Adieu la brioche
Présentation de produitSport

Adieu la brioche

Patrick Bardelli
Zurich, le 25.06.2019
Traduction: Stéphanie König

Je l'ai récemment vu noir sur blanc : j'ai tendance à surstocker la graisse viscérale. Ou plus simplement : si je ne fais pas super gaffe, je vais avoir un bidon énorme. Et comment je le sais ? Pour ça (page en allemand) :

Köperanalysewaage im Test: *Tanita RD-545**
placeholder

placeholder

Je peux courir, faire de la gym, de la muscu ou encore utiliser des électrodes autant que je veux. Je peux manger peu voire pas du tout d'hydrates de carbone. Entre mon nombril et mon « maillot » se trouve une ceinture de graisse d'environ dix centimètres de large. Elle est parfois un peu plus épaisse, parfois moins. Mais toujours là. J'essaie de m'en débarrasser, en vain.

Le rouleau : la solution ?

J'ai non seulement tendance à prendre de la brioche, mais je suis aussi têtu comme une mule. C'est pourquoi j'essaie maintenant le Speed Abs d'Iron Gym. Ce produit mérite une chance rien que pour la personne qui parle dans la vidéo. J'adore cet engagement américain exagéré. Hell yes, I’m in!

Je vais l'essayer

De plus, le fabricant fait différentes promesses :

cet entraîneur d'abdominaux révolutionnaire permet de développer très rapidement ses tablettes de chocolat grâce à une brûlure maximale de la graisse du haut du corps. En plus des abdominaux, les muscles de la poitrine, des épaules, des bras et du dos sont sollicités.

Devant, derrière et de nouveau devant. Je me demande tout de même comment je suis censé brûler de la graisse comme ça... Aller d'avant en arrière pendant des heures ?
Devant, derrière et de nouveau devant. Je me demande tout de même comment je suis censé brûler de la graisse comme ça... Aller d'avant en arrière pendant des heures ?

Et le fabricant poursuit en écrivant :

le Speed Abs a été conçu pour une construction de haute performance qui offre une longue durée de vie. Le système de soutien interne crée de la résistance en roulant vers l'avant et aide au retour, ce qui permet des séances d'entraînement plus longues et contrôlées. Les poignées caoutchoutées offrent un maximum de confort et de contrôle. En même temps, la fatigue des mains est réduite. Les glissements sont contrebalancés par un large profil antidérapant.

Je veux en savoir plus maintenant. Je vous réécris dans quelques semaines, que ce soit avec des tablettes de chocolat ou avec le bidon qui pendouille. Vous ne voulez rien louper ? Vous trouverez mon profil ici. Cliquez simplement sur « Suivre l'auteur ». Au fait, je ressens un petit tiraillement dans le ventre pour chaque nouvelle personne qui me suit.

Cet article plaît à 27 personne(s)


Patrick Bardelli
Patrick Bardelli
Senior Editor, Zurich
What matters isn’t how well you play when you’re playing well. What matters is how well you play when you’re playing badly.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser