Où va l'argent des compensations ?
Dans les coulissesDurabilité

Où va l'argent des compensations ?

Tobias Billeter
Zurich, le 11.06.2020
La majeure partie de l'argent provenant de la compensation carbone est injectée dans des projets de protection du climat en Afrique et en Asie. Il n'y a pas lieu de s'inquiéter, ces projets de conservation des forêts et d'efficacité énergétique en question sont efficaces, se veulent censés sur le long terme et répondent aux normes internationales.

Les acheteurs de Digitec Galaxus peuvent contribuer volontairement à la protection du climat en compensant les émissions de gaz à effet de serre liées à leur consommation. Que ce soit un canapé, un ordinateur portable ou une machine à café, chaque achat donne lieu à un calcul basé sur un modèle validé qui détermine la quantité de CO2 émise lors de l'extraction des matières premières, la production et la livraison desdits achats. Leur compensation passe chez nous par l'achat de certificats climatiques – également appelés crédits carbone – destinés à être investis dans des projets de préservation de l'environnement.

La question cruciale ? Où les fonds de compensation sont-ils injectés et avec quelle efficacité ces ressources sont-elles utilisées ? Avant d'aborder spécifiquement les projets de protection du climat, nous aimerions clarifier ce point : est-il plus judicieux pour les clients suisses d'acheter des certificats climatiques destinés à des projets en Afrique et en Asie plutôt que nationaux ? La réponse est très simple. Dans l'optique du développement durable et du « rendement » – en l'occurrence le kilogramme de CO2 compensé par franc –, oui, absolument. Soit dit en passant, notre modèle montre des émissions équivalentes d'autres gaz à effet de serre tels que méthane, protoxyde d'azote et fluorocarbures en tonnes de CO2.

Les compensations carbone de Suisse sont également investies dans des projets en Asie, comme ici dans la province chinoise du Sichuan, où les gens ont besoin de moins de bois de chauffage grâce à des cuisinières économiques.
Les compensations carbone de Suisse sont également investies dans des projets en Asie, comme ici dans la province chinoise du Sichuan, où les gens ont besoin de moins de bois de chauffage grâce à des cuisinières économiques.

Optimisation de chaque franc de compensation

Il ne fait aucun doute que l'investissement des sommes d'argent des compensations dans des programmes de subvention nationaux – pour le développement, par exemple, d'applications intelligentes qui commandent de manière optimale les systèmes solaires sur les bâtiments urbains – est parfaitement justifié. Et pour preuve, la renaturation du haut marais permettant le stockage des gaz à effet de serre et la promotion de la biodiversité représentent tout sauf un gaspillage d'argent.

En revanche, pour protéger le climat là où le potentiel est le plus important, l'Afrique et l'Asie restent plus indiquées. Les effets positifs des projets de préservation du climat sont multiples : grâce à ces derniers, on évite le déboisement et le défriche-brûlis des forêts tropicales et sauvegarde ainsi les poumons de notre planète. Il existe d'autres projets qui encouragent l'utilisation durable des terres ou permettent aux énergies renouvelables de percer là où les combustibles fossiles constituaient jusqu'à présent la principale source d'énergie. Outre les avantages environnementaux, les populations locales en profitent également. En effet, chaque projet proposé contribue aux Objectifs de développement durable (ODD), à l'éducation, à la santé et à la création d'emplois.

En compensant leurs achats sur Digitec Galaxus, les clients soutiennent les projets de protection du climat ci-après.

Protection forestière et communauté 

Énergies renouvelables, rendement énergétique

Le projet Prony Wind Power permettra de fournir de l'énergie renouvelable et de créer de nouveaux emplois en Nouvelle-Calédonie
Le projet Prony Wind Power permettra de fournir de l'énergie renouvelable et de créer de nouveaux emplois en Nouvelle-Calédonie

Certifiés selon des normes internationales en vigueur, tous les projets remplissent le critère d'additionnalité, Autrement dit, leur mise en œuvre dépend manifestement du financement par le biais des certificats. Avec notre partenaire South Pole, nous nous assurons du respect de la réduction d'émissions calculée et de l'arrivée de l'argent des compensations à bon port. Enfin, chaque projet fait l'objet d'un examen par des auditeurs indépendants. Cliquez ici pour en savoir plus sur les normes de développement des projets.

Cet article plaît à 20 personne(s)


Tobias Billeter
Tobias Billeter

Head of Corporate Communications, Zurich

Mon travail, c’est de m'assurer que les employés et les journalistes sont au courant de ce qui se passe chez Digitec Galaxus. Cela dit, rien ne fonctionne sans un grand bol d'air frais et une bonne dose d’activité physique. Je recharge mes batteries dans la nature pour rester à jour et je trouve la sérénité nécessaire pour apprivoiser mes enfants en écoutant du jazz.

Durabilité

Suivez les thèmes et restez informé dans les domaines qui vous intéressent.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser