclairs blancs – les nouvelles PUMA One à l’essai

Pour mes vieux jours, j’ai décidé de donner encore une dernière chance à ma carrière de footballeur. Pour mon grand comeback, j’ai testé les nouvelles chaussures de football de PUMA, les PUMA One, qu’on verra par exemple aussi aux pieds d’Antoine Griezmann et de Stephan Lichtsteiner la saison prochaine. Découvrez-en plus sur le test ci-dessous.

Pourquoi toute cette frénésie?

Un soir, en buvant une bière après le travail, un copain m’a raconté que quelques gars se retrouvaient tous les lundis pour aller jouer au foot sur une pelouse de Zurich. J’ai eu envie de me joindre à eux.
Après 20 bonnes années, j’ai la glorieuse idée de rejouer régulièrement au football. Autrefois, j’étais à fond dedans et j’avais joué à plusieurs niveaux dans des équipes juniors. En 1998, j’ai décidé de tout arrêter et de me consacrer au vélo – ce qui n’a pas été une si mauvaise décision que ça. Depuis la fin de ma carrière active de vététiste, je pratique régulièrement les sports suivants (par ordre de fréquence): VTT, tennis, badminton, vélo de course, footing, squash, natation, ping-pong, billard, danse (ça, c’est ma copine qui m’y oblige).
J’étais donc assez sûr, en tant qu’athlète polyvalent, que j’allais y arriver :).

La préparation

Avant que tout commence le lundi, j’ai dû partir à la recherche de mes anciennes chaussures de foot dans le grenier. En les découvrant, de vieux souvenirs sont remontés à la surface. J’ai dû repenser au triangle magique formé par Giovane Élber, Krassimir Balakow et Fredi Bobic qui ont fait parler d’eux dans la Bundesliga durant la saison 1995/96. Je m’étais exprès acheté les chaussures blanches du butteur d’exception Giovane Élber. Super courageux pour l’époque, quand on sait que 99% de toutes les chaussures de football étaient noires.
Bon, les chaussures ont pris cher avec les années, et je n’ai pas pu les porter plus de deux minutes. Je crois que j’aurais sinon dû me faire amputer des doigts de pied. Et, comme je n’avais pas d’autres chaussures de foot chez moi, j’ai décidé d’essayer les nouvelles PUMA One.

One 17.1 FG (43)
CHF 179.–avant 230.–1
Puma One 17.1 FG (43)
Der neue Fussballschuh von Puma, auf den auch Antoine Griezmann und Stephan Lichtsteiner setzen.

Disponibilité

Envoi postal

  • encore 1 pièce(s)
    dans notre entrepôt

PickMup

Pick-up

  • Bâle: aujourd'hui à 13:10
  • Berne: aujourd'hui à 12:45
  • Dietikon: aujourd'hui à 14:30
  • Genève: demain à 13:30
  • Kriens: aujourd'hui à 11:20
  • Lausanne: aujourd'hui à 15:40
  • Saint-Gall: aujourd'hui à 15:30
  • Winterthour: aujourd'hui à 13:30
  • Wohlen: aujourd'hui à 11:00
  • Zurich: aujourd'hui à 12:30

Si commandé immédiatement.
Informations sans garantie.

Afficher les détails

Les chaussures

Déjà en les enfilant, j’ai remarqué que les chaussures de foot ont beaucoup évolué au cours des dernières années.
Ce qui n’a pas changé: la couleur
Ce qui a changé:

  • Le dessus est beaucoup plus souple et extensible. La chaussure est par conséquent très proche du pied, comme une seconde peau, et on sent encore mieux le ballon.
  • La languette classique a été remplacée par une forme de chaussette. Cette «chaussette» enveloppe la cheville de manière compacte et est très agréable à porter.
  • Le poids est nettement plus faible, j’ai pu le constater un faisant l’un ou l’autre sprint.
  • Les crampons sont placés différemment, ce qui offre une très bonne tenue sur le terrain.

«The pressure was on me»

Pour m’habituer un peu au nouveau matériau, j’ai retrouvé mon ami 20 minutes avant le début du match pour me préparer. J’étais un peu nerveux, mais super motivé. Nous nous sommes entraînés à:

  • jongler: acceptable
  • faire des passes courtes: OK
  • faire des passes longues et hautes: super
  • faire des têtes: très bien
  • jeter la bouteille d’eau derrière le but après avoir bu: comme un pro
  • premier essai de marquer à 20 mètres du but: 6 mètres au-dessus du but, au-dessus du grillage, directement sur un arbre dans lequel le ballon est resté coincé. Roberto Baggio vous salue. Je ne veux pas mettre la faute sur les chaussures ou le ballon. Ça se pourrait que ça ait quelque chose à voir avec ma technique de frappe.

Le match

Pendant notre petit match, je me suis rendu compte que je me sentais de plus en plus sûr avec le ballon et que ma technique de frappe s’améliorait en permanence. Une fois qu’on menait 3:1, je peux dire que j’étais complètement dans le match et que ces éclairs blancs à mes pieds me plaisaient de plus en plus.
Je me suis senti très à l’aise avec ces chaussures. Je n’ai ressenti aucune douleur, même après 90 minutes de jeu. Pour moi, les PUMA One sont des chaussures polyvalentes. Il y a assez de matériau autour du pied, ce n’est pas juste une chaussette avec des crampons. Mais elles sont tout de même très légères et enveloppent bien le pied. L’espèce de chaussette est extrêmement confortable. L’adhérence de la semelle m’a aussi surpris positivement. J’aurais juste souhaité que la couleur des chaussures soit un peu plus foncée. Tout d’abord, parce que je n’aime plus les chaussures blanches autant qu’il y a 20 ans: aujourd’hui, le noir me convient parfaitement. Ensuite, parce qu’on voit beaucoup plus les taches d’herbe sur un modèle blanc qu’un noir. C’est vrai que ces taches partent certainement quand on lave les chaussures, mais je préfère investir ce temps dans d’autres choses, comme aller boire une bière avec les gars après un match de 90 minutes.

User

Gion Manetsch

77-42-65: ce ne sont pas mes dimensions de rêve pour la prochaine saison du „Bachelor“, mais les valeurs corporelles que j’avais lorsque j’étais vététiste professionnel. Entre-temps, j’ai l’impression que mon absorption maximale d‘oxygène (Vo2max) de 77 a diminué de moitié, resp. que le pouls au repos de 42 pulsations/min a doublé, et la balance affiche 11kg de plus que les 65kg d’il y a 8 ans. Ça ne signifie cependant pas que je ne fais plus de sport. Au contraire, je fais beaucoup de sports de raquette, j’aime aller nager, je vais souvent courir après le travail et je fais du ski en hiver. Pour moi, le cyclisme reste l’un des plus beaux sports qu’il existe, grâce à la proximité de la nature, ainsi que la combinaison d’endurance, de technique et d‘action. J’en fais encore, mais plus tranquillement et avec plus de débattement au vélo.

1 commentaire

User Kroeni_T

Wie verhält sich der Schuh bei einer klassischen Spitzguuge?

28.07.2017
Signaler un abus

Vous devez être connecté pour signaler un abus.

User washi

Hahaha

28.07.2017
Signaler un abus

Vous devez être connecté pour signaler un abus.

User Gion Manetsch

Sehr gut. Ich erinnere mich an eine Strafraumszene bei welcher ich von zwei Gegenspieler bedrängt wurde. Für einen Schuss mit dem Fussspann hätte ich die enge Ballführung aufgeben müssen um Schwung für den Schuss zu holen. So täuschte ich ein weiteres Dribbling an. Überraschend für die Abwehrspieler kickte ich den Ball aber stattdessen mit einer harten Spitzguuge (ganz klassisch) knapp am Tor vorbei ins Aus… Hätte aber auch drin sein können :).

28.07.2017
Signaler un abus

Vous devez être connecté pour signaler un abus.

Vous devez être connecté pour répondre à un commentaire.


Veuillez vous connecter.

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire.

Corporate logo