Un design intemporel est le maître mot chez Creme Cycles
Un design intemporel est le maître mot chez Creme Cycles
Rapide, maniable et moderne: le Ristretto Thunder est fait pour accompagner au quotidien.
Rapide, maniable et moderne: le Ristretto Thunder est fait pour accompagner au quotidien.
Nouveau dans l’assortimentSportSport

La crème des vélos de ville : Creme Cycles

Daniel Feucht
Zurich, le 08.04.2019
Traduction: Anne Chapuis
Les Citybikes de Creme Cycles allient charme et style – comme un bon café. Que ce soit en tant que compagnon citadin moderne ou rétro ; avec ces vélos, vous attirerez tous les regards. Les deux roues élégants sont à nouveau en stock.

Court et relevé

Moderne, rapide et maniable. Le Ristretto est équipé de pneus rapides, de freins à disque hydrauliques, d'une dynamo de moyeu avec feu avant et arrière ainsi qu'un porte-bagages avant. Le moyeu à 8 vitesses est entraîné par une courroie qui assure la transmission directe de la force.

Vélos de ville
/>
Ristretto Thunder
2167.–
Creme Cycles Ristretto Thunder

Le Tonnerre a été construit pour être rapide dans toutes les conditions.

Corsé et équilibré

Le design est basé sur les roues des transports des années 50/60. Le cadre en acier à raccords est thermolaqué et fini avec une laque transparente. Avec le dérailleur à 9 vitesses, vous restez flexible et les freins à disque hydrauliques assurent votre sécurité quand vous en avez besoin.

Vélos de ville
/>
Caferacer
1150.–
Creme Cycles Caferacer

La conception du Caferacer est fortement influencée par les anciennes roues de transport des années 50/60.

Rond et doux

Équipé d'un moyeu à 3 vitesses, d'un frein à rétropédalage intégré et d'une position assise semi-verticale, le Caferacer Uno est votre compagnon idéal au design classique.

Vélos de ville
Caferacer Uno
779.–
Creme Cycles Caferacer Uno

Un grand vélo au caractère bien trempé pour une utilisation urbaine rapide.

Voir la marque Creme

Cet article plaît à 6 personne(s)


Daniel Feucht
Daniel Feucht
Category Marketing Manager, Zurich
Surfer des point breaks au Maroc ou dévaler la «Never End» au bikeparc de Laax? Aller surfer sur la Reuss ou s’entrainer à faire des backflips au-dessus des dirt jumps? Grâce à mes deux grandes passions, je trouve toujours une alternative, même quand la météo n’est pas toujours clémente. Pour les compétitions de freeride et de slopestyle, je préfère laisser la main aux jeunes, encore pourvus d’os en caoutchouc et organise des contests avec mon club dans le bikeparc Rüti. En tant que manager de marketing dans le secteur vélo, je peux vivre ma passion au quotidien.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser